Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Jean-Pierre

Articles avec #cols

Trois cols dans la vallée de la Clarée

3 Août 2017, 17:14pm

Publié par Jean-Pierre

Article relatif à deux petites sorties faites en fin d'après-midi durant notre semaine de vacances dans la vallée de la Clarée consécutive à l'Etape du Tour.

En regardant les cartes, j'avais remarqué quelques petits cols à proximité à aller chercher sans trop de difficulté.

19 juillet 2017

Après notre belle journée de marche en Haute vallée de la Clarée et avoir regardé la fin de l'Etape du Tour du jour (Arrivée à Serre-Chevalier), je décide de sauter sur le vélo pour aller chercher le col de l'Echelle, pas difficile du coté français.

Faux-plat montant jusqu'à ROUBION réalisé à vive allure et sur la plaque. Je ne tombe le petit plateau que pour faire les 2 derniers kilomètres.

Route calme mais je croise quand même quelques véhicules de la caravane publicitaire du Tour (je ne sais pas ce qu'ils font là???).

Pas un vélo en point de mire.

Col de l'Echelle
Col de l'Echelle

Col de l'Echelle

A la descente, je croiserai toutefois quelques cyclos.

Retour à ROUBION, je décide de tenter de monter jusqu'au bout de la route de la vallée car notre balade du jour m'en a donné l'envie.

Direction NEVACHE.

Le parcours vers le col de l'Echelle

Le parcours vers le col de l'Echelle

La route, qui mène jusqu'au lieu-dit Laval à 2000m, est fermée une partie de la journée à tout véhicule sauf ayant-droits, navettes et cyclistes.

A cette heure-ci, elle est ouverte.

10 km pour passer de 1600m à 2000m, ce n'est pas insurmontable en moyenne mais il y a quelques portions un peu raides, je vais mettre un petit peu plus d'1/2h à presque 16 km/h de moyenne.

Panneau au parking à Laval

Panneau au parking à Laval

La seconde partie en Haute vallée de la Clarée

La seconde partie en Haute vallée de la Clarée

Je mets ensuite mon coupe-vent, car il commence à faire bien frais, pour me lancer dans la descente jusqu'au gîte à allure bien soutenue.

Je tourne un peu pour arrondir à 50 km.

Une bien belle sortie en un petit peu plus de 2H.

20 juillet 2017

Comme la veille, en fin d'après-midi, après notre journée de balade au lac des Béraudes, et après la fin de l'Etape du Tour et la victoire de Warren Barguil au col d'Izoard, je saute sur le vélo pour fêter ça.

Objectif le col du Montgenèvre et un petit col en suivant Le Collet.

Le temps est menaçant, le coupe-vent est dans la poche.

La montée est agréable bien que plus longue que celle du col de la veille.

Il y a un peu de circulation mais pas trop.

Au sommet, je rencontre un Américain.

Nous réussissons à nous comprendre et à faire des photos croisées devant le panneau du col.

Il continue sur l'Italie pendant que je monte au Collet, si l'on peut dire, tout sur la plaque.

Col de Montgenèvre (photo prise par un Américain rencontré sur place)
Col de Montgenèvre (photo prise par un Américain rencontré sur place)

Col de Montgenèvre (photo prise par un Américain rencontré sur place)

Le parcours

Le parcours

Retour rapide car le ciel est bien chargé à l'ouest.

Je repasse le col de Montgenèvre sur la plaque, il y en a qui me voient passer en se demandant si j'ai fait tout le col à cette vitesse.

Je décide de remonter la vallée de la Clarée.

Je voulais retourner à NEVACHE mais, à PLAMPINET, la pluie survient m'obligeant à faire demi-tour et à rentrer au gîte.

Du coup, je n'aurais pas fait les 50 km que je m'étais aussi fixés, j'en reste à 43 km.

Bilan de ces deux petites sorties: 3 nouveaux cols.

Voir les commentaires

Etape du Tour 2017: BRIANCON -> Col d'IZOARD

24 Juillet 2017, 18:21pm

Publié par Jean-Pierre

Le parcours de cette Etape

Le parcours de cette Etape

Dimanche 17 juillet 2017

11ième Etape du Tour à laquelle je participe.

Comme à chaque fois, quelques jours avant les Pro, nous avons l'avantage de réaliser une Etape organisée pratiquement dans les mêmes conditions avec routes totalement privatisées, il y a juste quelques véhicules de presse, de sécurité et de secours.

Franchement c'est le pied de ne pas respirer des gaz d'échappement, pas comme sur la Marmotte, par exemple.

15000 cyclos inscrits, je fais partie de ceux-ci avec le dossard 4335, je suis dans le SAS 4 alors que l'année dernière avec mon "gros" dossard j'étais dans le SAS 10. C'est mieux.

J'ai un peu de route à faire car nous avons loué un gîte au VAL-DES-PRES, dans la magnifique vallée de la Clarée, à environ 10 km du départ.

Je pars vers 6H, il fait très frais, à peine plus de 7°C.

Faute de coupe-vent oublié, j'ai un vêtement de pluie (ancien cadeau du Challenge Dauphiné) qui me servira bien.

Je me rends dans mon SAS, c'est un peu le bazar, rond-point bloqué par des milliers de cyclistes.

Finalement tout rentre dans l'ordre et les départs des SAS vont se dérouler normalement et à l'heure.

A 7H30, le notre démarre.

Le départ
Le départ
Le départ
Le départ
Le départ
Le départ

Le départ

J'ai décidé de ne pas partir trop vite car j'ai quelques craintes par rapport à la longueur de l'Etape et surtout à la concentration des difficultés sur la deuxième partie.

La route est très agréable, d'abord par la grande route en passant par L'ARGENTIERE-LA-BESSEE puis par la route en balcon jusqu'à EMBRUN qui nous fait découvrir petit à petit le lac de Serre-Ponçon.

Nous attaquons ensuite, après SAVINES-LE-LAC, la côte des Demoiselles Coiffées que je n'ai même pas vues.

Côte des Demoiselles Coiffées
Côte des Demoiselles Coiffées
Côte des Demoiselles Coiffées

Côte des Demoiselles Coiffées

Et à la descente
Et à la descente
Et à la descente
Et à la descente

Et à la descente

Nous filons ensuite sur BARCELONNETTE par la vallée de l'Ubaye.

Ça roule vite et je ne me retiens plus.

Je dois même faire demi-tour pour récupérer mon coupe-vent tombé de ma poche.

Je m'arrête juste au ravitaillement pour refaire le plein de mes bidons.

