Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Jean-Pierre

Sortie en solo dans le Bugey le 31 juillet 2011: à la recherche d'un nouveau col

31 Juillet 2011, 16:14pm

Publié par Jean-Pierre

Dernière sortie du mois et 60ième de l'année avec comme pour objectif d'aller chercher un nouveau col, récemment découvert sur le CD de la CCC.

Il s'agit du Golet de Pétrement (FR-01-0700) situé au-dessus de CLEZIEU dans le Bugey.

Départ de la maison à 7H17, il fait beau mais la température est toujours fraîche pour une fin juillet, seulement 11°C alors qu'elle devrait être à minima du double.

Direction OPTEVOZ puis LAGNIEU, en passant par CHARETTE et LA BALME LES GROTTES.

J'attaque la montée vers le col de Portes, coté SAINT SORLIN EN BUGEY.

Au sommet de la première rampe de 3,5 kms je tourne à gauche, CLEZIEU est alors à 10 kms.
Pour atteindre ce col, il faut prendre la route à droite immédiatement après l'église.

P310711 09.270001 

Quelques lacets bien pentus, route étroite, pour déboucher sur un chemin de terre cailloutteux, il faut parcourir encore 700/800m, à un endroit j'ai dû décrocher un pied mais j'ai pu terminer en roulant.

P310711 09.230001

Ici se termine le chemin goudronné

P310711 09.180001P310711 09.190001

Coté est                                                                                     Coté ouest

Premier objectif atteint: mon 24ième nouveau col de l'année.

P310711 09.330001

Vue sur CLEZIEU, on devine le chemin qui monte

Je retourne en arrière pour aller faire le col de Fay avant d'attaquer le col de Portes pour la 8ième fois de l'année, ce qui constitue un nouvel objectif.

Au sommet je constate que ma vitesse moyenne n'est guère plus élevée que 20 km/h mais j'ai déjà plus de 1600m D+ et près de 71 kms.

Je me fixe un nouvel objectif: passer les 2000m D+ pour cette sortie.

Après le col, je file sur ORDONNAZ puis LOMPNAZ (prononcer Lonasse) pour rejoindre LES GRANGES DE MONTAGNIEU via SEILLONAZ.

P310711 11.140001

Vue sur CREPT

P310711 11.140002

Vue sur la montagne du Tentanet, toute image suggestive ne pourrait être que fortuite.

P310711 11.190002

L'Alpe d'Huez? Non les lacets de MONTAGNIEU.

Retour par COURTENAY, OPTEVOZ, SICCIEU, SOLEYMIEU, Couvaloup et TREPT.

Sortie de 122 kms en 5H14'10'' pour 2010m D+, très beau coefficient de 1,6% et la moyenne finale est remontée à 23,9 km/h

SortieensoloenBugey310711

Voir les commentaires

Sortie du 21 juillet 2011: à la deuxième tentative

21 Juillet 2011, 19:46pm

Publié par Bernie38

Hier, à cause de la pluie je n'avais pas pu rouler (d'été pourri) alors que je m'étais levé à 5H30 pour aller rouler dans le Bugey.

Ce matin, je me relève plus tard car à 5H30, le ciel est encore bien nuageux et les toits des maisons sont trempés.

Vers 7h00 la pluie a cessé, les routes ont dû commencer à sécher, le ciel présente de belles éclaircies, cela devrait tenir.

Patatras, lorsque je sors du garage grosse averse, je range le vélo et remonte me changer.

Dans la matinée le temps s'éclaircit à nouveau, de belles trouées ensoleillées.

Petite marche avec mon épouse pour aller chercher le pain au village, histoire de dégourdir les jambes.

En début d'après-midi de gros nuages recommencent à s'amonceler mais je décide quand même d'aller rouler.

Je verrais en fonction.

Au sud cela ressemble à ça.

P210711 13.300001

Je pars vers le nord, direction OPTEVOZ.

J'aurais bien voulu aller dans le Bugey mais ça ressemble à ça.

