Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Jean-Pierre

Articles avec #bugey

Sortie en solo du 26 janvier 2012: col de Portes - Première

26 Janvier 2012, 18:53pm

Publié par Jean-Pierre

J'avais envie de dédier cette sortie à Olivier BUISSON cloué sur un lit d'hôpital depuis bientôt une semaine ça passe tellement vite que ça fait près de deux semaines.
Quoi de mieux que d'aller grimper le col de Portes (FR-01-1010a).
Surtout que les ingénieux de la météo nous avaient promis du soleil.
Du soleil il y en aura un petit peu mais rapidement le ciel va se recouvrir avec un vent de sud assez sensible.
Le col de Portes est classé parmi les 1000 BIG mondiaux (N° 263).

Dicton du jour:

Col de Portes en janvier tu grimperas
Neige et froid en février tu subiras

Mais ce qui est pris est pris.
Après-midi en congé.
Départ de la maison à 13H34.

Direction LAGNIEU, en passant par SICCIEU, OPTEVOZ, le val d'AMBY, LA BALME LES GROTTES.
Température douce à 12°C.
P260112 13.590002
Val d'Amby, vue d'en bas du château de Brotel pris d'en haut par Michel MM'S lors de sa dernière sortie.
P260112 13.590001Il fait un beau soleil à ce moment

Je croise de nombreux cyclistes qui profitent de cette belle après-midi annoncée. 

A LAGNIEU, j'attaque la longue grimpée vers le col, plus de 15kms pour passer d'environ 200m à un tout petit peu plus de 1000m d'altitude.

P260112 15.080001
Vue sur les méandres du Rhône en montant au-dessus de Soudon

Aujourd'hui, je n'attache aucune importance au chrono, je veux grimper là-haut pour Olivier.
Pour le final je suis obligé de mettre mon 26.
A partir de 950m je trouve la neige sur les cotés, il n'y en a heureusement pas sur la route qui est toutefois bien humide.
P260112 15.470003
P260112 15.470002
C'est fait , une grande première de grimper ce col en janvier (le plus tôt précédemment c'était un 18 avril).
Au sommet il ne fait pas chaud, seulement 4°C, les photos expliquent pourquoi.

Il faut rentrer maintenant.
Une grosse barre de céréales vite ingurgitée puis c'est la descente rapide par BENONCES.
A peine le temps d'avoir peur  lorsque qu'un chien muni d'une clochette sort d'un fossé avec l'intention de traverser la route pour rejoindre un troupeau de vaches en contrebas.
Gros freinage, le chien a la bonne idée de rester sur le coté.
A près de 60 à l'heure il y aurait eu des dégats.

Arrivé en bas j'ai les pieds gelés, je n'avais pas pris de surchaussures, mais ils vont vite se réchauffer.
Retour par SERRIERES DE BRIORD, Le Bayard, COURTENAY, TIRIEU, SABLONNIERES, Couvaloup et enfin TREPT.
Une fin de parcours en casse-pattes comme je les aime.

Arrivée vers 17H30, un petit thé m'attend pour me réconforter.

TOTAL de la sortie: 84 kms pour 3H45'51'' (23,3 km/h) - Polar 1270m D+ (Garmin 1297m D+), fréquence cardiaque maxi dans le col 171 puls./mn. 

SortieColdePortespremière260112

Promis, Olivier lorsque tu seras remis en forme, je te ferais découvrir "mon" col fétiche.

Voir les commentaires

20/11/2011: le col de Portes en neuvième (symphonie pour pédales ouarff ouarff)

20 Novembre 2011, 17:39pm

Publié par Jean-Pierre

Cette semaine nous avions convenu avec Jean-Christophe (http://colsavelo.over-blog.com/) de faire la grimpée du col de Portes en compagnie de Mathieu.
Problablement l'une des dernières, le temps va bien finir par changer et le froid venir, d'ailleurs la DDE a déjà installé les panneaux "équipements spéciaux obligatoires", peut-on monter avec nos pneus slick .
Pour moi il s'agit de la neuvième fois que je vais le faire cette année, ce qui constitue un record.
Rendez-vous donné à Flosailles vers 8H30/8H40.
Je m'y rends en passant par SAINT-HILAIRE-DE-BRENS, histoire d'ajouter un peu de dénivelé, et après 12 kms de descente, j'arrive à Flosailles avec déjà 95m D+, c'est bien parti pour cette sortie.
Jean-Christophe et Mathieu sont déjà arrivés.
Direction CREMIEU, Jean-Christophe me laisse faire le parcours.
J'avais idée de monter par ANNOISIN mais finalement cela risque d'user prématurément les organismes, je file tout droit par HIERES-SUR-AMBY et LA BALME-LES-GROTTES, Mathieu souhaitant faire la montée du coté de LAGNIEU car il ne la connait pas par ce coté.
Nous nous dirigeons vers SAINT-SORLIN-EN-BUGEY.
Au pied du col, Jean-Christophe et Mathieu s'arrêtent pour retirer des vêtements car ils ont chaud.
J'attaque la montée en leur disant qu'ils me rattapperont.
La première rampe est avalée en 17mn, ils ne sont pas encore revenu.
J'ai de bonnes jambes, j'attaque la deuxième partie du col vers Soudon, je les aperçois en-dessous.
Jean-Christophe va finir par revenir sur moi, mais il redescend pour aller à la rencontre de Mathieu.
Je continue à mon rythme.
Enfin le replat puis la dernière partie du col, la plus raide sur 2 kms.
A 500m du sommet Jean-Chritophe revient sur moi puis s'envole pour aller cueillir le col en premier, j'avais espérer un moment garder mon avance, mais il est trop fort pour moi.
Grimpée effectuée en 1H10'15'' pour 15 kms et 800m de dénivelé, ce n'est pas mon record mais un très bon temps pour la saison.
Mathieu arrive quelques instants après.
P201111 11.020002
P201111 11.020001
Jean-Christophe se ravitaille
P201111 11.030001 
Mes deux compagnons de route
P201111 11.040001 
D'autres photos sur http://colsavelo.over-blog.com/ 

