Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Jean-Pierre

Articles avec #cyclosportives

Etape du Tour 2017: BRIANCON -> Col d'IZOARD

24 Juillet 2017, 18:21pm

Publié par Jean-Pierre

Le parcours de cette Etape

Le parcours de cette Etape

Dimanche 17 juillet 2017

11ième Etape du Tour à laquelle je participe.

Comme à chaque fois, quelques jours avant les Pro, nous avons l'avantage de réaliser une Etape organisée pratiquement dans les mêmes conditions avec routes totalement privatisées, il y a juste quelques véhicules de presse, de sécurité et de secours.

Franchement c'est le pied de ne pas respirer des gaz d'échappement, pas comme sur la Marmotte, par exemple.

15000 cyclos inscrits, je fais partie de ceux-ci avec le dossard 4335, je suis dans le SAS 4 alors que l'année dernière avec mon "gros" dossard j'étais dans le SAS 10. C'est mieux.

J'ai un peu de route à faire car nous avons loué un gîte au VAL-DES-PRES, dans la magnifique vallée de la Clarée, à environ 10 km du départ.

Je pars vers 6H, il fait très frais, à peine plus de 7°C.

Faute de coupe-vent oublié, j'ai un vêtement de pluie (ancien cadeau du Challenge Dauphiné) qui me servira bien.

Je me rends dans mon SAS, c'est un peu le bazar, rond-point bloqué par des milliers de cyclistes.

Finalement tout rentre dans l'ordre et les départs des SAS vont se dérouler normalement et à l'heure.

A 7H30, le notre démarre.

Le départ
Le départ
Le départ
Le départ
Le départ
Le départ

Le départ

J'ai décidé de ne pas partir trop vite car j'ai quelques craintes par rapport à la longueur de l'Etape et surtout à la concentration des difficultés sur la deuxième partie.

La route est très agréable, d'abord par la grande route en passant par L'ARGENTIERE-LA-BESSEE puis par la route en balcon jusqu'à EMBRUN qui nous fait découvrir petit à petit le lac de Serre-Ponçon.

Nous attaquons ensuite, après SAVINES-LE-LAC, la côte des Demoiselles Coiffées que je n'ai même pas vues.

Côte des Demoiselles Coiffées
Côte des Demoiselles Coiffées
Côte des Demoiselles Coiffées

Côte des Demoiselles Coiffées

Et à la descente
Et à la descente
Et à la descente
Et à la descente

Et à la descente

Nous filons ensuite sur BARCELONNETTE par la vallée de l'Ubaye.

Ça roule vite et je ne me retiens plus.

Je dois même faire demi-tour pour récupérer mon coupe-vent tombé de ma poche.

Je m'arrête juste au ravitaillement pour refaire le plein de mes bidons.

Je fais la remontée de la vallée à un bon rythme et finalement j'arrive au pied du col de Vars à plus de 27 km/h de moyenne pour 131 km.

Et là, il n'y a pas à réfléchir, tout à gauche, et grimper ce col de Vars, par le coté que je n'avais jamais fait.

9 km à 7,5% de moyenne.

Montée du col de Vars
Montée du col de Vars
Montée du col de Vars
Montée du col de Vars

Montée du col de Vars

Finalement, tout se passe bien.

Au sommet, il fait un peu frais avec du vent.

Ravitaillement liquide, je refais le plein des 2 bidons.

Je décide de remettre le coupe-vent pour la descente que j'enlèverais à VARS.

La descente du col de Vars
La descente du col de Vars
La descente du col de Vars
La descente du col de Vars
La descente du col de Vars
La descente du col de Vars
La descente du col de Vars
La descente du col de Vars
La descente du col de Vars

La descente du col de Vars

Après cette belle descente, nous arrivons à GUILLESTRE pour prendre la direction des gorges du Guil.

C'est magnifique, corniches, tunnels, on se croirait dans le Vercors.

Le rythme s'est un peu assagi, d'abord que, mine de rien ça monte avec un vent plutôt contraire, et puis, il faut garder des forces pour le morceau de choix à venir.