P210711 13.380001

Il doit dégringoler quelque chose là-haut, on ne voit pas le sommet.

Pour l'instant je continue dans cette direction vers CHARETTE.

P210711 13.470001Quelques huluberlus ont mis des panneaux de faux cols.

P210711 13.520001

Sur le Bugey ça ne s'arrange pas donc changement de programme, je vais faire le maximum de côtes dans l'Isle-Crémieu.

Avant CHARETTE, les routes sont détrempées, c'est le bord de l'averse qui tombe sur le Bugey.

J'escamote alors les côtes de Parmilieu et du Serverin.

Direction TORJONAS où je monte par la route que j'avais découverte lors de ma sortie écourtée, je vais d'ailleurs refaire et terminer cette sortie.

A TORJONAS, je redescends en direction Amblérieu pour prendre la grande route.

Elle commence à sécher.

Je file sur HIERES-SUR-AMBY pour remonter à TORJONAS.

Le plateau de Larina (ruines mérovingiennes à visiter) avec le soleil qui est revenu.

P210711 14.240001

A TORJONAS, je passe devant l'abri-bus où je m'étais réfugié, je tourne à droite en direction de SAINT-BAUDILLE où je prends la route de BROTEL pour descendre au val d'Amby.

Lavoir à BROTEL, que d'eau, que d'eau, ça déborde de partout.

P210711 14.480002P210711 14.480001

Je remonte ensuite à ANNOISIN-CHATELANS, je descends ensuite vers CREMIEU pour remonter le long de l'étang de Ry, je redescends ensuite par SAINT-JULIEN, je traverse CREMIEU pour prendre la direction de MORAS, mais je redescends tout de suite à MOIRIEU.

Je monte, je descends, je ne fais que cela, sortie idéale pour ceux qui aiment les casses-pattes.

Je passe ensuite à Poisieu, CHOZEAU pour arriver à PANOSSAS, petite pause , le temps d'ingurgiter une crème de marron.

Ensuite SAINT-MARCEL-BEL-ACCUEIL, là je voulais revenir par VEYSSILIEU et MORAS, mais je perds ma route et je commence à ressentir de la fatigue.

Il faut dire que comme à mon habitude j'ai enchaîné cette succesion de côtes à bloc et, en plus je préfère rouler le matin que l'après-midi.

Après avoir tourné en rond un moment, bien qu'ayant fini par trouver la bonne route, je décide de faire demi-tour pour rentrer directement par VENERIEU, d'autant plus que de gros nuages noirs commencent à remonter à l'ouest.

J'arrive à TREPT, je commence à sentir quelques gouttes.

Je regarde au nord, le Bugey est encore dans une averse.

Ce n'était pas le jour à grimper là-haut.

Mais finalement je n'ai pas pris la pluie.

Sortie de 100 kms en 4H01'24" avec une bonne moyenne de près de 25 km/h.

Le profil très accidenté de la sortie: tout de même 1410m D+, bon coefficient.

SortieenIsleCremieu210711.JPG

Voir les commentaires

A l'honneur dans CYCLO PASSION

16 Juillet 2011, 17:58pm

Publié par Jean-Pierre

Contacté par CYCLO PASSION il y a quelques temps, j'avais fourni quelques informations et photos.

J'avais été surpris mais agréablement ravi de voir que mon blog avait plu à la rédaction d'un mensuel sur le vélo.

Preuve que j'étais dans le vrai sur mon idée de faire partager ma vision et ma pratique de ce beau sport

A l'honneur dans CYCLO PASSION

 

Bien sûr l'article publié concernant le BRM 300 de GRENOBLE, dont je garde par ailleurs un très bon souvenir, me plait beaucoup mais me laisse un tout petit goût amer car l'objectif ne sera pas réalisé cette année.

Il n'en demeure pas moins qu'il y a tant de chose à faire sur un vélo que la frustration sera vite oubliée.

 

Et dans ce numéro, 7 blogueurs et blogueuses honorés une rubrique inaugurée au numéro précédent.