Tous les deux se ravitaillent, moi je n'en éprouve pas le besoin.
Rhabillage pour la descente, je mets un coupe-vent fluo.
Et c'est parti, descente rapide, une frayeur à BENONCES avec un jeune chien qui me part après, je l'avais vu et anticipé, mais il faut que je lui gueule  dessus pour lui couper son élan.
Passé le village, je lâche tout, Jean-Christophe et Mathieu siont hors de vue à l'arrière, mais en fait ils se sont arrêtés pour faire le plein d'eau.
Je les attends à SERRIERES-DE-BRIORD.
Le groupe se reforme et nous voilà sur le chemin du retour, vent de sud dans le pif.
Je suis bien et je mène le train, mais dans la montée du Bayard je le paye un peu.
retour par COURTENAY et SOLEYMIEU.
A Cozance, je laisse mes compagnons de route qui rentrent sur BOURGOIN.
Un dernier casse-pattes avant d'arriver à la maison.

97 kms en 4h12'36'', 24,4 km/h de moyenne pour 1255m D+.
Sortie faite sans rien manger et un seul bidon de 500ml bu.

Merci à Jean-Christophe et à Mathieu pour cette superbe sortie de fin de saison.

Le profil:
SortieColdePortes201111    

 

 

Voir les commentaires

Sortie du 21 août 2011 en solo: 8ième passage au col de Portes

21 Août 2011, 16:50pm

Publié par Jean-Pierre

C'était décidé, je voulais "essuyer" la pancarte du col de Portes pour la neuvième huitième fois de l'année.

P160710 09.020001
(photo d'archive)

Et je voulais profiter de la fraîcheur relative du matin.

Départ assez tôt à 7H30, il fait tout de même déjà 21°C, enfin des températures matinales dignes de la saison.
Maillot sans manche de l'Ardéchoise sur le dos pour être bien aéré.

Direction LAGNIEU pour attaquer la montée du col par ce coté.

P210811 09.560001

En espérant que la montée ne soit pas un calvaire.

Je ressens encore une certaine fatigue liée aux deux étapes du Tour de l'Ain que j'ai courues, elles m'ont laissé des traces.

Ce matin il y a foule, dès que j'attaque la première rampe, je croise un groupe de cyclistes qui descendent, je ne sais pas s'ils viennent du sommet.

Les jambes sont encore lourdes, il faut dire que j'ai traîné une partie de la semaine une contracture dans le mollet gauche et une autre dans la cuisse droite, deux sorties VTT le midi à Lyon, mardi et vendredi, associées à une sortie "vélo-boulot" jeudi, m'ont aidé à les faire passer.

Passé la première rampe, je vois revenir sur moi 3 cyclistes, je ne peux pas prendre les roues mais j'arrive à rester pas trop loin derrière.

Un peu plus loin, je double 2 VTTistes.

Finalement, j'arrive sans encombre au sommet où je retrouve les 3 cyclistes, 2H05 que je suis parti de la maison, 45 kms parcourus, j'ai effectué la montée en un peu plus de 1H03, c'est pas si mal.

Je décide de redescendre par le coté que je viens de gravir, objectif aller faire quelques casses-pattes en Isle Crémieu.

Descente très rapide, je croise de nombreux cyclistes, dont le groupe des costaux de mon club.

P210811 09.400001

Souvenir d'un crash d'un avion militaire en 1967 (Mirage 3)

A SAINT-SORLIN-EN-BUGEY, je prends la direction de VERTRIEU pour aller grimper le Serverin.

P210811 10.080001

Le départ de la route, une montée très sèche à flan de falaise, la chaleur se fait bien sentir.

P210811 10.130001

P210811 10.130002

P210811 10.140001

Passage entre deux gros rochers, des faux airs de Vercors.

Ensuite la pente s'adoucit pour arriver à PARMILIEU.

Une fontaine bienvenue, devant l'église, car je commence à manquer d'eau, je suis parti avec deux bidons, l'un rempli d'Overstim et l'autre d'eau plate, ce dernier est vide, je le remplis tout en profitant pour me désaltérer.

Je prends ensuite la direction de TORJONAS, encore un beau coup de cul, je m'alimente avec une barre de céréales, un souvenir du dernier ravitaillement du Tour de l'Ain.
Descente sur HIERES-SUR-AMBY, pour remonter le Val d'Amby puis je prends la direction d'ANNOISIN-CHATELANS.

Dans la montée, je vois un cycliste 400m devant moi, je hausse le rythme pour le rejoindre juste au sommet, je remets alors la plaque pour la descente vers CREMIEU.

Je fais une descente tranquille sans forcer car j'ai encore la montée de l'Etang de Ry en vue, du coup il me rejoint dans la descente.

Nos routes se séparent, et je grimpe vers SICCIEU, en passant comme souvent par la droite de l'étang, par le lieu-dit SAINT-JULIEN.