Je fais la remontée de la vallée à un bon rythme et finalement j'arrive au pied du col de Vars à plus de 27 km/h de moyenne pour 131 km.

Et là, il n'y a pas à réfléchir, tout à gauche, et grimper ce col de Vars, par le coté que je n'avais jamais fait.

9 km à 7,5% de moyenne.

Montée du col de Vars
Montée du col de Vars
Montée du col de Vars
Montée du col de Vars

Montée du col de Vars

Finalement, tout se passe bien.

Au sommet, il fait un peu frais avec du vent.

Ravitaillement liquide, je refais le plein des 2 bidons.

Je décide de remettre le coupe-vent pour la descente que j'enlèverais à VARS.

La descente du col de Vars
La descente du col de Vars
La descente du col de Vars
La descente du col de Vars
La descente du col de Vars
La descente du col de Vars
La descente du col de Vars
La descente du col de Vars
La descente du col de Vars

La descente du col de Vars

Après cette belle descente, nous arrivons à GUILLESTRE pour prendre la direction des gorges du Guil.

C'est magnifique, corniches, tunnels, on se croirait dans le Vercors.

Le rythme s'est un peu assagi, d'abord que, mine de rien ça monte avec un vent plutôt contraire, et puis, il faut garder des forces pour le morceau de choix à venir.

Les gorges du Guil
Les gorges du Guil
Les gorges du Guil
Les gorges du Guil
Les gorges du Guil
Les gorges du Guil
Les gorges du Guil
Les gorges du Guil
Les gorges du Guil

Les gorges du Guil

Ensuite le col d'Izoard. 14 km à 7,3% de moyenne.

Totalement inconnu pour moi.

A nouveau tout à gauche.

Au départ, je suis bien, mais au fur et à mesure de la progression, la difficulté du profil augmente la fatigue.

Et comme d'habitude, je passe en gestion mentale.

Je compte les kilomètres, plus que 10, plus que 9, plus que .... etc...

Un arrêt à ARVIEUX pour refaire le plein.

Un arrêt dans un virage, à l'ombre, à 5 km du sommet, pour prendre le temps de boire tranquillement.

Encore 3 km durs avant la Casse Déserte.

Enfin le sommet.

La délivrance? Non le plaisir d'avoir réussi mon Etape du Tour.

180 km en 8H45'58'' (à l'inscription, je m'étais fixé un objectif à 8H30', en temps roulé j'ai mis 8H23', donc je suis dans mes temps).

Je finis classé 5691 5709ième sur 11206 11230 finishers (524ième dans ma catégorie sur 1138).

J'ai amélioré mon classement par rapport à l'an passé, j'ai dû sûrement faire une meilleure préparation et le stage CCF m'a été bénéfique.

 

 

Le col d'Izoard (inédit)
Le col d'Izoard (inédit)
Le col d'Izoard (inédit)
Le col d'Izoard (inédit)
Le col d'Izoard (inédit)
Le col d'Izoard (inédit)

Le col d'Izoard (inédit)

Le descente n'est plus qu'une formalité où on peut se lâcher.

Descente du col d'Izoard
Descente du col d'Izoard
Descente du col d'Izoard
Descente du col d'Izoard
Descente du col d'Izoard
Descente du col d'Izoard
Descente du col d'Izoard
Descente du col d'Izoard

Descente du col d'Izoard

Après cette belle descente qui ne comptait pas, arrivée à BRIANCON.

On a quand même un beau portique d'arrivée.

Perception des petits cadeaux: un bracelet de finisher nous a été remis au sommet de l'Izoard, il nous permet d'avoir une médaille (elles sont de plus en plus grosses). On a aussi un bidon spécial.

Portique d'arrivée
Portique d'arrivée

Portique d'arrivée

Le diplôme

Le diplôme

Je rentre ensuite, à vélo, au gîte où nous avons décidé de rester pendant une semaine pour profiter de cette belle région.

Finalement, cela va me faire une bonne journée de vélo avec 225 km et 3880m D+ en 10H07'06'' et 3 nouveaux cols dont 2 à plus de 2000m.

C'est ma quatrième cyclosportive de l'année qui porte mon total à 57 (une par année, hi hi hi).

Il faut remonter à 2010 pour voir un tel total, et ce n'est pas fini........

 

Voir les commentaires

Ardéchoise 2017

29 Octobre 2016, 15:14pm

Publié par Jean-Pierre

Hier, j'ai reçu la revue de l'Ardéchoise.

Je l'ai reçue en double d'ailleurs, l'une officiellement par envoi par courrier et l'autre dans un colis d'un nouveau cuissard ( Sunlight Pro Gel Memory à 75€ à moitié prix) en provenance d'EKOI, partenaire de l'Ardéchoise.

Surprise en lisant la revue, une nouvelle boucle a été ajoutée en Haute-Loire.

Je ne suis pas revenu sur l'Ardéchoise depuis 2013 et la réalisation de notre Ardéchoise en 3 jours avec mes amis JC, Frédéric et Patrick.

L'occasion est donc belle pour un retour en 2017.

Le parcours est déjà choisi, ce sera Les Sucs - Lignon (217 km) ou bien l'AVM - Lignon (261 km, selon la forme du moment mais sans départ prioritaire) le 17 juin 2017, à priori en mode cyclosportif.

Pourquoi ce choix? Pour 2 raisons: c'est une nouvelle boucle où je n'ai jamais promené les roues d'un vélo, donc découverte de nouvelles routes, et surtout ce sera un retour à FAY-SUR-LIGNON où j'étais en colonie de vacances, il y aura tout juste 50 ans en 2017. 

Je sais, certains vont dire que je suis "vieux".

Le programme 2017 commence déjà à se dessiner puisque je suis déjà inscrit pour l'Etape du Tour: BRIANCON - Col de l'Izoard - 178 km le 16 juillet 2017.

Voir les commentaires

Découverte des côtes chalonnaises

27 Août 2016, 11:49am

Publié par Jean-Pierre

Profitant d'une mission professionnelle sur CHALON-SUR-SAÔNE pendant 3 jours, j'avais emporté le vélo avec l'espoir de pouvoir rouler un peu en fin d'après-midi.

Deux petits cols inédits que j'avais repérés dans les environs seraient mes objectifs.

Première sortie le mercredi 24 août.

Direction nord-ouest dans les vignobles des côtes chalonnaises, histoire d'avoir l'eau à la bouche au lieu du vin devant les noms évocateurs de grands crus des villages traversés. Je passe par GIVRY pour prendre ensuite la direction de MERCUREY en passant par MELLECEY. Et RULLY n'est pas loin.