Et certains déjà rencontrés sur des épreuves.

Ce n'est pas resté au niveau du virtuel.

 

Bonne continuation à tous et longue vie à nos blogs.

 

 

Voir les commentaires

Sortie en Bugey du 15 juillet 2011: au 7ième ciel

15 Juillet 2011, 13:35pm

Publié par Jean-Pierre

Hier j'ai appris qu'il y avait un article sur CYCLO PASSION concernant mon blog.

Je ne l'ai pas encore lu mais j'en suis ravi (j'aurais donc un article à écrire sur l'article).
Pour faire honneur à cette "notoriété", quoi de plus simple que d'aller promener le vélo.

Dimanche dernier, la sortie prévue au départ était le col de Portes dans le Bugey, donc c'est très simple, faire ce que je voulais faire.

Lever tôt, pour un départ de la maison à 6H46, il ne fait pas chaud du tout, à peine 10°C ( pour un mois de juillet).

Direction BENONCES, j'ai dans l'idée de faire la 4ième montée possible du col par le lieu-dit La Correrie.

D'autant plus que j'ai un double objectif, aller chercher un petit col que j'ai découvert cette semaine en regardant le CD des Cent Cols que j'ai acheté.

Montée tranquille, juste un veau sur la route, échappé d'un champ, plus haut à la sortie du village de vois un paysan, je lui signale mais il ne paraît pas inquiet.

Je continue vers La Correrie, je trouve le chemin qui mène à ce petit col, mais c'est un chemin empierré, après une petite hésitation j'y vais, je pose pied à terre à un endroit où il y a plus de cailloux puis je termine sur le vélo, globalement c'est roulable.

C'est alors que je croise la personne avec laquelle j'avais discuté auparavant, il me demande si je suis perdu, je lui réponds que non, je vais chercher un col.

"Mais ce n'est pas ici le col".

"Si, je cherche le Golet du Mur" FR-01-0686.

"Et bien vous y êtes, c'est ici".

P150711_08.020001.JPGP150711_08.040001.JPG
Pas de panneau indicateur, juste une pancarte Forêt de Bénonces et un poteau pour les chemins de randonnée

Je repars ensuite pour aller grimper le col de Portes FR-01-1010a.

C'est pour la septième fois.

Ensuite je file sur Ordonnaz puis Contrevoz.

Je pensais aller chercher un autre col de l'autre coté de la Vallée des Hôpitaux, mais je n'aurais pas le temps.

Je décide d'aller chercher le Col de Prémeyzel que je n'ai jamais grimpé.

Je file sur COLOMIEU, puis ARBIGNIEU, au passage le col du Sansonnet FR-01-355a,

P150711_09.310001-copie-1.JPG puis PEYZIEU et enfin PEYRIEU, j'ai décidé de faire le col dans ce sens.

Pas de panneau au sommet FR-01-0355, je redescends de l'autre coté pour grimper directement en face au village de PREMEYZEL.

Ensuite je continue vers SAINT-BOIS et CONZIEU, je coupe dans AMBLEON, un sacré raidard pour monter vers le Lac d'Ambléon et le col des Fosses FR-01-0745.

Là je découvre que ces c. de la DDE ont déversé des tonnes de graviers, des gros en plus, du coup il n'y a aucun rendement.

Heureusement, passé la route vers Innimont, c'est à nouveau propre et très roulant, propice à des descentes à tombeau ouvert, d'ailleurs un camion me laisse passer dans un virage, il avait vu que j'étais plus rapide que lui, pas comme le tracteur avec une remorque à purin qui, après LHUIS, n'a pas daigné me laisser passer dans une portion où je descends à près de 70 à l'heure d'habitude.

Retour traditionnel à la maison par LHUIS, LE PORT DE GROLEE, BRANGUES, MORESTEL, SERMERIEU et SOLEYMIEU pour ajouter un peu de dénivelé, retour un peu moins rapide à cause du vent qui s'est levé.

 

Très bonne sortie de 129 kms en 5H23'15'' et 1930m D+ (petite moyenne de 24,4 km/h mais vu le dénivelé).