Les gorges du Guil
Les gorges du Guil
Les gorges du Guil
Les gorges du Guil
Les gorges du Guil
Les gorges du Guil
Les gorges du Guil
Les gorges du Guil
Les gorges du Guil

Les gorges du Guil

Ensuite le col d'Izoard. 14 km à 7,3% de moyenne.

Totalement inconnu pour moi.

A nouveau tout à gauche.

Au départ, je suis bien, mais au fur et à mesure de la progression, la difficulté du profil augmente la fatigue.

Et comme d'habitude, je passe en gestion mentale.

Je compte les kilomètres, plus que 10, plus que 9, plus que .... etc...

Un arrêt à ARVIEUX pour refaire le plein.

Un arrêt dans un virage, à l'ombre, à 5 km du sommet, pour prendre le temps de boire tranquillement.

Encore 3 km durs avant la Casse Déserte.

Enfin le sommet.

La délivrance? Non le plaisir d'avoir réussi mon Etape du Tour.

180 km en 8H45'58'' (à l'inscription, je m'étais fixé un objectif à 8H30', en temps roulé j'ai mis 8H23', donc je suis dans mes temps).

Je finis classé 5691 5709ième sur 11206 11230 finishers (524ième dans ma catégorie sur 1138).

J'ai amélioré mon classement par rapport à l'an passé, j'ai dû sûrement faire une meilleure préparation et le stage CCF m'a été bénéfique.

 

 

Le col d'Izoard (inédit)
Le col d'Izoard (inédit)
Le col d'Izoard (inédit)
Le col d'Izoard (inédit)
Le col d'Izoard (inédit)
Le col d'Izoard (inédit)

Le col d'Izoard (inédit)

Le descente n'est plus qu'une formalité où on peut se lâcher.

Descente du col d'Izoard
Descente du col d'Izoard
Descente du col d'Izoard
Descente du col d'Izoard
Descente du col d'Izoard
Descente du col d'Izoard
Descente du col d'Izoard
Descente du col d'Izoard

Descente du col d'Izoard

Après cette belle descente qui ne comptait pas, arrivée à BRIANCON.

On a quand même un beau portique d'arrivée.

Perception des petits cadeaux: un bracelet de finisher nous a été remis au sommet de l'Izoard, il nous permet d'avoir une médaille (elles sont de plus en plus grosses). On a aussi un bidon spécial.

Portique d'arrivée
Portique d'arrivée

Portique d'arrivée

Le diplôme

Le diplôme

Je rentre ensuite, à vélo, au gîte où nous avons décidé de rester pendant une semaine pour profiter de cette belle région.

Finalement, cela va me faire une bonne journée de vélo avec 225 km et 3880m D+ en 10H07'06'' et 3 nouveaux cols dont 2 à plus de 2000m.

C'est ma quatrième cyclosportive de l'année qui porte mon total à 57 (une par année, hi hi hi).

Il faut remonter à 2010 pour voir un tel total, et ce n'est pas fini........

 

Voir les commentaires

L'Ardéchoise 2017 - Circuit les Boutières par défaut - Samedi 17 juin

20 Juin 2017, 15:44pm

Publié par Jean-Pierre

L'Ardéchoise 2017 - Circuit les Boutières par défaut - Samedi 17 juin

Lors de l'établissement de mes objectifs 2017, j'avais coché l'Ardéchoise pour le nouveau circuit "Les Sucs-Lignon" de 217 km (variante des Sucs) réalisable uniquement en mode cyclotouriste.

L'idée, comme je l'avais indiqué, c'était de profiter de l'occasion offerte pour retourner à FAY-SUR-LIGNON pour revoir des paysages où j'avais été en colonie de vacances à la fin des années 60 et dont je garde de merveilleux souvenirs.

Je n'avais pas voulu m'inscrire trop tôt, ne cherchant pas à partir dans les premiers comme en mode cyclosportif.