 

GIVRY

GIVRY

GIVRY

GIVRY

MERCUREY

MERCUREY

Avant CHARRECEY, je tourne à droite vers ALUZE, petit village perché.

ALUZE

ALUZE

Après ALUZE, où je monte à l'aise, je vais chercher un petit col inédit en cul-de-sac à CHAMILLY, le Pas de Saint-Martin.

Ensuite demi-tour pour revenir vers CHARRECEY puis ensuite CHÂTEL-MORON, une belle route en crête ombragée, la chaleur est ainsi atténuée.

Ensuite, je me trompe de route, car au lieu de filer tout droit en direction de LES BAUDOTS pour un deuxième petit col, je me retrouve sur la route de la vallée.

Tant pis, je continue et je rentre à l'hôtel en repassant à MELLECEY puis je tourne pour DRACY-LE-FORT.

Une bonne petite balade de 66 km malgré la chaleur.

Le parcours: CHALON-SUR-SAÔNE - SAINT-REMY - GIVRY - MELLECEY - MERCUREY - ALUZE - CHAMILLY - ALUZE - CHARRECEY - CHÂTEL-MORON - MELLECEY - DRACY-LE-FORT - CHATENOY-LE-ROYAL -CHALON-SUR-SAÔNE

Deuxième sortie le jeudi 25 août.

Objectif simple: aller chercher le col des Baudots.

Je retourne donc dans les vignobles du coté de GIVRY.

GIVRY (les P.T.T)

GIVRY (les P.T.T)

Halle ronde de GIVRY

Halle ronde de GIVRY

Vignobles de GIVRY

Vignobles de GIVRY

Jusque là c'est presque plat.

Ensuite, j'attaque les premières bosses, avec la chaleur j'ai du mal à me mettre en jambes ;-)

Il fait chaud, j'ai du mal à me mettre en jambes

Il fait chaud, j'ai du mal à me mettre en jambes

C'est calme

C'est calme

Si, si, ils osent: à 450m d'altitude, c'est la montagne en Bourgogne

Si, si, ils osent: à 450m d'altitude, c'est la montagne en Bourgogne

Un petit col inédit.

Col des Baudots

Col des Baudots

Retour rapide à l'hôtel par BUXY.

BUXY

BUXY

Une nouvelle petite balade de 62 km.

Le parcours: CHALON-SUR-SAÔNE - SAINT-REMY - GIVRY - JAMBLES - MOROGES - VILLENEUVE-EN-MONTAGNE - LES BAUDOTS - BUXY - SAINT-REMY -CHALON-SUR-SAÔNE

Voir les commentaires

Etape du Tour 2016: Megève -> Morzine

14 Juillet 2016, 22:36pm

Publié par Jean-Pierre

Cette année, c'est la 10ième Etape du Tour (organisée par ASO) à laquelle je m'inscris.

9 précédentes Etapes aux fortunes diverses: 6 terminées dans les délais (1995, 2000, 2002, 2004, 2009 et 2013), 1 arrivée hors délai aux 2 ALPES (1998), 1 non parti à cause d'une pluie matinale à ALBERTVILLE (2012) et 1 abandon en 2015 pour raison de santé.

Les soucis de santé de l'an dernier sont oubliés même si je n'ai pas retrouvé la forme d'avant.

J'ai de plus en plus de mal à grimper ma carcasse dans les grands cols.

Samedi 9 juillet

Pour éviter la cohue rencontrée en 2015 à LA TOUSSUIRE, je suis parti devant à MEGEVE, mon épouse me rejoignant le soir au camping de PASSY.

Le village de départ à été installé à l'Altiport de MEGEVE Côte 2000.

Dans la montée, il y a déjà du monde mais tout se passe bien, pas les bouchons vus l'an dernier. 

Grand parking à l'Altiport de MEGEVE

Grand parking à l'Altiport de MEGEVE

Je vais donc retirer mon dossard.

Cette année, j'ai hérité d'un gros numéro: 10077.

Est-ce du à mon abandon de l'an dernier?

ASO n'a pas voulu le changer. Dommage.

Le mur des inscrits

Le mur des inscrits

Retrait des dossards

Retrait des dossards

Les stands du village départ
Les stands du village départ
Les stands du village départ
Les stands du village départ

Les stands du village départ

Une petite dédicace sur le mur pour mes amis du club :-)
Une petite dédicace sur le mur pour mes amis du club :-)

Une petite dédicace sur le mur pour mes amis du club :-)

Maillot prêt

Maillot prêt

Dimanche 10 juillet

Initialement, je pensais monter en voiture au départ à MEGEVE le dimanche matin et de la récupérer le soir.

Finalement mon épouse me propose de m'amener au départ et nous convenons qu'elle me récupère le soir à CLUSES.

Voyant que la file de voitures est importante et que cela n'avance pas, je décide de finir à vélo à partir de COMBLOUX, cela me fera 4 km d'échauffement avec un col inédit au passage, le Seuil de Megève FR-74-1107.

SAS de départ des 10000

SAS de départ des 10000

Dans le SAS, je fais la connaissance d'un champenois (du club de Reims) de 68 ans qui participe à sa toute première Etape du Tour.

Echange de politesse pour les prises de photos.

Longue attente dans le SAS de départ
Longue attente dans le SAS de départ

Longue attente dans le SAS de départ

A 8H15, le départ du SAS des 10000 est donné.

Je descends vers FLUMET prudemment car la route est par endroit en mauvais état.

Je suis un peu surpris du petit coup de cul après PRAZ-SUR-ARLY.

Ensuite, c'est la longue ascension du col des Aravis, avec une première partie assez facile.

Je n'avais aucun souvenir de ce col que j'avais passé en 2002 lors de l'Etape du Tour et donc aucun repère.

Je l'ai monté tranquillement à ma main.

Temps de montée: 36'22''.

Col des Aravis

Col des Aravis

Somptueux paysages au col des Aravis
Somptueux paysages au col des Aravis
Somptueux paysages au col des Aravis

Somptueux paysages au col des Aravis

Descente des Aravis
Descente des Aravis
Descente des Aravis

Descente des Aravis

Je descends ensuite vers LA CLUSAZ, SAINT-JEAN-DE-SIXT puis le GRAND-BORNAND.

La route est belle, bien roulante.

Je monte ensuite le col de la Colombière où j'avais plus que souffert lors de ma sortie avec JC et Stéphane, il y a quelques semaines.

Montée de la Colombière
Montée de la Colombière
Montée de la Colombière
Montée de la Colombière
Montée de la Colombière

Montée de la Colombière

Cette sortie va se révéler très efficace car, tout en faisant attention de ne pas me griller pour la suite, je vais améliorer pratiquement tous mes temps de passage sur Strava.