Ensuite retour classique par SOLEYMIEU, Couvaloup, les 3 lacs puis TREPT.

Parcours de 112 kms en 4H37'43'' pour un bon dénivelé de 1695m D+ (coefficient de 1,5%), une pas trop mauvaise moyenne de 24,6 km/h.
Pas mécontent d'arriver à la maison, je n'avais pas trop les jambes pour un parcours plus long avec ce cagnard, 33°C.

SortieensoloenBugey210811

 

Il va quand même falloir que je me refasse la cerise dans la semaine car la Vercors-Drôme de samedi prochain est d'un autre qualibre, 1200m D+ de plus que ma sortie du jour pour un peu plus de 30 kms supplémentaires.

Et pour peu qu'il fasse encore chaud.

Wait and see.

Voir les commentaires

Sortie en solo dans le Bugey le 31 juillet 2011: à la recherche d'un nouveau col

31 Juillet 2011, 16:14pm

Publié par Jean-Pierre

Dernière sortie du mois et 60ième de l'année avec comme pour objectif d'aller chercher un nouveau col, récemment découvert sur le CD de la CCC.

Il s'agit du Golet de Pétrement (FR-01-0700) situé au-dessus de CLEZIEU dans le Bugey.

Départ de la maison à 7H17, il fait beau mais la température est toujours fraîche pour une fin juillet, seulement 11°C alors qu'elle devrait être à minima du double.

Direction OPTEVOZ puis LAGNIEU, en passant par CHARETTE et LA BALME LES GROTTES.

J'attaque la montée vers le col de Portes, coté SAINT SORLIN EN BUGEY.

Au sommet de la première rampe de 3,5 kms je tourne à gauche, CLEZIEU est alors à 10 kms.
Pour atteindre ce col, il faut prendre la route à droite immédiatement après l'église.

P310711 09.270001 

Quelques lacets bien pentus, route étroite, pour déboucher sur un chemin de terre cailloutteux, il faut parcourir encore 700/800m, à un endroit j'ai dû décrocher un pied mais j'ai pu terminer en roulant.

P310711 09.230001

Ici se termine le chemin goudronné

P310711 09.180001P310711 09.190001

Coté est                                                                                     Coté ouest

Premier objectif atteint: mon 24ième nouveau col de l'année.

P310711 09.330001

Vue sur CLEZIEU, on devine le chemin qui monte

Je retourne en arrière pour aller faire le col de Fay avant d'attaquer le col de Portes pour la 8ième fois de l'année, ce qui constitue un nouvel objectif.

Au sommet je constate que ma vitesse moyenne n'est guère plus élevée que 20 km/h mais j'ai déjà plus de 1600m D+ et près de 71 kms.

Je me fixe un nouvel objectif: passer les 2000m D+ pour cette sortie.

Après le col, je file sur ORDONNAZ puis LOMPNAZ (prononcer Lonasse) pour rejoindre LES GRANGES DE MONTAGNIEU via SEILLONAZ.

P310711 11.140001

Vue sur CREPT

P310711 11.140002

Vue sur la montagne du Tentanet, toute image suggestive ne pourrait être que fortuite.

P310711 11.190002

L'Alpe d'Huez? Non les lacets de MONTAGNIEU.

Retour par COURTENAY, OPTEVOZ, SICCIEU, SOLEYMIEU, Couvaloup et TREPT.

Sortie de 122 kms en 5H14'10'' pour 2010m D+, très beau coefficient de 1,6% et la moyenne finale est remontée à 23,9 km/h

SortieensoloenBugey310711

Voir les commentaires

Sortie en Bugey du 15 juillet 2011: au 7ième ciel

15 Juillet 2011, 13:35pm

Publié par Jean-Pierre

Hier j'ai appris qu'il y avait un article sur CYCLO PASSION concernant mon blog.

Je ne l'ai pas encore lu mais j'en suis ravi (j'aurais donc un article à écrire sur l'article).
Pour faire honneur à cette "notoriété", quoi de plus simple que d'aller promener le vélo.

Dimanche dernier, la sortie prévue au départ était le col de Portes dans le Bugey, donc c'est très simple, faire ce que je voulais faire.

Lever tôt, pour un départ de la maison à 6H46, il ne fait pas chaud du tout, à peine 10°C ( pour un mois de juillet).

Direction BENONCES, j'ai dans l'idée de faire la 4ième montée possible du col par le lieu-dit La Correrie.

D'autant plus que j'ai un double objectif, aller chercher un petit col que j'ai découvert cette semaine en regardant le CD des Cent Cols que j'ai acheté.

Montée tranquille, juste un veau sur la route, échappé d'un champ, plus haut à la sortie du village de vois un paysan, je lui signale mais il ne paraît pas inquiet.

Je continue vers La Correrie, je trouve le chemin qui mène à ce petit col, mais c'est un chemin empierré, après une petite hésitation j'y vais, je pose pied à terre à un endroit où il y a plus de cailloux puis je termine sur le vélo, globalement c'est roulable.

C'est alors que je croise la personne avec laquelle j'avais discuté auparavant, il me demande si je suis perdu, je lui réponds que non, je vais chercher un col.

"Mais ce n'est pas ici le col".

"Si, je cherche le Golet du Mur" FR-01-0686.

"Et bien vous y êtes, c'est ici".