2 bidons bus (1 d'Overstim et 1 d'eau), j'ai fait cette sortie sans rien manger, bien que j'avais quelques barres de céréales et autres friandises dans les poches.

SortieensoloenBugey150711.JPG

Voir les commentaires

Sortie du 10 juillet 2011: orage, ô rage, ô désespoir, sortie écourtée

10 Juillet 2011, 17:59pm

Publié par Bernie38

La météo n'annonçait des orages que pour l'après-midi.

J'avais donc prévu une sortie ce matin, avec comme objectif de grimper le col de Portes.

Repas familial oblige, j'avais prévu de rentrer vers 11H.

Un départ assez tôt et c'était jouable.

Départ à 7H05, direction SICCIEU puis OPTEVOZ, je continue sur CHARETTE.

Là je me rends compte que j'ai oublié mon téléphone portable qui fait aussi appareil photo.

Changement de programme, je ne vais pas m'aventurer là-haut.

Je décide donc de faire les casses-pattes de l'Isle Crémieu.

Cela ne change pas mon chemin pour le moment.

Direction Amblérieu puis LA BALME LES GROTTES où je bifurque pour grimper le raidard de plus de 2 kms avec passages à 18% qui permet de rejoindre PARMILIEU.

P230310 18.180001

Photo d'archive

Arrivé au sommet, je fais demi-tour pour redescendre par le même chemin pour traverser LA BALME LES GROTTES, j'ai dans l'idée d'aller grimper Le Serverin, une belle côte que je n'ai jamais faite toutefois moins raide que la précédente, à flanc de falaise, avec des faux airs de Vercors, dommage que je ne puisse pas prendre de photos.

Cette route mène à PARMILIEU, là je prends la direction de MONTALIEU, cela commence à gronder, je vois l'orage qui est accroché aux monts du Bugey, une chance que j'ai changé d'avis sinon je serais en plein dedans.

Avant MONTALIEU, je tourne à droite pour revenir sur CHARETTE, puis je vais faire l'une des montées qui mène à TORJONAS, une nouvelle inédite, je prends quelques gouttes mais rien de grave.

A TORJONAS, je décide de redescendre sur Amblérieu pour chopper la grande route afin de remonter à TORJONAS par un autre coté, par HIERES SUR AMBY.

Dans la descente je croise un gars du club.

Le tonnerre commence à gronder sérieusement et dans la remontée vers TORJONAS, que je monte d'ailleurs à un très bon rythme, je me dis que je vais finir par le prendre sur la gueule.

L'horizon est complètement bouché.

Arrivé à TORJONAS, je vois un abri-bus, j'y découvre mon collègue du club.

Je m'arrête pour lui demander si tout va bien et il me dit qu'il n'est pas trop rassuré.

Quelques minutes plus tard les éléments se déchaîne, pas vu de telles trombes d'eau depuis un moment.

Il a un téléphone portable mais cela ne passe pas à cet endroit.

Quelques minutes plus tard arrivent un autre cycliste de Villette d'Anthon.

Il s'arrête quelques instants, il dit qu'il n'a jamais grimpé la côte aussi vite, pas rassuré non plus.

Il a un téléphone portable qui passe et me le prête bien gentiment pour appeler ma femme qui vient ensuite me chercher.

Il repart ensuite sous une pluie battante.

Ma femme arrive un peu plus tard et je ramène mon collègue chez lui.

La pluie n'a pas cessé, les routes sont innondées et les fossés n'abondent pas.

 

Bilan de cette sortie écourtée: 58 kms en 2H16'07'' avec un très bon dénivelé de 760m D+ (c'était bien parti) qui me permet de franchir un demi-Karmann.

Voir les commentaires

Coup de gueule

5 Juillet 2011, 06:45am

Publié par Bernie38

Cela faisait déjà un moment qu'un article sur le sujet qui suit me trottait dans la tête.