Mais j'ai tellement attendu que je ne me suis inscrit qu'en début de semaine et j'ai hérité du dossard 16293.

Autant dire qu'il ne faudra pas être pressé pour décoller.

D'ailleurs, je ne pensais pas arriver avant 19h00.

A 7h25, je suis prêt et je descends du col de Fontay, où je me suis garé, vers SAINT-FELICIEN.

Il y a déjà du monde, les premiers sont sûrement déjà partis.

 

Le départ (photo velovelo)

Le départ (photo velovelo)

Longue attente. On avance au pas pour ne pas dire qu'on n'avance presque pas
Longue attente. On avance au pas pour ne pas dire qu'on n'avance presque pas
Longue attente. On avance au pas pour ne pas dire qu'on n'avance presque pas

Longue attente. On avance au pas pour ne pas dire qu'on n'avance presque pas

Je ne vais franchir le tapis de départ que vers 8h21.

Je suis tout de suite dans l'allure même si je pars pour faire plus de 200 bornes.

Je double, je double, je rattrape même des collègues de boulot partis devant, je ne savais pas qu'ils étaient là.

Je vais avaler ce premier col, le col du Buisson, en 35mn, établissant un nouveau PR.

Montée col du Buisson
Montée col du Buisson
Montée col du Buisson
Montée col du Buisson
Montée col du Buisson

Montée col du Buisson

Je ne m'arrête pas au ravitaillement au sommet, il faut d'ailleurs se faufiler pour pouvoir continuer, j'ai assez à manger dans les poches. Je n'ai pas prévu d'arrêt avant MEZILHAC.

Descente vers LAMASTRE où je ne veux pas m'arrêter non plus mais je suis obligé de mettre pied à terre, bouchon, trop de monde. Je me faufile à nouveau et réussis à repartir.

Après la bifurcation pour le Doux, j'aperçois un maillot de Saint-Péray un peu plus loin devant moi. Je regarde le dossard, c'est Maurice.

Je me porte à sa hauteur, il me dit qu'il cherche sa soeur qui doit être devant. Nous roulons côte à côte un petit moment puis, au train, je file vers le col des Nonières sur un bon rythme.

Tout va bien.

Tout allait bien, je devrais dire.

Je viens de passer le panneau "Sommet à 1 km" lorsque j'entends un pchiiiiiiiiiiiitt, je regarde autour de moi mais c'est bien moi qui viens de crever de la roue avant.

Je m'arrête sur le coté pour constater que la toile est percée en 2 endroits.

Imprévoyant? Non, j'avais regardé mes pneus cette semaine et encore ce matin en refilant un coup de pompe. Je n'avais rien vu.

Je pense que le revêtement abrasif des routes ardéchoises a eu raison du pneumatique (en vérifiant après-coup, j'ai constaté qu'il avait quand même 17355 km, c'était un Mavic Yksion Grip 700 x 25 125ième anniversaire) .

Je remplace la chambre à air, glisse un morceau de bande anti-crevaison dans le pneu au niveau de la plus grosse déchirure, colle une rustine autocollante Zéfal sur la chambre à air et une dans le pneu au niveau de la petite déchirure et je repars après un arrêt de 11mn.

Mais je cogite car rien ne dit que ça tiendra jusqu'au bout.

500m plus loin, je tombe sur un camion Mavic. Je m'arrête, je demande s'ils ont des pneus de rechange. Réponse affirmative. Je fais donc remplacer le pneu avant. C'est un jeune australien en formation chez eux qui s'en occupe. Pas de pneu de 25 toutefois, il monte donc un 28 (Mavic Elite 700 x 28) et une autre chambre à air pour 28. Un arrêt qui va encore durer 14mn.

J'avais eu la bonne idée ce matin de prendre un chèque. Il va me servir à payer le pneu à 25€. Du coup j'aurais la chambre à air en cadeau.

Ça fait au total 25mn perdues. Ça commence à (bien) faire.

Si j'avais su qu'il y avait un stand Mavic fixe, j'aurais poussé le vélo jusque là et j'aurais économisé une cartouche.