P150711_08.020001.JPGP150711_08.040001.JPG
Pas de panneau indicateur, juste une pancarte Forêt de Bénonces et un poteau pour les chemins de randonnée

Je repars ensuite pour aller grimper le col de Portes FR-01-1010a.

C'est pour la septième fois.

Ensuite je file sur Ordonnaz puis Contrevoz.

Je pensais aller chercher un autre col de l'autre coté de la Vallée des Hôpitaux, mais je n'aurais pas le temps.

Je décide d'aller chercher le Col de Prémeyzel que je n'ai jamais grimpé.

Je file sur COLOMIEU, puis ARBIGNIEU, au passage le col du Sansonnet FR-01-355a,

P150711_09.310001-copie-1.JPG puis PEYZIEU et enfin PEYRIEU, j'ai décidé de faire le col dans ce sens.

Pas de panneau au sommet FR-01-0355, je redescends de l'autre coté pour grimper directement en face au village de PREMEYZEL.

Ensuite je continue vers SAINT-BOIS et CONZIEU, je coupe dans AMBLEON, un sacré raidard pour monter vers le Lac d'Ambléon et le col des Fosses FR-01-0745.

Là je découvre que ces c. de la DDE ont déversé des tonnes de graviers, des gros en plus, du coup il n'y a aucun rendement.

Heureusement, passé la route vers Innimont, c'est à nouveau propre et très roulant, propice à des descentes à tombeau ouvert, d'ailleurs un camion me laisse passer dans un virage, il avait vu que j'étais plus rapide que lui, pas comme le tracteur avec une remorque à purin qui, après LHUIS, n'a pas daigné me laisser passer dans une portion où je descends à près de 70 à l'heure d'habitude.

Retour traditionnel à la maison par LHUIS, LE PORT DE GROLEE, BRANGUES, MORESTEL, SERMERIEU et SOLEYMIEU pour ajouter un peu de dénivelé, retour un peu moins rapide à cause du vent qui s'est levé.

 

Très bonne sortie de 129 kms en 5H23'15'' et 1930m D+ (petite moyenne de 24,4 km/h mais vu le dénivelé).

2 bidons bus (1 d'Overstim et 1 d'eau), j'ai fait cette sortie sans rien manger, bien que j'avais quelques barres de céréales et autres friandises dans les poches.

SortieensoloenBugey150711.JPG

Voir les commentaires

Sortie en solo dans le Bugey: petit cadeau pour la fête des Pères

19 Juin 2011, 14:21pm

Publié par Jean-Pierre

J'ai décidé de m'offrir un cadeau en ce jour de fête des pères.

Non, il ne s'agit pas d'un nouveau vélo, ce sera pour l'année prochaine.

Il s'agit tout simplement de la trilogie du col de Portes que je n'avais pas pu faire dimanche dernier.

Grimper ce col par trois faces.

Départ de la maison très tôt, il est 5H46, il ne fait pas chaud du tout ce matin, pas plus de 8°C, heureusement il n'y a pas encore de vent.

Le ciel est bien dégagé mais je vois que les nuages sont bien accrochés sur les sommets du Bugey.

J'ai décidé de réaliser la première grimpée par BENONCES.

Pour cela je prends une route directe par SOLEYMIEU, COURTENAY, Le Bayard et SERRIERES-DE-BRIORD.

J'arrive au pied au bout de 38 minutes.

Cette montée fait 11 kms pour un dénivelé de 800m.

J'arrive à tenir un bon rythme en 34x21 pratiquement jusqu'au sommet où je suis obligé de mettre le 23  pour le dernier kilomètre à 12%.

Montée effectuée en 1H pile.

Je n'ai vu presque personne, hormis un renard ou une renarde, je n'ai pas pu voir, l'animal appeuré a fui avant que j'ai le temps de faire une photo.

Sortie en solo dans le Bugey: petit cadeau pour la fête des Pères
Premier passage
Premier passage

Premier passage

Un petit écart entre l'altimètre et le panneau mais déjà 870m D+ au bout de 31 kms

Je revets un coupe-vent de l'Ardéchoise et je descends pour effectuer une deuxième montée.

Direction SOUCLIN puis SAULT-BRENAZ où je prends la grande route pour revenir à SAINT-SORLIN-EN-BUGEY.

Sur la grande ligne droite, j'aperçois un cyclo avec un gilet jaune fluo au loin, j'accèlère et le rattrappe avant le village.

Il est pile 8H00 lorsque j'attaque cette deuxième montée.

Je monte la première rampe un peu moins vite que dimanche dernier en 17mn.

Hormis quelques voitures, je ne vais voir personne jusqu'au sommet que j'atteins en 1H06mn.

Deuxième passageDeuxième passage

Deuxième passage

3H20' que je roule et déjà 1720m D+ pour 62,5 kms.

Pour la troisième montée, je vais faire comme dimanche dernier, direction ORDONNAZ puis ARANDAS pour remonter sur le col par la vallée de CONAND, sa caline, son barbare et sa maison hantée.

ORDONNAZ: le vélo du maillot jaune

ORDONNAZ: le vélo du maillot jaune

Et celui du maillot vert (souvenirs du passage du Tour de France 2003)

Et celui du maillot vert (souvenirs du passage du Tour de France 2003)

Four à CONAND
Four à CONAND

Four à CONAND

Cascade de la Caline en-dessous de CHARVIEUX, en furie !!! (suite aux pluies d'hier)

Cascade de la Caline en-dessous de CHARVIEUX, en furie !!! (suite aux pluies d'hier)

Au départ les jambes tournent bien mais ensuite la pente s'accentue, je mets le 23.

