Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Jean-Pierre

Bilan du mois de mai 2014

31 Mai 2014, 18:15pm

Publié par Jean-Pierre

Bilan du mois de mai 2014

"Et ça continue, encore et encore" comme le chante Cabrel (même si ce n'est plus le début d'accord, d'accord ;-)).

"Joli, joli, joli mois de mai" comme chantait Bourvil, (mais ma bicyclette que j'aime n'est pas partie, tout au moins pas sans moi).

Une météo quand même un peu moins favorable que celle du premier trimestre, alternance de fraîcheur et de douceur, un mois sous le signe du vent, vent de nord froid, vent de sud chaud et sablonneux, on aurait bien eu besoin d'un scooter pour lutter contre lui.

Un total mensuel qui s’affiche à 1415 km et 16878m D+

  • dont 1325 km « Route » en 12 sorties avec 15991m D+ en 52H08’53’’de selle.
  • et 90 km de « VTT » en 3 sorties principalement dans les rues de Lyon.

Ce n'est toutefois pas mon meilleur mois de mai (ancien record 1423 km « route » en 2011 mais avec un zeste de 400 et surtout 8 sorties "vélo-boulot").

Total depuis le début de l'année: 5563km « Route » et « VTT » et 61661m D+ (le coefficient D+ se maintient bien au-dessus de 1%).

Bilan des sorties 2014

D’autres chiffres :

- 2 sorties club,

- Le Rallye Le Dauphin le 18 mai,

- Le Challenge Vercors le 25 mai,

- Une superbe sortie entre copains le 29 mai (petit article sur le blog de JC)

- Seulement 3 sorties « vélo-boulot » et 363 km.

Voir les commentaires

Challenge Vercors 2014

26 Mai 2014, 16:38pm

Publié par Jean-Pierre

Beau temps annoncé pour ce dimanche 25 mai.
Pas d'hésitation possible pour aller promener le vélo dans ce magnifique massif du Vercors.
Jean-Christophe, Cédric, Stéphane sont aussi partant ainsi que Romain et Mathieu qui se sont déjà inscrits dans la semaine.
Je pars tôt de la maison à 5H00 pour retrouver Jean-Christophe et Cédric à Autrans.

Je m'inscris sur le parcours Senior de 121 km, je ne tente pas le diable.

Challenge Vercors 2014

Nous nous préparons tranquillement car nous sommes bien en avance.

Il ne fait pas bien chaud, de l'ordre de 5°C et le ciel est quand même bien couvert, le soleil est apparu mais il a bien du mal à percer les nuages.

Ce seront manchettes et coupe-vent comme équipement.

Challenge Vercors 2014Challenge Vercors 2014
Challenge Vercors 2014
Challenge Vercors 2014Challenge Vercors 2014

Nous partons ensuite nous échauffer, je laisse filer Jean-Christophe et Cédric, je reste à tourner dans Autrans.

Je suis un peu inquiet car j'ai constaté que le roue arrière est légèrement voilée, lorsque je freine ça fait un boucan d'enfer ainsi que lorsque je me mets en danseuse, même en écartant les freins ça fait du bruit, mais le pire est à venir.

En revenant dans Autrans, je retrouve Romain et Mathieu qui viennent de retirer leur puce et plaque de cadre, je reste avec eux car ils ont choisi de faire aussi le 121 km.

Nous voyons passer les concurrents du 171 km qui sont partis à 8H00.

Nous nous rendons ensuite au départ, nous avons encore un moment à attendre, j'ai froid, je tremble et je claque des dents (tiens ça me rappelle quelque chose), incroyable pour un mois de mai.

Dans le SAS de départ, Mathieu est serein, il faut dire qu'il a la forme cette année, je suis étonné de sa progression

Dans le SAS de départ, Mathieu est serein, il faut dire qu'il a la forme cette année, je suis étonné de sa progression

Le départ est donné à 8H30.

Tout de suite nous sommes dans le vif du sujet, ça roule vite mais il y a encore de beaux paquets, la montée vers le col de la Croix-Perrin est vite avalée à 17 km/h.

Heureusement que j'avais fait un peu d'échauffement.

Dans la descente je commence à ressentir des bizarreries dans le comportement de la roue arrière, je ne peux pas tout donner, d'autant que le freinage est bruyant.

En bas je retrouve un groupe dans lequel je vais rester jusqu'à Villars de Lans, une route en toboggans assez agréable.

Ensuite nous attaquons la montée vers le col d'Herbouilly, je me sens bien, la preuve par les chiffres sur Strava, moyenne de 16,6 km/h, je suis bien content.

Rebelote, descente rapide vers Saint-Martin en Vercors mais je dois rester prudent.

En bas je retrouve un autre paquet, car j'ai été largué dans la descente, et nous roulons bien jusqu'à Saint Aignan en Vercors, je lâche prise mais je garde le groupe en vue.

Passé Rousset, j'attaque la montée vers le col de Saint-Alexis et je reprends petit à petit pratiquement tous les éléments du groupe, quelques uns sont devant et je les retrouverais au ravitaillement de Vassieux.