Car maintenant, il ne me reste plus qu'une cartouche.

Ma décision est prise, je tournerai au CHEYLARD sur le circuit les Boutières.

 

Après ces péripéties mécaniques, je m'engage à allure soutenue dans la descente vers LE CHEYLARD mais je suis vigilent avec un pneu neuf à l'avant. Nouveau PR.

Au CHEYLARD, je passe en mode cyclosportif. Sur la plaque et face au vent, je roule, je roule, je double.

Je retrouve même Maurice, qui de son coté a retrouvé sa soeur. Il m'a dit avoir vu passer une fusée, il exagère sûrement un peu.

Mais c'est vrai que je ne baisse pas l'allure même si je tombe le petit plateau après INTRES.

Jusqu'à ROCHEPAULE, je vais améliorer pratiquement tous mes PR.

L'Ardéchoise 2017 - Circuit les Boutières par défaut - Samedi 17 juin

Je ne me permets qu'un seul arrêt, à ROCHEPAULE, pour faire remplir un bidon, j'en profite pour manger deux petites tartines de crème de marrons et deux rondelles d'orange, c'est tout ce que j'aurais mangé avec le pitch donné au départ et une barre dans la descente vers LAMASTRE.

Je ne lèverai le pied que dans la descente vers SAINT-FELICIEN, inutile de prendre des risques inconsidérés car je suis dans les choux pour le chrono (d'ailleurs je n'ai pu m'inscrire qu'en formule cyclotouriste donc je ne serai pas classé).

Je termine en 5H38'47'' ce parcours de 125 km, loin de mon meilleur chrono sur cette distance mais c'était il y a 14 ans, en 2003, année chaude.

Le circuit Les Boutières et son profil

Le circuit Les Boutières et son profil

L'Ardéchoise 2017 - Circuit les Boutières par défaut - Samedi 17 juin

Après avoir pris le repas, seul, je retrouve Stéphane puis JC qui viennent de terminer leur Ardéchoise en 3 jours. Fred et Olivier ne devraient pas être loins.

Je ne suis pas trop déçu de n'avoir pas pu réaliser mon projet.

Je ne sais pas si je reviendrais l'année prochaine ou si je tenterais hors organisation.

 

Les résultats des amis et connaissances

Classement

Nom

Prénom

Temps

Dossard

Catégorie

 

ARDECHOISE Volcanique 176 km (1870 classés)

 

20

TOE

Gérald

5H48’54’’

195

E - 14

VCBJ

384

COUDERCHER

Dany

7H21’09’’

6117

E - 75

 

 

 

 

 

 

 

 

ARDECHOISE Boutières 125 km (3163 classés)

 

14

CAVAILLON

Mathieu

3H49’35’’

222

E - 9

VCBJ

41

BOURGEY

Pascal

4H25’49’’

15688

G - 9

VCBJ

130

GAFFARELLI

Alban

4H32’10’’

4573

F - 34

VCBJ

234

CHIARAPPA

David

4H49’24’’

6200

F - 62

VCBJ

Cyclotouriste (688)

BERNELIN

Jean-Pierre

5H38’47’’

16293

 

VCBJ

973

CASTEX

Louis

6H00’53’’

3615

I - 177

VCBJ

Voir les commentaires

Le Raid du Bugey 2017 (parcours 95 km - Les Portes du Bugey)

1 Mai 2017, 10:49am

Publié par Jean-Pierre

Deuxième étage des cyclosportives que j'ai prévues de réaliser en 2017 pour la préparation de l'objectif principal qui est l'Etape du Tour.

Je m'étais inscrit sur le parcours Portes du Bugey de 95 km, comme en 2012, avec l'idée de partir à vélo directement de chez moi (ça m'aurait rajouté 57 km aller/retour).

La fraîcheur du matin et le vent de sud prévu pour la journée m'ont fait renoncer car pour le retour je l'aurais eu dans le nez.