Je croise quelques cyclos et cyclottes, ça commence à s'animer.

Après avoir rejoint la route venant de BENONCES, je rattrappe quelques cyclos puis soudain nous croisons des paquets de cyclos puis deux motos d'organisation qui nous demande de faire attention à la course qui se déroule.

La dernière rampe est franchie pour la deuxième fois sur le 26.

Au col nous trouvons des voitures et motos d'organisation, de nombreux cyclistes et un stand.

Explication: il s'agit d'un point de contrôle et de ravitaillement du PARIS-NICE cyclo.

Explication: il s'agit d'un point de contrôle et de ravitaillement du PARIS-NICE cyclo.

Je discute brièvement avec un participant, 1700 kms en 10 jours (étapes à TROYES, ORLEANS, NEVERS, MACON, ANNECY, LES SAISIES, L'ALPE D'HUEZ, GAP, VALGORGE et NICE), aujourd'hui c'est donc l'étape MACON-ANNECY.

Pour en revenir à ma sortie, 3° passage au col en 5H03'37'' pour 97,3 kms et 2440m D+.

Troisième passageTroisième passage

Troisième passage

Et de 3 dans la même sortie

Et de 3 dans la même sortie

Je demande à un cyclo, avec lequel j'avais terminé la montée, d'immortaliser ce troisième passage.

Il est maintenant temps de rentrer, je redescends sur BENONCES par la Correrie "à fond" mais une petite pluie fine et froide fait son apparition m'oblige à lever le pied, je finis la descente en roue libre.

La pluie cesse vite et au pied je peux retirer mon coupe-vent et remonter mes manchettes lorsque le soleil fait son retour.

Retour par le chemin inverse, SERRIERES-DE-BRIORD, Le Bayard, COURTENAY.
Je descends à TIRIEU pour remonter sur SOLEYMIEU puis Couvaloup, SABLONNIERES, TREPT et enfin retour à la maison.

Parcours: 142 kms en 6H42'56'' pour 2775m D+ et 4845 Kcal consommées.

Profil et données du cardio

Profil et données du cardio

Certains vont se dire, comment fait-il pour rouler le lendemain de l'Ardéchoise.

En fait hier matin, lorsque je me suis levé à 3H30, il pleuvait des seaux.

Rouler sous la pluie me gave et j'ai encore le mauvais souvenir de l'an passé en mémoire.

Et ainsi je suis retourné me coucher, décidé à ne pas rouler sous la pluie.

Et je n'ai aucun regret après la belle sortie de ce matin.

Le cols de Portes m'aura vu passer 6 fois en l'espace de 10 jours et ce n'est pas fini.

Et je prendrais une journée de RTT pour aller faire le parcours AVM ou les Sucs..............................par beau temps.

Voir les commentaires

Sortie en solo dans le Bugey: 2 calvaires pour le prix d'un

12 Juin 2011, 20:48pm

Publié par Jean-Pierre

Aujourd'hui il faut que je sois rentré tôt car nous sommes invités à manger à midi.

Dans la semaine j'avais réfléchi à une sortie que j'avais envie de faire: grimper le col de Portes dans le Bugey par les trois routes principales.

Ce matin, départ à 6H36, j'ai eu du mal à me lever car je voulais partir encore plus tôt.

Il fait beau, le ciel est dégagé mais la température est fraîche à 9°C.

Direction CARISIEU et SICCIEU, le soleil me chauffe la couënne et ce n'est pas désagréable.

Je descends sur OPTEVOZ puis une variante, au lieu de prendre le val d'Amby, je file tout droit sur CHARETTE pour ensuite prendre la direction de LA BALME LES GROTTES avant d'arriver à LAGNIEU.

Je vais donc m'attaquer au col à partir de SAINT SORLIN EN BUGEY, c'est le versant nord et c'est le coté que j'ai le plus souvent fait et où j'ai mes repères.

La première rampe de 3 km est avalée en 15'30'', même temps que la dernière fois à 2 secondes près, sur le 34x21 que je vais garder jusqu'au sommet, hormis la dernière rampe où je mettrais le 23.

J'ai doublé juste un cyclo avec un écarteur de danger composé d'un cylindre de mousse et un morceau de rubalise (original mais pas sûr d'être bien voyant).

Je continue ensuite sans m'arrêter (sans prendre de photo).

J'atteins le sommet en 1H04' pour 15 km de grimpette et 800 m D+.

J'ai déjà parcouru 44 km depuis la maison et 980 m D+ en un peu plus de 2H.

Premier passage

Premier passage

Je redescends de l'autre coté pour remonter sur ORDONNAZ.

Au croisement de la route d'INNIMONT, je complète mon bidon, il y a un petit robinet avec de l'eau potable (je ne l'ai appris que hier).

Je vais aller faire un autre versant du col, coté est.

Pour cela je prends la direction d'ARANDAS, la route descends légèrement, le vent de nord s'est levé et je dois un peu lutter contre lui.

ARANDAS, on arrive au village après quelques lacets

ARANDAS, on arrive au village après quelques lacets

Après le village la route plonge littéralement dans la vallée, en 6 km on passe de 750 m à moins de 400 m d'altitude, descente vite avalée, où je croise une cyclote qui monte vers ARANDAS.

Je tourne ensuite en direction de CONAND pour attaquer cette deuxième montée vers le col.