J'arrive au sommet en pleine forme.

Temps de montée: 57'29''.

Col de la Colombière

Col de la Colombière

Je bascule immédiatement dans la descente vers CLUSES.

Descente prudente, car il y a du monde et je n'aime pas trop, je préfère avoir de l'espace devant moi.

La descente sera quand même bien négociée puisque, là aussi, je vais améliorer mes temps sur Strava.

Ensuite, il y aura 50 km de faux plats, parfois un peu usants, dans la vallée entre SCIONZIER et SAMOËNS en passant par MARIGNIER, MIEUSSY, TANINGES et VERCHAIX.

Du coté de TANINGES

Du coté de TANINGES

Et voilà le dernier col à grimper, il est 12H05.

Tout de suite je mets tout à gauche, 34x28, et, comme d'habitude, je monte au mental, je compte les bornes, je ne m'affole pas, je sais que ce n'est que 1,5 fois le Relais du Chat que j'ai fait récemment avec JC, une paille quoi.

Chaque virage ombragé et même chaque zone un peu ombragée sont squatés par des cyclistes qui souffrent de la chaleur dans ce col.

Moi aussi la chaleur m'éprouve mais le mental est plus fort, aucune envie de poser pied à terre.

A 200m du col, j'ai des crampes qui apparaissent, en danseuse pour les faire passer.

Le col est franchi mais je dois pédaler car dès que je pose le pied elles reviennent, du coup je prends une photo du col plus loin (on ne voit plus la bannière distinctement).

Temps de montée: 1H27'18''.

 

Montée de Joux Plane
Montée de Joux Plane
Montée de Joux Plane
Montée de Joux Plane
Montée de Joux Plane

Montée de Joux Plane

Col de Joux Plane

Col de Joux Plane

Je saute le ravitaillement suivant pour filer vers MORZINE.

La dernière rampe vers le Ranfolly
La dernière rampe vers le Ranfolly
La dernière rampe vers le Ranfolly
La dernière rampe vers le Ranfolly

La dernière rampe vers le Ranfolly

Il y a encore un col à passer, le Ran Folly, mais ce n'est pas le plus dur du jour.

 

 

 

 

 

Descente de Joux Plane
Descente de Joux Plane
Descente de Joux Plane

Descente de Joux Plane

Enfin l'arrivée à MORZINE, dans un four.

Encore des encouragements sur la ligne d'arrivée, il y en a même qui m'appelle "papy", allez savoir pourquoi :-).

​Une bien belle Etape du Tour réalisée en 6H20'32" (6H02'31" roulées).

Je termine en 6935ième place sur 11201 classés (569ième/981 dans ma catégorie).

L'arrivée à MORZINE
L'arrivée à MORZINE
L'arrivée à MORZINE

L'arrivée à MORZINE

Cerise sur le gâteau j'ai gagné plus de 3000 places.

C'est terminé pour ma 10ième Etape du Tour qui est aussi ma 53ième cyclosportive.

La collation à l'arrivée avec une musette (je n'ai pas tout mangé sur le coup)

La collation à l'arrivée avec une musette (je n'ai pas tout mangé sur le coup)

Après la collation, juste avant de repartir, je croise le rémois du matin, il vient de terminer en 7H12' sa première EDT, bravo à lui.

Retour vers CLUSES à vélo en passant par LES GETS, au passage je récupère un nouveau col, le col des Gets FR-74-1163.

Mon épouse a décidé de pousser un peu pour me récupérer finalement à TANINGES.

Bilan de la journée: 143,5 km.

Presque la distance prévue avant que des circonstances géologiques n'aient obligé l'organisation et les pouvoirs publics à la raccourcir avec la suppression du col de la Ramaz.

Une bonne pression à TANINGES en attendant mon épouse

Une bonne pression à TANINGES en attendant mon épouse

Mon diplôme

Mon diplôme

Voir les commentaires

Sortie aux Glières et au col de la Colombière avec JC et Stéphane

23 Juin 2016, 17:02pm

Publié par Jean-Pierre

Mercredi 22 juin

Pour profiter du beau temps qui s'est installé (provisoirement) sur la région, nous avions décidé avec JC et Stéphane de poser une RTT avec comme objectif principal de reconnaître une partie de l'EDT 2016.

Nous nous posons en voiture à CLUSES, un peu en retard par rapport au planning à cause de travaux sur l'autoroute A410.

Il est un peu plus de 9H lorsque nous démarrons de CLUSES.

Nous prenons la direction de BONNEVILLE mais, comme nous nous sommes trompés, nous nous retrouvons sur la grande route, une route à forte circulation avec de nombreux poids lourds. Pas rassurés.

JC s'est mis devant et envoie pour faire ces 15 km le plus rapidement possible, ça pompe déjà de l'énergie dans mes réserves pour rester dans sa roue.

Juste avant BONNEVILLE, nous sortons enfin de cette grande route pour prendre la direction de SAINT-PIERRE-DE-FAUCIGNY.

Nous prenons ensuite la direction du PETIT-BORNAND en nous engageant dans les Gorges du Borne, route très fraîche à cette heure voire humide. Il y a quand même un peu de circulation et de nombreuses zones de travaux.

J'ai pris mon train, je suis bien à ce moment, je monte bien même si les deux poids plume qui m'accompagnent sont bien devant.

Au PETIT-BORNAND, nous décidons de faire la montée vers le plateau des Glières, une montée très sèche que JC voulait absolument faire, cerise sur le gateau il y a un col à conquérir là-haut, 6 km pour passer de 800m à 1400 et quelques, sachant que le 1ier km est plat.

Le profil en dit long sur cette montée (photos JC)
Le profil en dit long sur cette montée (photos JC)

Le profil en dit long sur cette montée (photos JC)

Cette montée très dure va vraiment me faire très mal pour la suite.

Je monte au mental sur mon 28. Je la trouve encore plus raide que la montée du Relais du Chat que nous avons fait dernièrement. Un seul replat à 1 km du sommet. Toujours en prise.

Enfin le sommet. JC et Stéphane m'attendent depuis un bon moment.

Le col des Glières est plus loin, 2 km d'une piste avec pas mal de cailloux, il faut faire bien attention pour ne pas abîmer les jantes ou déchirer un pneu.

Il y a de nombreux marcheurs dont certains sont étonnés de nous voir passer avec nos vélos de route.

Piste vers le col des Glières (photos JC)
Piste vers le col des Glières (photos JC)

Piste vers le col des Glières (photos JC)

Nous voilà enfin à ce fameux col, inédit pour nous trois.