Le parcours tout simple suffira à mon bonheur car du coup j'aurais moins de retenue et je pourrais me faire plaisir.

Cyclosportive à but humanitaire

Cyclosportive à but humanitaire

Les 2 parcours chronométrés partent en même temps à 9H00 de LAGNIEU (Ain).

Rapidement ça s'étire comme un long serpent.

J'ai l'impression que derrière ça part doucement, du coup dans la montée vers VAUX-EN-BUGEY, j'accélère vivement pour remonter dans des paquets à l'avant.

J'ai bien fait car nous allons nous retrouver quelques cyclos et nous allons rester jusqu'à la fin ensemble.

La montée, assez longue de VAUX-EN-BUGEY, vers  le col de Fay se passe bien, j'améliore même mon temps sur le segment.

Belle descente vers SAINT-SORLIN-EN-BUGEY. C'est bien de connaître.

Un petit paquet se reforme dans la plaine pour arriver au pied de la deuxième difficulté avec un vent de face qui commence à être bien sensible.

Belle montée vers BENONCES, un arrêt express au ravitaillement pour ne pas risquer de laisser filer le petit groupe.

 

Dans la montée vers BENONCES
Dans la montée vers BENONCES
Dans la montée vers BENONCES
Dans la montée vers BENONCES

Dans la montée vers BENONCES

Après deux petits toboggans pour arriver à SEILLONNAZ, nous allons aborder une assez longue montée via LOMPNAZ pour arriver à ORDONNAZ, j'ai peu de repère car je la fait le plus souvent dans le sens inverse.

Après ORDONNAZ, c'est un long faux-plat qui nous mène à INNIMONT, vent dans le nez, tout le monde est un peu usé par la montée précédente mais finalement cela se passe mieux que je ne pensais.

Grande descente vers LHUIS.

 Je me lâche en même temps que mes compagnons de route.

Ils me reprendront dans la descente vers VERIZIEU car j'ai dû lever le pied à cause d'une violente crampe dans la cuisse droite.

La route plate nous menant vers VILLEBOIS, vent dans le dos, me permet de récupérer.

Dernière difficulté, la montée de BOUIS. J'ai totalement récupéré, je décide de monter un peu plus vite, d'ailleurs je vais établir mon PR sur cette montée. Seul un compagnon s'accroche dans ma roue, je récupère plusieurs concurrents.

Et pour finir, superbe descente sur LAGNIEU. J'ai décramponné celui qui s'était accroché dans ma roue, nouveau PR.

J'arrive à LAGNIEU, très satisfait de ma performance. De superbes sensations aujourd'hui.

De bon augure pour la suite.

Parcours de 95 km en 3H46'23'' pour 1725m D+

Circuit 95 km et profil

Circuit 95 km et profil

Le Raid du Bugey 2017 (parcours 95 km - Les Portes du Bugey)

Le classement de mes amis et connaissances.

Classement

Nom

Prénom

Temps

Dossard

Catégorie

 

RAID DU BUGEY 141 km (220 classés)

 

4

CHEVALIER

Pierre

4H01’57’’

236

F - 1

 

30

MERTZ

Pascal

4H12’02’’

16

F - 3

VCBJ

58

BOURGEY

Pascal

4H25’49’’

79

F - 8

VCBJ

PORTES DU BUGEY 95 km (263 classés)

 

21

COUDERCHER

Dany

2H55’33’’

586

D - 6

 

116

BRIGUET

Stéphane

3H22’56’’

746

E - 32

VCBJ

122

CARLONI

Cyril

3H23’15’’

587

E - 35

VCBJ

194

BERNELIN

Jean-Pierre

3H46’23’’

692

F - 47

VCBJ

257

CASTEX

Louis

4H43’06’’

554

G - 33

VCBJ

Voir les commentaires

La Bisou 2017 (grand parcours)

11 Avril 2017, 18:11pm

Publié par Jean-Pierre

La Bisou 2017 (grand parcours)

8 ans déjà que je n'avais pas participé à cette cyclosportive pourtant assez proche.