Sortie en solo dans le Bugey: 2 calvaires pour le prix d'un

Je ne sais pas si elle est assez accueillante pour y tremper un bout de viande, enfin les pieds je veux dire, ce petit ruisseau doit être bien frais en ce moment.

Sortie en solo dans le Bugey: 2 calvaires pour le prix d'un

Jusqu'à CONAND, je suis resté sur la plaque bien que la route s'élève déjà bien.

Aujourd'hui, non plus je n'y ai pas vu de barbare.

Après CONAND, la route s'élève plus sérieusement, de nombreux passages à plus de 8%, je tombe sur le 34.

Je croise 2 cyclos isolés puis un groupe de 3 autres qui me souhaite bon courage.

Maison hantée

Maison hantée

Au-dessus de CHARVIEUX, lieu-dit de CONAND, sur le bord de la route une maison en ruines; j'ai découvert cette semaine, sur Google Earth, qu'elle s'appelle la "Maison hantée", dommage de ne pas la retaper car elle commence à servir de carrière.

J'arrive au col, la dernière rampe est raide, supérieure à 12%, je ne grimpe plus qu'à 9 km/h.

J'ai parcouru 79 km avec un beau dénivelé de 1725m D+, sachant que près de 1500m D+ ont été fait sur les 50 derniers kms.

Au col, il y a 2 cyclos puis 2 autres qui arrivent, il commence à y avoir du monde.

Sortie en solo dans le Bugey: 2 calvaires pour le prix d'unSortie en solo dans le Bugey: 2 calvaires pour le prix d'un

Je regarde l'heure, je n'ai plus le temps de m'attaquer à la troisième montée par le coté ouest, c'est-à-dire par BENONCES (il existe d'ailleurs 2 variantes, directement par le col, 11 km d'ascension, accès versant sud, le même que par CONAND, ou en passant par le lieu-dit La Correrie, cela rallonge un peu, accès versant nord).

Je décide de rentrer chez moi, ce sera pour une autre fois.

Descente rapide sur SAINT-SORLIN-EN-BUGEY, je croise de plus en plus de cyclos qui montent au col, pour ensuite prendre la route le long du Rhône jusqu'à HIERES-SUR-AMBY.

SOUCLIN et, au centre à gauche du village, le petit col de FAY (photo prise à la descente)

SOUCLIN et, au centre à gauche du village, le petit col de FAY (photo prise à la descente)

Je rentre rapidement avec un vent de coté, un bon rythme.

Je commence à avoir la dalle et suis obligé de manger une barre de céréales.

Je remonte ensuite le val d'Amby, avec un bon rythme, je vais rentrer à la maison en restant sur la plaque même à SICCIEU, la vitesse la plus lente sera de 16 km/h.

A la maison vers 11H50, un peu plus tard que j'avais prévu mais pas de problème pour notre invitation.

Parcours de 122 km en 5H11'47'' et 1965 m D+, 4293 Kcal consommées.

Une belle sortie avec un beau dénivelé final.

Profil et données du cardio

Profil et données du cardio

Coté consommation: 1 bidon 500 ml d'ISOSTAR complété d'eau à mi-chemin, 1 poche de crème de marrons et une barre de céréales.

La prochaine fois, il faudra que je parte plus tôt et je m'accorde plus de temps pour faire au moins une troisième montée sachant que ce col est assez exigeant.

Voir les commentaires

Sortie en solo dans le Bugey le 3 juin 2011: tests en tout genre

3 Juin 2011, 23:37pm

Publié par Jean-Pierre

Reprise du vélo après un arrêt dû au mal de reins et à une météo devenue défavorable, cela faisait longtemps.

Je voulais me tester pour voir si la douleur, qui pour l'instant s'est dissipée, ne risquait pas de revenir.

Autre test, un nouveau cuissard SANTINI H2 zéro.

Je voulais partir assez tôt afin de rentrer avant midi.

Dans l'idée: aller faire pour la première fois de l'année "mon col de Portes" dans le Bugey.

Finalement, il est 7h00 lorsque je décole de la maison, les enfants qui ont école aujourd'hui sont en train de déjeuner.

Temps couvert et bien gris, température acceptable, de l'ordre de 17°C.

Direction LAGNIEU pour grimper le col par ce coté.

Mise en jambes en montant sur SICCIEU puis descente par le val d'Amby, HIERES-SUR-AMBY, LA-BALME-LES-GROTTES.

J'ai une sensation bizarre sur le vélo, position inhabituelle, il faut dire que l'ostéopathe m'a remis en place mon centre de gravité.

Autre sensation, l'impresssion de ne pas être dans un bon rythme.

Arrivé au pied du col, je regarde le compteur 29 kms en 56 mn, finalement ce n'est pas si mal.

Première rampe du col, 3 km à 10%, je monte une grande partie en danseuse en 34x21, quelques passages à plus de 16 à l'heure, 15'32'', il y avait bien longtemps que je n'avais mis si peu de temps.

Au sommet, je tourne à gauche pour aller faire un premier col, le col de Fay en passant par le petit village de FAY.

Sortie en solo dans le Bugey le 3 juin 2011: tests en tout genre

Ensuite, je redescends par SOUCLIN, pour attaquer la deuxième rampe vers le col, il reste 8 km.

Lieu-dit de SOUDON (commune de SOUCLIN) où il y a une fontaine (au cas où)

Lieu-dit de SOUDON (commune de SOUCLIN) où il y a une fontaine (au cas où)

Au départ, je suis sur 34x19 mais je remets le 21.