FR-74-1425b
FR-74-1425b

FR-74-1425b

Ce plateau des Glières, haut lieu de notre Histoire est magnifique.

J'avais toujours voulu venir y faire une visite, c'est chose faite.

Parking du col des Glières (photo JC)

Parking du col des Glières (photo JC)

Aux Glières (photo JC)

Aux Glières (photo JC)

Le monument souvenir de la Résistance

Le monument souvenir de la Résistance

Un peu de lecture pour Stéphane

Un peu de lecture pour Stéphane

En regardant la carte, je me suis aperçu qu'il y a un autre col un peu plus bas coté THORENS-GLIERES, je persuade mes deux amis d'aller le chercher en aller-retour.

Il s'agit du Collet FR-74-1330 (pas de panneau). Deuxième col inédit pour nous trois.

Ensuite nous reprenons la piste pour redescendre au PETIT-BORNAND.

Piste retour (photo JC)

Piste retour (photo JC)

La descente me paraît encore plus impressionnante avec des lacets très serrés, une route humide par endroits dans les zones ombragées.

Nous prenons ensuite la direction du GRAND-BORNAND, il nous faut donc terminer la montée.

Je commence à ressentir une grosse fatigue, j'ai déjà du mal à avancer, d'autant plus qu'il est près de midi et que je commence à avoir faim et soif, j'ai quand même bu et mangé une barre salée et plusieurs gels.

Nous décidons de nous arrêter pour manger nos sandwichs au GRAND-BORNAND.

J'aurais également bien bu un demi mais nous décidons d'attendre le sommet de la Colombière.

Au GRAND-BORNAND (photo JC)

Au GRAND-BORNAND (photo JC)

La montée vers le col de la Colombière va s'avérer très dure pour moi, je n'ai plus de jus, comme d'habitude dans ces cas-là je monte au mental, je compte les bornes kilométriques, je suis scottché, ces 13 km me paraissent interminables, à 1 km du sommet j'ai même des crampes dans la cuisse droite, pourtant ce col n'est pas difficile avec une pente moyenne de 6%.

Il y a longtemps qu'une telle défaillance ne m'est pas arrivée, me ferais-je vieux? ;-)

J'arrive au sommet cuit de chez cuit, j'ai du mal à récupérer.

Nous en sommes à 72 km depuis ce matin et 2078m D+, 2,88%, ce n'est pas rien.

Heureusement un bon demi m'attend au bar-restaurant La Colombière.

Arrivée au col de la Colombière (photos JC)
Arrivée au col de la Colombière (photos JC)

Arrivée au col de la Colombière (photos JC)

Une terrasse pour se poser un peu

Une terrasse pour se poser un peu

Col de la Colombière

Col de la Colombière

Mes amis sont repartis car ils ont prévu d'aller reconnaître le col de la Ramaz.

De mon coté j'ai décidé d'en rester là car ce ne serait pas raisonnable d'aller grimper cet autre col avec la chaleur qui augmente.

J'ai encore soif, le demi n'ayant pas suffi je commande un coca tranche que je déguste à l'ombre en récupérant.

 

Et hop un coca bien frais

Et hop un coca bien frais

Je prends donc un peu de bon temps en admirant le paysage.

J'ai du temps avant de repartir, je n'ai plus que la descente à faire pour revenir à CLUSES.

Superbes panoramas
Superbes panoramas
Superbes panoramas

Superbes panoramas

Mais il faut bien redescendre même si j'ai encore du temps avant que mes amis aient fini leur boucle supplémentaire.

Je m'engage dans la descente. C'est super la route est refaite par endroit mais elle colle un peu par ailleurs, il faudra faire attention lors de l'EDT, si c'est le cagnard.

Un camping-car allemand s'écarte pour me laisser passer mais plus loin une voiture de touristes du 84, pas rassurés, me freinent, 30 à l'heure maxi, il leur faut un moment (pour comprendre, même pas sûr) pour s'arrêter.

Enfin, je peux me lâcher et terminer la descente en trombe.

Retour à la voiture, il est 15H30, j'ai au moins 2H à attendre mes compagnons qui sont en train de transpirer.

A 17H30, comme prévu, ils arrivent

Les 3 compagnons aux fortunes diverses, visages fatigués (photo JC)

Les 3 compagnons aux fortunes diverses, visages fatigués (photo JC)

Le parcours

Le parcours

Une bonne balade malgré la difficulté de 92 km en 4H58' et 2082m D+.

Le plaisir avec deux nouveaux cols.

Pour l'EDT, il faudra que je gère bien (mieux?) les deux premiers cols pour en avoir encore un peu pour le col de la Ramaz, dont j'ai un terrible souvenir lors de la Morzine-Avoriaz 1995, et surtout pour le col de Joux-Plane sur la fin.

Voir les commentaires

Sortie au Relais du Chat avec JC et son collègue Christian

11 Juin 2016, 13:39pm

Publié par Jean-Pierre

Vendredi 10 juin

Cette semaine, avec JC, nous avions décidé de faire une belle sortie en ce vendredi annoncé très beau.

Et hop, une RTT posée.

Après plusieurs parcours envisagés, nous avons retenu le Relais du Chat, que je n'avais d'ailleurs, bizarrement, jamais gravi.

Rendez-vous chez JC pour 8H, son collègue est peu en retard à cause de bouchons à la sortie de LYON.

Heureusement, là où nous allons, nous respirerons de l'air pur.

De ROCHETOIRIN nous passons par DOLOMIEU, CORBELIN, puis pour commencer à s'échauffer la bosse de GRANIEU, ensuite AOSTE et SAINT-GENIX-SUR-GUIERS.

Commence alors la montée de 8 km en passant par GRESIN et SAINT-MAURICE-DE-ROTHERINS vers notre premier objectif, le col du Mont Tournier à 851 m (le col est en fait enregistré en FR-73-0821 par la CCC).

Premier col de la journée (plusieurs panneaux indicateurs différents)
Premier col de la journée (plusieurs panneaux indicateurs différents)
Premier col de la journée (plusieurs panneaux indicateurs différents)

Premier col de la journée (plusieurs panneaux indicateurs différents)

Arrivée de Christian au col

Arrivée de Christian au col

Descente par BRESSIEUX pour atteindre le fond du vallon à LA CHAPELLE-SAINT-MARTIN.

 

Vue sur le Mont du Chat et sa dent (le relais est plus à droite de la dent)

Vue sur le Mont du Chat et sa dent (le relais est plus à droite de la dent)

De là, c'est 13 km de montée sans répit pour atteindre le Relais du Chat.