Inscription en cours de semaine quand la météo annonce un très beau temps voire même un peu chaud.

N'étant pas parmi les 500 premiers inscrits, je n'ai pas droit à un maillot mais juste une paire de sockettes, tant pis j'ai une telle collection de maillots à la maison dont certains que je ne mets plus car ils ne s'ouvrent pas entièrement (en plus ils le vendaient 20€ au stand, c'est donné).

L'inscription tardive, ce n'est que 5€ de plus. Ah zut, ça fait 2 demis :-(.

Mon choix s'était porté sur le grand parcours.

Départ à 9H00, pas besoin de se lever trop tôt. N'empêche qu'à 7H30 j'étais déjà sur place.

J'ai failli ne pas prendre le départ.

Lorsque je charge le vélo dans la voiture samedi soir, que vois-je?

La bague de maintien des rayons de la roue arrière est complètement desserrée, même chose que j'avais connu avec mes anciennes roues Ksyrium Elite en 2013 lors de l'EDT.

Je resserre la bague en espérant que cela ne fasse pas pareil.

Finalement ça a tenu.

Pas de regret d'avoir pris le départ.

Sur place, je retrouve Rémi et Guillaume puis Emmanuel, nous apercevons ensuite Romain qui se rend tardivement sur la ligne de départ.

Tous les quatre ont participé avec moi au stage du CCF à Vogüé.

Dommage que nous n'ayons pas pu faire une photo du groupe.

Rémi lors des préparatifs

Rémi lors des préparatifs

Le vélo est prêt, en espérant qu'il ne fasse pas encore des siennes

Le vélo est prêt, en espérant qu'il ne fasse pas encore des siennes

Avec Emmanuel dans le SAS de départ (photo d'Emmanuel)

Avec Emmanuel dans le SAS de départ (photo d'Emmanuel)

Que dire de la course?

Départ rapide, comme toujours, malgré une partie neutralisée, sur un début assez plat, avec des à-coups.

Une première bosse, après CEYZERIAT, la grimpée du Mont Joly, donnée à 10% de moyenne pour 3 km.

En fait c'est moins bien qu'il y ait quelques passages à 11%.

Ensuite, une succession de côtes montées à ma main car je ne voulais surtout pas me griller, surtout que je ne les connaissais pas toutes, c'était un parcours presque totalement inédit pour moi (le parcours de 2009 était différent).

Quelques passages qui ont retenu mon attention:

  • Belle montée,entre CHAVANNES-SUR-SURAN (où j'étais déjà passé en 2011 lors du BRM200 de BOURG) et ARNANS, pour passer le collet de Chavannes.
  • Grande descente après CORNOD où on peut envoyer pour arriver à THOIRETTE.
  • Longue montée vers CORVEISSIAT sur une très belle route en corniche où la chaleur commence à se faire sentir.
  • Montée vers GRAND-CORENT qui se passe très bien.
  • Long faux-plat avec vent de face pour arriver à NEUVILLE-SUR-AIN.
  • La dernière bosse avec un petit raidar pour un dernier ravitaillement à SAINT-MARTIN-DU-MONT.
  • Enfin, les 30 derniers kilomètres avalés à vive allure dans les roues d'un groupe de triathètes de BOURG qui préparaient l'Ireman de NICE.

Merci à eux de nous avoir amené à l'arrivée et bonne chance pour leur défi.

 

Parcours et profil
Parcours et profil

Parcours et profil

Seules photos officielles (avant Arnans)
Seules photos officielles (avant Arnans)

Seules photos officielles (avant Arnans)

Très belle cyclosportive dans un cadre magnifique, sous un soleil chaud (24,5°C au GPS).

Organisation au top, sécurité avec signaleurs aux carrefours, motards aux points névralgiques, fléchage nickel, ravitaillements bien achalandés.

Je suis très content du résultat de ma cyclosportive: je termine ces 138 km en 5H26' (537ième au scrach). Ca fait presque du 26 de moyenne. Très bon résultat pour un début de saison.