 

Le 20 mai dernier au matin, lors d'une de mes sorties "vélo-boulot", je découvre ce paysage entre CHARVIEU-CHAVAGNIEUX et JANNEYRIAS.

P200511 06.500001

Manifestement, il s'agit d'une déviation de la route D517 pour éviter aux automobilistes la traversée de JANNEYRIAS.

Il est vrai que sur les cartes Michelin c'est prévu de longue date, mais on n'hésite pas à prendre des champs cultivés pour y faire circuler des automobiles.

Le 30 juin au matin, je découvre ceci, un panneau d'information a été mis en place.

P300611 06.230001

Il s'agit bien des travaux des déviations des départementales D517, passant par JANNEYRIAS, et D55, passant par VILLETTE D'ANTHON (en pointillé sur la carte ci-dessous).

Deviation-Janneyrias-Villette-d-Anthon.JPG

Ce qui me fait alors bondir, c'est le coût de ces travaux, dont le seul but est de permettre aux automobilistes égoïstes (la plupart seul dans leur véhicule), pour certains totalement réfractaires aux transports en commun uniquement par confort personnel, se rendant au travail sur la région lyonnaise à le faire encore plus vite.

Et je sais de quoi je parle puisque 2 à 3 fois par semaine, dès les beaux jours et selon la météo, je parcours cette route, à vélo, pour me rendre également à mon travail à LYON, et je vois bien le comportement des fousfurieuxmotorisés, comme je les appelle.

Je veux bien croire que ces travaux étaient votés et planifiés depuis de nombreuses années mais ils vont à l'encontre de tous les engagements du Grenelle de l'environnement.

Qu'une majorité départementale socialiste, qui par ailleurs est assez sujette à rechercher des appuis du coté des écologistes "politiques", finance et engage ces travaux me surprend à plus d'un titre.

Ce qui me fait bondir surtout, c'est le peu d'empressement que met cette même majorité départementale à mettre sur rail, et c'est le mot le plus juste, le seul projet durable et viable qui devrait être engagé dans le Nord-Isère, la liaison tram-train entre CREMIEU et LYON, en continuité, avec le tram T3, déjà en service, entre LYON et MEYZIEU, et avec la liaison tram-train Rhônexpress, également déjà en service, entre LYON et l'aéroport de Saint-Exupéry.

Le collectif PARFER (http://www.parfer-lyon-cremieu.org/), dont je ne suis pas partie prenante, je le précise au passage pour ne pas gêner son action, se bat depuis 2001 sur ce projet avec une forte demande de la population, une pétition a d'ailleurs recueilli de nombreuses signatures.

Dernièrement le CG de l'Isère découvre l'existence d'une interférence entre la passage de la voie du CFEL (Chemin de Fer de l'Est de Lyon http://fr.wikipedia.org/wiki/Chemin_de_fer_de_l'Est_de_Lyon), dont l'implantation devrait être réutilisée pour cette liaison tram-train, et la déviation de la route D517.

Je me demande à quoi ont servi les études faites par nos "ingénieux" ingénieurs et autres architectes si cette interférence n'avait pas été relevée, d'autant plus qu'il existe quelques centaines de mètres auparavant, coté CHARVIEU-CHAVAGNIEUX, un rond-point d'où la déviation aurait pu partir sans rencontrer ce problème.

De nouveaux coûts, de nouveaux retards, de nouvelles excuses pour ne pas réaliser ce projet?

Déjà des excuses, les élus en ont trouvé, entre autres, se renvoyer la balle entre départements, Isère et Rhône, de majorité opposée, alors ajouter le coût ne devrait pas leur poser de problème.
Actuellement, lorsque je ne prends pas mon vélo, je vais chercher le TER à BOURGOIN-JALLIEU.

Il est évident que, du fait de la distance plus réduite entre mon domicile et une éventuelle liaison tram-train à CREMIEU, ce projet trouve à mes yeux tout son sens.