Une grande première pour moi.

Pause et pose après MEYRIEUX-TROUET, en attendant Christian
Pause et pose après MEYRIEUX-TROUET, en attendant Christian

Pause et pose après MEYRIEUX-TROUET, en attendant Christian

Je monte tranquillement, à mon train, sur mon 34x28.

Je dis tranquillement mais c'est en force car avec mon gabarit ce développement est un peu juste surtout dans les passages à 16%.

Les bornes au bord de la route m'aident pour gérer mon effort.

Dans la montée vers le relais (photos de JC)
Dans la montée vers le relais (photos de JC)

Dans la montée vers le relais (photos de JC)

Segment du relais du Chat

Segment du relais du Chat

Et un nouveau BIG pour moi.

Grimpée en 1H02'40" pour 8,7 km à 10% de moyenne.

Le relais à 1500m d'altitude

Le relais à 1500m d'altitude

Sortie au Relais du Chat avec JC et son collègue Christian
Sortie au Relais du Chat avec JC et son collègue Christian
Sortie au Relais du Chat avec JC et son collègue Christian
Sortie au Relais du Chat avec JC et son collègue Christian
Sortie au Relais du Chat avec JC et son collègue Christian
Sortie au Relais du Chat avec JC et son collègue Christian
Superbe vue sur le lac du Bourget, le Revard et les Alpes
Superbe vue sur le lac du Bourget, le Revard et les Alpes
Superbe vue sur le lac du Bourget, le Revard et les Alpes

Superbe vue sur le lac du Bourget, le Revard et les Alpes

Nous nous posons au retaurant du relais afin de nous restaurer; Une mousse bienvenue, un sandwich, une barquette de frites et une tartelette aux myrtilles.

Christian et Jean-Christophe

Christian et Jean-Christophe

Après cette pause, plus longue que prévue car nous avons pris le temps d'apprécier la superbe vue et puis avec ce soleil nous étions bien là-haut, il nous faut repartir.

Nous décidons de changer nos plans: au lieu de descendre vers le lac nous faisons demi-tour pour aller grimper le col de l'Epine FR-73-0987 en passant par VACHERESSE et le Pas du Lièvre FR-73-1060.

Belle vue sur le Grand Colombier (à la descente)

Belle vue sur le Grand Colombier (à la descente)

Au Pas du Lièvre, un col inédit pour moi
Au Pas du Lièvre, un col inédit pour moi

Au Pas du Lièvre, un col inédit pour moi

Col de l'Epine
Col de l'Epine
Col de l'Epine

Col de l'Epine

Redescente vers NOVALAISE, direction le col de la Crusille FR-73-0573.

Ensuite nous filons sur SAINT-GENIX-SUR-GUIERS pour rentrer par la même route que nous avons empruntée le matin.

Une bien belle balade, entre copains, de près de  116 km avec quand même 2783m D+.

Voir les commentaires

Week-end du 14 juillet en Maurienne

14 Juillet 2015, 19:00pm

Publié par Jean-Pierre

Il y a déjà quelques mois, j'avais réservé un emplacement au camping du Bois-Joli à SAINT-MARTIN-SUR-LA-CHAMBRE, le même camping que mon ami JC, pour l'Etape du Tour du 19 juillet.

Du coup, mon épouse avait aussi réservé un bungalow pour toute la semaine précédente avec les enfants accueillis.

Comme je faisais le pont du 14 juillet, cela tombait très bien.

Mon idée était d'aller chercher quelques cols inédits.

Dimanche 12 juillet:

Je me suis fixé comme objectif d'aller grimper ces fameux lacets de Montvernier, dont tout le monde parle cette année puisque le Dauphiné y est passé et que les PROS du Tour de France vont également les grimper.

Départ à la fraîche du camping à 7H46.

 

Les alentours de l'entrée du camping
Les alentours de l'entrée du camping
Les alentours de l'entrée du camping

Les alentours de l'entrée du camping

Je pars par SAINTE-MARIE-DE-CUINES par une petite route tranquille pour me diriger vers PONTAMAFREY.

Tranquille, mais il y a un tas de cyclos car il y a le BRA.

Je rencontre d'ailleurs un groupe de Tullins, ce qui me permets de prendre quelques nouvelles de jef38.

Les lacets de Montvernier

Les lacets de Montvernier

Je grimpe les lacets, avec un bon rythme, surtout par rapport à ceux dont c'est le deuxième jour.

Au sommet , à MONTVERNIER, je tourne à droite pour revenir sur HERMILLON.

Au passage je récupère mon premier col inédit du jour, le col de Ventour à LE CHATEL, dans sa partie la moins dure (pas de photo).

Ensuite commence la deuxième partie de ma sortie.

Je remonte la vallée en direction de SAINT-MARTIN-LA-PORTE.

Je tourne un peu en rond dans le village, à la recherche de mon chemin, car il y a des travaux et quelques rues fermées.

Je passe mon deuxième col inédit, pas de panneau de col mais un lieu-dit.

Belle vue sur le fort du Télégraphe.

 

Ce n'est pas "mon" col de Portes mais le col de la Porte

Ce n'est pas "mon" col de Portes mais le col de la Porte

Belle vue sur le fort du Télégraphe

Belle vue sur le fort du Télégraphe

Je continue ensuite.

Ca monte bien mais c'est une route vraiment tranquille, presque pas de voiture.

Je passe un col non répertorié.

Col non reconnu par la CCC

Col non reconnu par la CCC

Je continue en direction de BEAUNE, village dont est originaire le seul Mauriennais à avoir participé au Tour de France.

J'arrive enfin au dernier col que j'avais prévu de conquérir aujourd'hui.

Quelques vues du village de BEAUNE
Quelques vues du village de BEAUNE

Quelques vues du village de BEAUNE

Troisième col inédit
Troisième col inédit

Troisième col inédit

Il n'y a plus qu'a redescendre et se laisser glisser dans la vallée pour revenir au camping.

En fait, je vais avoir un vent de face qui va nettement me gêner et finir de prendre mes dernières forces.

Parcours: 72,7km - 3H35'17'' - 1462m D+.

Lundi 13 juillet:

Je propose une petite balade autour du col de la Madeleine, pour s'en mettre plein les yeux.

Dommage quelques corolles de nuages sont accrochées sur les hauts sommets et en particulier sur le Mont-Blanc.

Sur la photo, on aperçoit le chemin en petits lacets emprunté pour le retour au col (de l'autre coté de la route)

Petite marche de 6 km.