Bien que je trouve le vent défavorable j'ai bien monté à plus de 17 km/h.

Challenge Vercors 2014
Challenge Vercors 2014Challenge Vercors 2014

Après Vassieux, je trouve également un vent défavorable et dans la descente après le col de Proncel, le vélo a un comportement très bizarre comme si j'étais mal gonflé ou que le pneu s'écrasait, je suis obligé de lever le pied.

Je me rattraperais dans la montée suivante.

Mais c'est une longue montée usante vers Saint-Julien en Vercors, toutefois je recolle à de petits paquets.

Au sommet nous sommes doublés par les 3 premiers du grand parcours.

Descente à nouveau prudente en direction des gorges de la Bourne.

A nouveau je monte à ma main, ce qui me permets de reprendre à nouveau des éléments de mon groupe et de les lâcher.

Je monte très bien la portion entre le Pont de la Goule noire et les Jarrands où je vois passer le deuxième groupe d'une dizaine d'unité du grand parcours, je pensais voir Jean-Christophe et Cédric pas trop loin derrière.

A l'entrée des Gorges du Méaudret nous nous retrouvons à 4 et je prends résolument la direction du groupe pour avaler les gorges à 29 km/h, personne ne veut ou ne peut prendre de relai, d'ailleurs je les lâcherai tous pour terminer seul à Autrans.

Un temps correct à 25,8 km/h pour ce parcours Senior sachant que j'ai perdu pas mal de temps dans les descentes.

121 km - 4H48'11" - 1999m D+ - 285ième

Challenge Vercors 2014

Un moment après je retrouve Romain et Mathieu qui sont déjà arrivés.

Nous attendons Jean-Christophe, Cédric et Stéphane.

Pour passer le temps, nous buvons un demi dont j'avais envie depuis un moment.

Nous voyons également Bruno, un collègue de travail, qui a déjà terminé depuis un moment.

Cédric arrive enfin, passablement atteint par ce parcours, puis Jean-Christophe.

Pour les selfies, ce n'est pas au point, il y a encore du boulot
Pour les selfies, ce n'est pas au point, il y a encore du boulotPour les selfies, ce n'est pas au point, il y a encore du boulot

Pour les selfies, ce n'est pas au point, il y a encore du boulot

Avant que Stéphane n'arrive nous allons tous rendre la puce et nous restaurer.

Ca fait un bien fou.

Voir également l'article de Jean-Christophe

C'est terminé pour ma 49ième cyclosportive, place à la 50ième.

Résultats des copains

Parcours 171 km – 286 classés

54

Cédric

5H48’34’’

64

Jean-Christophe

5H51’49’’

173

Stéphane

6H46’53’’

Parcours 121 km – 392 classés

35

Bruno

3H38’53’’

71

Romain

3H47’23’’

204

Mathieu

4H19’33’’

285

Jean-Pierre

4H48’11’’

Voir les commentaires

Rallye Le Dauphin 2014

22 Mai 2014, 17:27pm

Publié par Jean-Pierre

Rallye Le Dauphin 2014

Les années se suivent et ne se ressemblent pas forcément

En 2012, le rallye s'était déroulé par un temps bien frais.

En 2013, la pluie s'était invitée en cours de matinée sur le parcours.

Cette année, superbe temps chaud avec un vent de sud qui va se lever en cours de matinée.

Nous nous étions donné rendez-vous (Jean-Christophe, Romain, Mathieu, Jean, Stéphane, Didier) sur le parking du Carrefour de l'Isle-d'Abeau pour partir comme chaque fois vers 7H30.

J'ai quitté la maison vers 6H45 pour descendre à l'Isle-d'Abeau, en route je croise un tout premier cyclo, il s'agit d'un bien matinal Cricri, petit arrêt pour se serrer la main, Cricri me dit qu'il se doutait bien qu'il allait croiser le "vieux", on se dit à plus tard mais je ne le reverrais pas.

Je croise ensuite mon ami Jean-Louis qui est déjà parti avec un collègue.

Tout le monde arrive aux inscriptions en ordre dispersé, certains comme moi ont déjà un peu roulé pour venir de Bourgoin-Jallieu.

L'attente avec André à droite et un autre collègue qui se  prépare pour l'Ironman d'Embrun (photo vélo-club-IDA)

L'attente avec André à droite et un autre collègue qui se prépare pour l'Ironman d'Embrun (photo vélo-club-IDA)

A 7H30, un gros groupe s'élance, ça roule à bloc dès le début.

A l'avant on retrouve les fous furieux du VC Bourgoin-Jallieu associés à quelques autres fous furieux du VC Saint-Quentin-Fallavier.

Le parcours nous conduit en direction de Trept en passant par Saint-Marcel-Bel-Accueil et Vénérieu.

Nous passons à 200m de la maison, jamais je n'étais remonté aussi vite chez moi.

Passé mon quartier, je décroche un peu, je me retrouve à l'arrière, avec le collègue qui prépare le triathlon, lequel ne veut pas se mettre dans le rouge, en chasse-patate à 45 km/h sans parvenir à rentrer.