Un 2 nouveaux petits cols à mon palmarès: le Trou du Sac FR-01-0512 et le Collet de Chavannes FR-01-0520.

J'ai eu quelques débuts de crampes lors des 2 dernières heures dès que j'appuyais un peu plus fort, soit pour rester dans les roues d'un paquet, soit pour franchir une rampe ou un raidard. Un peu de moulinage, quand c'était encore possible de mouliner, pour les faire passer.

Mon diplôme

Mon diplôme

Résultats des amis, connaissances et autres membres du club

Classement

Nom

Prénom

Temps

Dossard

Catégorie

 

BISOU 141 km (608 classés)

 

16

MERTZ

Pascal

3H51’30’’

547

D - 1

VCBJ

24

CHEVALIER

Pierre

3H55’32’’

1089

D - 2

 

90

BERCHET

Rémi

4H04’49’’

200

A - 31

 

104

BOURGEY

Pascal

4H04’53’’

1143

D - 12

VCBJ

107

BERCHET

Guillaume

4H04’54’’

199

A - 33

 

110

PATICHOUD

Damien

4H04’54’’

1117

A - 35

VCBJ

148

FEREIRE

Bruno

4H12’07’’

189

D - 21

 

376

MOREL

Romain

4H45’43’’

39

A - 60

 

377

BRENEY

Emmanuel

4H45’43’’

330

C - 104

 

537

BERNELIN

Jean-Pierre

5H26’47’’

986

D - 136

VCBJ

BISOU 75 km (567 classés)

 

53

MOINE PICARD

Stéphane

1H54’20’’

455

C - 12

VCBJ

85

SEMANAS

Fabrice

1H59’59’’

701

C - 25

VCBJ

91

MARTIN

Bastien

2H00’01’’

835

B - 28

VCBJ

104

GAFFARELLI

Alban

2H00’05’’

281

C - 28

VCBJ

132

BAYARD

Emmanuel

2H00’48’’

845

A - 28

VCBJ

200

CORONT

Régis

2H07’59’’

1145

D - 31

VCBJ

211

CHIARAPPA

David

2H09’16’’

513

C - 65

VCBJ

430

CASTEX

Louis

2H31’50’’

544

F - 19

VCBJ

Voir les commentaires

Ardéchoise 2017

29 Octobre 2016, 15:14pm

Publié par Jean-Pierre

Hier, j'ai reçu la revue de l'Ardéchoise.

Je l'ai reçue en double d'ailleurs, l'une officiellement par envoi par courrier et l'autre dans un colis d'un nouveau cuissard ( Sunlight Pro Gel Memory à 75€ à moitié prix) en provenance d'EKOI, partenaire de l'Ardéchoise.

Surprise en lisant la revue, une nouvelle boucle a été ajoutée en Haute-Loire.

Je ne suis pas revenu sur l'Ardéchoise depuis 2013 et la réalisation de notre Ardéchoise en 3 jours avec mes amis JC, Frédéric et Patrick.

L'occasion est donc belle pour un retour en 2017.

Le parcours est déjà choisi, ce sera Les Sucs - Lignon (217 km) ou bien l'AVM - Lignon (261 km, selon la forme du moment mais sans départ prioritaire) le 17 juin 2017, à priori en mode cyclosportif.

Pourquoi ce choix? Pour 2 raisons: c'est une nouvelle boucle où je n'ai jamais promené les roues d'un vélo, donc découverte de nouvelles routes, et surtout ce sera un retour à FAY-SUR-LIGNON où j'étais en colonie de vacances, il y aura tout juste 50 ans en 2017. 

Je sais, certains vont dire que je suis "vieux".

Le programme 2017 commence déjà à se dessiner puisque je suis déjà inscrit pour l'Etape du Tour: BRIANCON - Col de l'Izoard - 178 km le 16 juillet 2017.