Les derniers km en lacets du col de la Madeleine (coté nord)

Les derniers km en lacets du col de la Madeleine (coté nord)

Mardi 14 juillet:

La deuxième sortie de vélo.

Un bel objectif: grimper, si je peux, le col du Glandon.

Nouveau départ à la fraîche, il est 7H36.

Quelques cyclistes, dont un de la Chartreuse, avec lequel je vais grimper en discutant jusqu'à 7 km du sommet avant de le voir s'envoler irrémédiablement.

Je n'ai pas trop souffert de la pente sauf sur les 3 derniers km où mon 28 dents a montré ses limites avec mon état de forme actuel.

Petite pause au sommet pour goûter des paysages et absorber une poche de crème de marron pour la suite.

Un nouveau col inédit et pas n'importe lequel
Un nouveau col inédit et pas n'importe lequel
Un nouveau col inédit et pas n'importe lequel
Un nouveau col inédit et pas n'importe lequel
Un nouveau col inédit et pas n'importe lequel

Un nouveau col inédit et pas n'importe lequel

Je continue vers le col de la Croix-de-Fer.

C'était mon tout premier 2000 passé lors de la Marmotte 1994, je n'y était pas repassé depuis l'EDT 1998.

En tout cas, c'est un réel plaisir de revenir dans ce coin, je ne me lasse pas de la beauté des paysages, j'en suis tombé sous le charme lorsque je travaillais au barrage de Grand'Maison un peu plus bas en 1983 et 1984.

Deuxième col de la journée et la vue magnifique
Deuxième col de la journée et la vue magnifique
Deuxième col de la journée et la vue magnifique
Deuxième col de la journée et la vue magnifique
Deuxième col de la journée et la vue magnifique
Deuxième col de la journée et la vue magnifique

Deuxième col de la journée et la vue magnifique

La descente du col
La descente du col
La descente du col

La descente du col

Retour par SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE puis la vallée, toujours avec un vent de face.

Parcours: 71 km - 4H18'31'' - 1919m D+.

SAINT-AVRE attend le TOUR DE FRANCE
SAINT-AVRE attend le TOUR DE FRANCE
SAINT-AVRE attend le TOUR DE FRANCE

SAINT-AVRE attend le TOUR DE FRANCE

Ces deux sorties m'ont montré mes limites actuelles ce qui ne laisse peu de doutes sur la réussite de l'EDT.

Le lendemain 20 juillet, je serais peut-être enfin fixé sur le mal qui me ronge depuis le mois de février.

Voir les commentaires

Sortie en solo du coté d'Izieu

23 Avril 2015, 22:05pm

Publié par Jean-Pierre

Cela faisait déjà un moment que je voulais aller faire un tour du coté d'Izieu avec comme objectif d'aller chercher deux cols qui manquent encore à ma collection.

Je voulais rouler ce matin mais au lever je ne me sens pas bien, toujours ce problème récurrent depuis près de 3 mois. Du coup la sortie est reportée à cet après-midi.

Il est donc 13H35 lorsque je quitte la maison.

Je commence par quelques bosses dans le coin à Soleymieu puis Sermérieu car après cela va être la grande plaine après Morestel et le Bouchage où je roule avec un vent légèrement favorable.

D'ailleurs j'arrive à Glandieu en tout pile 1H pour 29 km.

Cascade de Glandieu, il n'y a pas trop d'eau en ce moment, en attendant les orages prévus

Cascade de Glandieu, il n'y a pas trop d'eau en ce moment, en attendant les orages prévus

Je prends la direction de Brégnier-Corton pour ensuite grimper à Izieu, objectif du jour.

La route est large et bien roulante, jusqu'au village la montée est agréable.

C'est après que ça va se corser.

Izieu, joli petit village

Izieu, joli petit village

Après le village je prends à gauche la petite route qui mène au premier col que je me suis fixé d'aller chercher: le Pas de la Roche.

Une petite route qui se termine par un chemin forestier.

Le Pas de la Roche FR-01-0400a
Le Pas de la Roche FR-01-0400a
Le Pas de la Roche FR-01-0400a

Le Pas de la Roche FR-01-0400a

Je reviens sur mes pas pour prendre ensuite la direction du deuxième petit col que je veux aller chercher.

Là c'est une autre paire de manche, ça grimpe méchant, une succession de raidards où je suis obligé de mettre tout à gauche et je ressens vraiment la chaleur et comme la forme n'est toujours pas au rendez-vous, j'en ch....

A ce qui me semble être le sommet je stoppe ma progression car la route est vraiment en mauvais état, je ne veux pas continuer pour éviter d'abîmer mes jantes. Le col est en fait un peu plus loin. Il faudra revenir avec un VTT pour le conquérir.

Dommage, je pensais redescendre vers Peyrieu. Cela change un peu mes plans.

Quelques lacets pour finir la montée

Quelques lacets pour finir la montée

A partir de cette indication, la route est moins bonne

A partir de cette indication, la route est moins bonne

En tout cas d'en-haut la vue est splendide.

La Dent du Chat et le Mont Tournier, le Rhône et au fond la Chartreuse
La Dent du Chat et le Mont Tournier, le Rhône et au fond la Chartreuse

La Dent du Chat et le Mont Tournier, le Rhône et au fond la Chartreuse

Je redescends ensuite pour finalement filer vers les Avenières.

Maintenant j'ai le vent défavorable et je vais finir de m'user.

Je rentre par Dolomieu pour faire encore du dénivelé mais je n'ai plus de jus et j'ai hâte d'être rentré mais il me reste encore du chemin.

Parti avec un seul bidon, j'économise la boisson.

Depuis quelques sorties je rencontrais un problème de souplesse dans ma pédale droite et de déchaussage. Je vais trouver la raison, ma pédale est fendue, heureusement qu'elle n'a pas cassé lorsque j'étais debout sur les pédales.

Pédale droite HS

Pédale droite HS

Après Dolomieu, je passe par Saint-Chef, chemin le plus court pour rentrer.

Une belle sortie de 87 km en 3H50' avec quand même 1229 m D+.

Challenge climbing d'avril de Strava terminé.

Et à l'arrivée, j'ai droit à une récompense (souvenir des vacances de l'été dernier)

Bien fraîche, SVP

Bien fraîche, SVP

Voir les commentaires

Mes 100 cols de 2014

30 Décembre 2014, 18:30pm

Publié par Jean-Pierre

Le retour au col du Galibier le 7 août 2014

Le retour au col du Galibier le 7 août 2014

Bien que je fasse partie de la Confrérie des Cent Cols depuis 2011, d'aucun pourrait dire que je ne suis pas vraiment un chasseur de cols.