La jonction est faite en arrivant au Bayard en faveur d'une pause pipi du groupe devant, nous continuons seul jusqu'au ravitaillement de Serrières-de-Briord, je suis quelque peu énervé car ce n'est qu'un rallye et ça roule à bloc sans attendre.

Je repars seul pour attaquer la montée vers Bénonces en direction de mon col fétiche, JC me double peu surpris que l'Ambassadeur du col de Portes soit parmi les premiers, je ne répond rien car je rumine toujours.

Rapidement je me retrouve seul, je monte à mon rythme en me disant que je terminerais ce rallye tout seul, ce qui ne me gêne pas outre mesure.

Après Bénonces, le parcours a été modifié, initialement nous devions tourner pour passer par la Correrie, mais en fait nous filons tout droit, nous ne ferons pas le col, je saurais après coup que les organisateurs craignaient de trop rallonger le parcours. Dommage.

Après avoir basculé seul, je me lance sur la longue descente vers Conand, je n'ai pas pris le temps de remettre mon coupe-vent, retiré au ravitaillement, il fait presque froid à l'ombre dans cette vallée souvent humide, je remonte quand même mes manchettes.

J'arrive au rond-point de Serrières et, ô surprise, Jean et Mathieu attendent.

Nous repartons tous les 3 pour aller grimper à Cleyzieu, une route que je n'avais jamais empruntée, belle montée en lacets où nous reprenons Jean-Louis et son collègue.

Je m'amuse à faire quelques attaques à la Froome, le plaisir de rouler avec les copains est revenu.

Au ravitaillement de Cleyzieu nous retrouvons Romain et Stéphane, ils ont perdu du temps car ils ont fait par erreur une partie de la grande route dans la vallée et ont du rebrousser chemin, voilà ce que c'est de suivre bêtement les bourrins, LOL.

Tout le monde se pose la question: "Mais où est JC?", devant avec les autres ou derrière?

Nous repartons, un petit groupe reformé.

Il reste encore un peu à monter avant de prendre la belle descente sur Saint-Sorlin-en-Bugey dans laquelle nous nous lançons à fond avec Romain, le revêtement est parfait, la route est assez large pour prendre de bonnes trajectoires, au final je ne battrais pas mon PR même si la moyenne était à 54,8 km/h.

Direction La Balme-les-Grottes, le parcours a également été modifié car la montée dite du Serverin est fermée, comme chaque année il faut attendre que les falaises aient été purgées.

Nous n'y perdons pas au change, nous allons grimper en direction de Parmilieu par la montée de Saint-Roch et ses 18% affichés sur le panneau au sommet, montée où je vais améliorer mon PR.

Direction Torjonas, encore une montée, moins raide, j'améliore également mon PR.

Ensuite montée sur Chatelans, lieu du dernier ravitaillement, là aussi j'améliore mon PR.

Ravitaillement à Chatelans: de gauche à droite, en noir Stéphane puis Mathieu avec son beau maillot de l'Ardéchoise, Jean en jaune fluo se planque derrière le montant du barnum, je suis de dos, Romain, au fond Jean-Louis (photo vélo-club-IDA)

Ravitaillement à Chatelans: de gauche à droite, en noir Stéphane puis Mathieu avec son beau maillot de l'Ardéchoise, Jean en jaune fluo se planque derrière le montant du barnum, je suis de dos, Romain, au fond Jean-Louis (photo vélo-club-IDA)

Alors que nous sommes en train de nous ravitailler, je me retourne et qui vois-je qui arrive?

Le JC.

Il était en fait derrière car il avait grimpé jusqu'au col de Portes n'ayant pas vu la modification du tracé et avait attendu au sommet un groupe qui n'est jamais revenu et pour cause il avait suivi les flèches en forme de dauphins.

Si j'avais su j'aurais fait le col.

Jean-Louis a décidé de repartir avant (photo vélo-club-IDA)
Jean-Louis a décidé de repartir avant (photo vélo-club-IDA)

Jean-Louis a décidé de repartir avant (photo vélo-club-IDA)

Nous repartons un petit moment plus tard.

Nous avons enfin reformé ce qui aurait dû être notre groupe sur tout ce rallye.

Direction Crémieu puis Panossas, nous avons fait le plus gros du dénivelé, il ne reste que quelques toboggans à passer.

Arrivée à l'Isle d'Abeau pour une petite collation amplement méritée.

Comme d'habitude, superbe rallye, superbe organisation, des parcours toujours renouvelés, BRAVO au vélo-club-IDA.

La belle équipe de copains (photos Jean-Christophe)
La belle équipe de copains (photos Jean-Christophe)
La belle équipe de copains (photos Jean-Christophe)
La belle équipe de copains (photos Jean-Christophe)

La belle équipe de copains (photos Jean-Christophe)

Il ne me reste plus qu'à remonter chez moi, encore une vingtaine de km, Mathieu et Romain m'accompagnent jusqu'à Vénérieu car ils veulent rouler encore un peu.

Je termine avec 165 km en 6H36'33" avec 2399m D+ (moyenne 24,9 km/h).

Pas trop mal pour un "vieux", n'est-ce pas Cricri?

Voir les commentaires