Vous pouvez noter que dans cet article je ne parle aucunement de bandes ou pistes cyclables, autre sujet durable, car je préfère de loin rouler sur la route avec tous les éléments de sécurité indispensables plutôt que promener mon vélo sur la partie de la route que j'estime la plus dangereuse par la présence de tous les objets repoussés par les roues des voitures, gravillons, verre de feux de signalisation, morceaux de pot d'échappement et autres débris de voitures et sans compter depuis récemment l'exercice du grand sport national qu'est devenu "la casse des canettes de bière".

Autre sujet d'énervement, la destruction (prédestinée?) de la belle gare en pierres de CREMIEU pour laisser place à un bâtiment du CG d'une laideur innommable.

Gare_de_Cremieu_-CFEL-.JPG

CREMIEU: magnifique gare en pierres, à jamais disparue, remplacée par l'"affeuseté" d'un coût de plusieurs M€ur (link), c'est tellement laid que je ne veux pas mettre de photo.

 

Je n'ai pas la prétention de connaître ce dossier à fond, mais rien ne m'empêche, en tant que citoyen contribuable et "écoresponsable", sans être écologiste, je le dis fermement, de montrer mon désaccord et de dire ce que j'ai sur le coeur.

Et pour terminer, je constate que le développement durable n'est qu'un "machin", comme disait le Grand, qui permet à certains à se donner bonne conscience, sans obligation à mettre les actes en phase avec les promesses (électorales), d'ailleurs la dernière trouvaille du gouvernement, qui a reçu l'aval de tous les partis politiques, d'augmenter les barêmes kilométriques va à l'encontre de l'effet recherché.

Il suffit de penser au coût pour la collectivité que représentent les déductions d'impôts, alors que cet argent pourrait être efficacement investi dans le développement des infrastructures des transports publics.

Le silence des écolos sur ce sujet est assourdissant.

En tout cas, je continuerais à faire, à vélo, les 55 kms qui séparent mon domicile de mon lieu de travail, en pensant à ce que pourrait être notre belle France, si...........................

Voir les commentaires

Sortie du 3 juillet 2011 avec le club: toujours du rythme

3 Juillet 2011, 12:19pm

Publié par Bernie38

Ce matin pour la sortie du club ce sera la surprise car hier soir lorsque je vais me coucher le parcours n'a pas été mis en ligne sur le site.

Pour être sûr de faire un peu de dénivelé je vais tourner du coté de MORAS avant de filer à BOURGOIN.

P030711_08.050001.JPG

Vue sur l'étang de MORAS de la route venant de SAINT-HILAIRE-DE-BRENS

J'arrive au départ avec déjà 33,6 kms dans les jambes en 1H12 et 305m D+.

Nous partons rapidement, mes collègues me disent que le parcours passe au lac de Paladru.

Direction CESSIEU, puis nous grimpons à MONTAGNIEU pour redescendre sur VIRIEU-SUR-BOURBRE, à droite en direction de BURCIN, au passage quelques belles bosses.

P030711_09.580001.JPG

Au rond-point de BURCIN.

Direction OYEU et nous arrivons enfin à CHARAVINES.

Nous prenons le long du lac, PALADRU puis la BATIE-DIVISIN, ensuite la bosse de CHARANCIEU, SAINT-ANDRE-LE-GAZ, LA TOUR DU PIN, CESSIEU et BOURGOIN.

A l'arrivée, je dois encore m'incliner au sprint au pont sur l'autoroute.

Parcours de 86,1 kms en 2H58'29'' à 29,5 km/h de moyenne et 850m D+.

Après un bon rafraîchissement bien mérité, retour à la maison par L'ISLE D'ABEAU, VENERIEU et SAINT-HILAIRE-DE-BRENS.

22,1 kms en 49'50" et 225m D+.

TOTAL du jour: 141,8 kms en 5H00'53" et 1380m D+, moyenne 28,4 km/h.

 

Très belle sortie du club avec un théorème de Cricri presque respecté.

Cette belle sortie conclue une bonne semaine de 512 kms (3 sorties "vélo-boulot" de 125, 120 et 125 kms et cette sortie club de 142 kms).

Voir les commentaires