Il est vrai que si je les comptabilise, depuis longtemps, je ne fais pas de sorties spécifiques bien que je choisisse les cyclosportives auxquelles je participe et plus récemment les BRM voire les lieux pour les vacances d'été avec l'objectif en tête de grapiller quelques nouveaux cols.

En cours d'année, je me suis rendu compte que je pouvais me lancer, grâce au nouveau col de LYON, dans ce petit challenge: passer cent cols dans l'année.

Voici ce que cela donne pour 2014.

 

DATE

Cols de 2014

Nouveaux cols (en gras)

1

9 janvier

Col de Trion

FR-69-0266

1

 

2

12 janvier

Col du Devet

FR-38-0508

 

Sortie club

3

14 janvier

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

4

21 janvier

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

5

22 janvier

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

6

28 janvier

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

7

6 février

Col du Chat

FR-73-0636

 

Tour du Lac du Bourget avec JC

8

Col de Couz

FR-73-0626

 

9

14 février

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

10

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

11

18 février

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

12

19 février

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

13

23 février

Col du Devet

FR-38-0508

 

Sortie club

14

2 mars

Col de la Croix de Toutes Aures

FR-38-0628b

 

BRM 200 de Grenoble

15

Col du Cognet

FR-38-0525

 

16

14 mars

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

17

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

18

16 mars

Col de Rossatière

FR-38-0565

 

Sortie club

19

30 mars

Col de Fay

FR-01-0680

 

Sortie en solo dans le Bugey

20

Col de Portes

FR-01-1010a

 

21

5 avril

Col du Fau

FR-38-0899

 

BRM 200 montagneux de Grenoble

22

Col de Cornillon

FR-38-0885

2

23

Col du Thaud

FR-38-0882

3

24

Col d’Accarias

FR-38-0892

4

25

Col de la Festinière

FR-38-0964

5

26

Col d’Ornon

FR-38-1367

6

27

13 avril

Col du Devet

FR-38-0508

 

Sortie club

28

29 avril

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

29

13 mai

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

30

25 mai

Col de la Croix-Perrin

FR-38-1218

 

Cyclosportive
Le Challenge Vercors

31

Col de Chalimont

FR-38-1365a

 

32

Col d’Herbouilly

FR-38-1370

 

33

Col Saint-Alexis

FR-26-1222b

 

34

Col de Proncel

FR-26-1100f

 

35

29 mai

Col de la Crusille

FR-73-0573

 

Sortie entre copains

36

Col de l’Epine

FR-73-0987

 

37

Col de la Crusille

FR-73-0573

 

38

Col de la Lattaz

FR-73-0754

 

39

8 juin

Col des Saisies

FR-73-1633

 

Cyclosportive
Time Megève Mont-Blanc

40

Col du Pré

FR-73-1703

7

41

Col de Méraillet

FR-73-1605

 

42

Col des Saisies

FR-73-1633

 

43

15 juin

Col de Portes

FR-01-1010a

 

Sortie en solo dans le Bugey

44

22 juin

Col du Poutran

FR-38-1996b

8

Brevet Randonneur de l’Oisans

45

Col de Sarenne

FR-38-1999

9

46

6 juillet

Col de Fay

FR-01-0680

 

Sortie en solo dans le Bugey

47

Col d’Evosges

FR-01-0759

10

48

Col de Portes

FR-01-1010a

 

49

13 juillet

Col de Rossatière

FR-38-0565

 

Sortie club

50

25 juillet

Col de Portes

FR-01-1010a

 

Sortie en solo dans le Bugey

51

Col du Petit-Perthuis

FR-01-1040

 

52

30 juillet

Le Col

FR-73-1522

 

Sortie à Valloire

53

Col du Télégraphe

FR-73-1566

 

54

Le Col

FR-73-1522

 

55

1ier août

Col d’Albanne

FR-73-1652

11

Sorties VTT à Valloire

56

Col d’Albanne

FR-73-1652

 

57

4 août

Col de la Paré

FR-73-2412c

12

58

Col des Rochilles

FR-73-2496

13

59

Col des Cerces

FR-73-2574

14

60

Col des Rochilles

FR-73-2496

 

61

Seuil des Rochilles

FR-05-2459

15

62

Col de la Plagnette

FR-73-2510a

16

63

Col de la Plagnette

FR-73-2510a

 

64

Col des Rochilles

FR-73-2496

 

65

Col de la Paré

FR-73-2412c

 

66

7 août

Collet du Plan Nicolas

FR-73-2406

 

Sortie à Valloire et Valmeinier

67

Col du Galibier

FR-05-2642a

 

68

Collet du Plan Nicolas

FR-73-2406

 

69

Le Col

FR-73-1522

 

70

Col du Télégraphe

FR-73-1566

 

71

Col du Télégraphe

FR-73-1566

 

72

Le Col

FR-73-1522

 

73

17 août

Col de Champlaurent

FR-73-1113

17

Cyclosportive
La Madeleine

74

Col du Grand Cucheron

FR-73-1188

18

75

Col de la Madeleine

FR-73-1993

 

76

25 août

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

77

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

78

31 août

Col de Rossatière

FR-38-0573

 

Sortie entre copains

79

Col de la Croix des Mille Martyrs

FR-38-0874

 

80

2 octobre

Col de Fay

FR-01-0680

 

Sortie en solo dans le Bugey

81

Col de Portes

FR-01-1010a

 

82

4 octobre

Le Collet

FR-38-1400

19

Sortie entre copains dans l’Oisans

83

Col du Sabot

FR-38-2100b

20

84

Le Collet

FR-38-1400

 

85

Col de Solude

FR-38-1680b

21

86

9 octobre

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

87

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

88

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

89

14 octobre

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

90

25 octobre

Col de Portes

FR-01-1010a

 

Sortie en solo dans le Bugey

91

20 novembre

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

92

24 novembre

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

93

4 décembre

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

94

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

95

14 décembre

Col du Devet

FR-38-0508

 

Sortie club

96

29 décembre

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

97

29 décembre

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

98

29 décembre

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

99

29 décembre

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

100

30 décembre

Col de Trion

FR-69-0266

 

 

 

Faits marquants:

  • 21 nouveaux cols dont 6 à plus de 2000 et 2 à près de 2000.
  • 28 fois le col de Trion à LYON (nouveau col 2014 de la CCC).
  • 6 fois “mon col” de Portes dans le Bugey.
  • Retour au col du Galibier, 16 ans après la dernière fois lors de l'EDT 1998, je pense que je n'attendrais pas aussi longtemps avant de le gravir à nouveau.

Voir les commentaires