Dans la dernière partie, je vais mettre mon 23, 2 km assez raide (au cas où, j'ai encore le 26 en réserve mais je n'en ai pas besoin).

Le col, c'est le v au milieu de la photo

Le col, c'est le v au milieu de la photo

J'arrive au col de Portes après 2H17' d'effort pour 47 km et 1080m D+.

Sortie en solo dans le Bugey le 3 juin 2011: tests en tout genre

Je m'alimente un peu, une demi-poche de crème de marrons, je revêts le coupe-vent de l'Ardéchoise pour la descente car il ne fait pas chaud du tout, 13°C, ambiance moite.

Remontée sur ORDONNAZ, où je croise un troupeau de vaches en cours de changement de salle à manger.

Je prends ensuite la direction d'INNIMONT, une idée derrière la tête.

En effet, à l'entrée du village, je tourne à gauche pour aller faire le col du Petit-Perthuis que je n'ai jamais fait.

Je suis surpris par la pente sur le premier km et je suis obligé de mettre le 23, ensuite cela s'adoucit et je remets le 21.

Le col est un cul-de-sac, départ de parapente, il y a une table d'orientation mais avec ce ciel bouché impossible de voir quelque chose.

Col du Petit-Perthuis

Col du Petit-Perthuis

Je reste un bon 1/4H à discuter avec un organisateur de sorties VTT.

Bon, c'est pas tout mais il faut que je rentre, j'ai encore du chemin.

Descente rapide sur LHUIS, il y a quelques voitures qui veulent me doubler mais je ne m'en laisse pas trop compter, à la faveur de quelques lacets, par des relances en sortie d'épingles, j'arrive à les contenir, quelques pointes de vitesses, un petit jeu bien amusant.

Au PORT DE GROLEE, je prends la direction de MORESTEL, puis je rentre par SERMERIEU, une montée rapide et rythmée, sur la plaque, parfois en danseuse pour relancer, je fais même monter le cardio jusqu'à 176 dans la dernière rampe dans le village.

Après avoir basculé sur SABLONNIERE, je remonte par SOLEYMIEU, encore quelques dizaines de m de dénivelé.

Parcours: 105 km en 4H34'15'' et 1620m D+ (bon pour le théorème de Cricri) .

Bien content de cette sortie malgré le temps, quelques trouées ensoleillées sur la fin du parcours.

Satisfait du cuissard qui devra être testé sous la pluie, il est donné pour résister 1H avant que la pluie ne pénètre.

Pas de retour de la douleur dans les reins, par contre de petits désagréments musculaires par ailleurs, il faut que les muscles du dos se remettent en place et travaillent correctement.

Un nouveau col à mon actif.

Sortie en solo dans le Bugey le 3 juin 2011: tests en tout genre

Voir les commentaires

Sortie dans le Bugey du 15 août : reconnaissance partielle du Raid du Bugey

15 Août 2010, 20:50pm

Publié par Jean-Pierre

Pour terminer une petite semaine constituée d’une sortie « vélo-boulot » de 113 kms A/R lundi 9 pour la reprise, d’une sortie VTT de 39 kms au Grand Large vendredi 13 et d’une balade de 16 kms en 1H05 et 190m D+ à TREPT le samedi 14 dans le village, pour distribuer des papiers dans les boîtes aux lettres pour les classes en « 0 » en évitant de prendre la voiture, nous avions décidé avec Jean-Christophe de réaliser la reconnaissance d’une partie du grand parcours de 140 kms du Raid du Bugey, avec son ami Mathieu qui ne connaissait pas le col de Portes.

 

Il a plu cette nuit et le temps est bien frais avec un ciel encombré de nuages.

 

Départ prévu à SERRIERES-DE-BRIORD vers 7H00.

Je me rends à vélo au départ distant de 18 kms de chez moi, Jean-Christophe et Mathieu sont venus de Bourgoin.

Quelques difficultés pour me lever, je me suis même rendormi, et c’est à près de 7H20 que j’arrive au lieu du départ, mais les 18 kms m’ont bien échauffés les muscles.

 

Nous sommes tout de suite dans le vif du sujet par une montée assez pentue d’environ 4 kms jusqu’à BENONCES, où nous prenons la direction de SEILLONNAZ via ONGLAS, deux coups de cul au passage.

 20100815-001 Parcours Raid Bugey20100815-002 Parcours Raid Bugey

20100815-003 Parcours Raid Bugey20100815-004 Parcours Raid Bugey

Début de la montée de la première rampe

 

Ensuite direction CREPT, à une lettre près je me serais cru rentré chez moi, où nous nous trompons de route, demi tour et reprise du parcours, descente très raide en lacets pour retrouver la grande route jusqu’à LHUIS.

 

De là nous attaquons la longue montée de 9 kms nous amenant au col des Fosses à 745m d’altitude où il commence à pleuvoir légèrement.

20100815-007 Parcours Raid Bugey

P150810 08.580002

20100815-008 Col des Fosses - Parcours Raid Bugey 

 

Nous continuons vers le Lac d’Ambléon, puis c’est une grande descente jusqu’à SAINT-GERMAIN-DES-PAROISSES.

Nous ne ferons pas la boucle vers Belley, la pluie s’intensifie et à CONTREVOZ il pleut à verse. Ca va être bien, moi qui ai horreur de la pluie.

 

Nous attaquons quand même la longue montée de 11 kms vers ORDONNAZ, où, j’ai pris ma décision, je quitterai mes amis pour rentrer chez moi à cause de la pluie.

20100815-011 Parcours Raid Bugey 

Dans la montée, la pluie cesse et arrivés à ORDONNAZ, nous constatons que la route est sèche.

P150810 10.140001 

Du coup je change d’avis et décide de continuer avec eux, direction ARANDAS distant de 8 kms, portion vallonnée, l’altitude ne change pas trop, nous sommes autour de 800m, mais ensuite nous plongeons carrément jusqu’à 350m en moins de 4 kms avant de tourner à gauche et d’attaquer notre dernière difficulté du jour, le col de Portes, 11 kms d’ascension en passant par CONAND, nous n’y avons pas vu de barbare, deux derniers kms bien gravillonneux (déjà évoqué dans un précédent article), même si les roues de voiture ont commencé à nettoyer la route.

20100815-012 Parcours Raid Bugey20100815-013 Parcours Raid Bugey

Montée vers le col au-dessus de CONAND

 

20100815-015 Calvaire de Portes - Parcours Raid Bugey 

Arrivée au col 

20100815-016 Calvaire de Portes - Parcours Raid Bugey 

 

Ensuite descente assez rapide jusqu’au lieu de départ en repassant par BENONCES, la pluie a repris.

Jean-Christophe et Mathieu me ramènent chez moi en voiture car il était midi passé et je ne voulais pas rentrer trop tard.

 

A noter que la portion du parcours que nous avons effectué, qui fait 93 kms (puisque nous n'avons pas fait la boucle vers Belley), concentre pratiquement toutes les difficultés de l'épreuve et représente 2100m D+.

 

Coté ravitaillement, j’ai absorbé une pochette de crème de marron à ORDONNAZ mais j’ai à peine bu la moitié de mon bidon 500 ml d’ISOSTAR et deux gorgées d’eau.

 

Parcours : 111,6 kms – 5H26’35’’ – 21,9 km/h – FCmoy/max: 132/161 puls/mn – 2155m D+ - 4545 Kcal.

SortieenBugey150810 

 

TOTAL depuis le 1ier janvier : 5806 kms pour 50145m D+ et près de 225 H de selle.

 

Merci à Jean-Christophe pour certaines photos (d'autres photos sur le blog de Jean-Christophe: http://colsavelo.over-blog.com/).

 

Ce fut une bien belle sortie tout de même malgré le temps.

Sortie dans le Bugey du 15 août : reconnaissance partielle du Raid du Bugey

Voir les commentaires

Sortie en solo du 7 août : le col de Portes dans le Bugey pour la 40ième fois

7 Août 2010, 20:25pm

Publié par Jean-Pierre

Rassurez-vous ce n’est pas depuis le début de l’année !!!!!!!!!
............. mais, depuis 1992.

J’avais prévu cette 40ième sortie au col de Portes mercredi dernier mais des circonstances de route m’en ont empêché (voir article par ailleurs).

 

Départ de chez moi à 6H59 précises avec comme le même objectif : le col de Portes avec un passage par le col de Fay.

Toujours la fraîcheur matinale, il fait 10°C sur ma terrasse (on se croirait au mois de novembre).

Je monte sur SICCIEU, puis je passe à OPTEVOZ, descends le val d’Amby, où il fait 7°C bien que la rivière soit à sec, je continue vers LA-BALME-LES-GROTTES et j’arrive à LAGNIEU, point de départ de la montée vers le col de Portes.

Dès le début de la montée de la première rampe, je sens que les jambes ne répondent pas (la faute aux travaux de bricolage depuis 2 semaines dans mon gite et des montées incessantes d’escaliers).

Je refais donc la montée vers le petit col de Fay (sans doute pour conjurer le sort).

J’enchaîne ensuite par les 8 derniers kms de la montée vers le col de Portes à 1010m.

Au pied de la dernière partie, je constate avec effroi que la route a été re-gravillonnée, c’est un véritable tapis et la roue arrière, en danseuse, dérape.

Je parviens au sommet à petite vitesse.

 P070810 09.190001 Petit écart de 10m

 

Et que dire des 2 kms de descente suivant : casse-gueule au possible……………je ne sais pas comment va se passer le Raid du Bugey (5 septembre) dans ces conditions ?

Le DDE pourrait faire un effort, quand même !!!!!!!!!!!!!!!

Je retrouve une route propre et passe par ORDONNAZ puis LOMPNAS, MARCHAND et redescends sur LHUIS.

P070810 09.470001

Le village de Lompnas

 

Je décide d’aller me faire un casse-patte à DOLOMIEU.

Je file donc vers SAINT-BENOIT puis les AVENIERES pour monter vers DOLOMIEU, un beau raidard en 3 paliers.

P070810 10.480001

Les Avenières, locomotive dans un rond-point

 

Je rentre ensuite chez moi par MONTCARRA et SAINT-SAVIN

Coté ravitaillement, un mars aux AVENIERES car je sens que je n’ai plus de jus, un bidon 500 ml d’ISOSTAR et 1 bidon 750 ml d’eau.

 

Parcours : 124,1 kms – 5H12’59’’ – 24,5 km/h – FCmoy/max: 132/164 puls/mn – 1725m D+ - 4563 Kcal.

SortieColsdeFayetPortes070810 

 

TOTAL depuis le 1ier janvier : 5581 kms pour 47470m D+ et 216 H de selle.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 > >>