Voir les commentaires

Etape du Tour 2016: Megève -> Morzine

14 Juillet 2016, 22:36pm

Publié par Jean-Pierre

Cette année, c'est la 10ième Etape du Tour (organisée par ASO) à laquelle je m'inscris.

9 précédentes Etapes aux fortunes diverses: 6 terminées dans les délais (1995, 2000, 2002, 2004, 2009 et 2013), 1 arrivée hors délai aux 2 ALPES (1998), 1 non parti à cause d'une pluie matinale à ALBERTVILLE (2012) et 1 abandon en 2015 pour raison de santé.

Les soucis de santé de l'an dernier sont oubliés même si je n'ai pas retrouvé la forme d'avant.

J'ai de plus en plus de mal à grimper ma carcasse dans les grands cols.

Samedi 9 juillet

Pour éviter la cohue rencontrée en 2015 à LA TOUSSUIRE, je suis parti devant à MEGEVE, mon épouse me rejoignant le soir au camping de PASSY.

Le village de départ à été installé à l'Altiport de MEGEVE Côte 2000.

Dans la montée, il y a déjà du monde mais tout se passe bien, pas les bouchons vus l'an dernier. 

Grand parking à l'Altiport de MEGEVE

Grand parking à l'Altiport de MEGEVE

Je vais donc retirer mon dossard.

Cette année, j'ai hérité d'un gros numéro: 10077.

Est-ce du à mon abandon de l'an dernier?

ASO n'a pas voulu le changer. Dommage.

Le mur des inscrits

Le mur des inscrits

Retrait des dossards

Retrait des dossards

Les stands du village départ
Les stands du village départ
Les stands du village départ
Les stands du village départ

Les stands du village départ

Une petite dédicace sur le mur pour mes amis du club :-)
Une petite dédicace sur le mur pour mes amis du club :-)

Une petite dédicace sur le mur pour mes amis du club :-)

Maillot prêt

Maillot prêt

Dimanche 10 juillet

Initialement, je pensais monter en voiture au départ à MEGEVE le dimanche matin et de la récupérer le soir.

Finalement mon épouse me propose de m'amener au départ et nous convenons qu'elle me récupère le soir à CLUSES.

Voyant que la file de voitures est importante et que cela n'avance pas, je décide de finir à vélo à partir de COMBLOUX, cela me fera 4 km d'échauffement avec un col inédit au passage, le Seuil de Megève FR-74-1107.

SAS de départ des 10000

SAS de départ des 10000

Dans le SAS, je fais la connaissance d'un champenois (du club de Reims) de 68 ans qui participe à sa toute première Etape du Tour.

Echange de politesse pour les prises de photos.

Longue attente dans le SAS de départ
Longue attente dans le SAS de départ

Longue attente dans le SAS de départ

A 8H15, le départ du SAS des 10000 est donné.

Je descends vers FLUMET prudemment car la route est par endroit en mauvais état.

Je suis un peu surpris du petit coup de cul après PRAZ-SUR-ARLY.

Ensuite, c'est la longue ascension du col des Aravis, avec une première partie assez facile.

Je n'avais aucun souvenir de ce col que j'avais passé en 2002 lors de l'Etape du Tour et donc aucun repère.

Je l'ai monté tranquillement à ma main.

Temps de montée: 36'22''.

Col des Aravis

Col des Aravis

Somptueux paysages au col des Aravis
Somptueux paysages au col des Aravis
Somptueux paysages au col des Aravis

Somptueux paysages au col des Aravis

Descente des Aravis
Descente des Aravis
Descente des Aravis

Descente des Aravis

Je descends ensuite vers LA CLUSAZ, SAINT-JEAN-DE-SIXT puis le GRAND-BORNAND.

La route est belle, bien roulante.

Je monte ensuite le col de la Colombière où j'avais plus que souffert lors de ma sortie avec JC et Stéphane, il y a quelques semaines.

Montée de la Colombière
Montée de la Colombière
Montée de la Colombière
Montée de la Colombière
Montée de la Colombière

Montée de la Colombière

Cette sortie va se révéler très efficace car, tout en faisant attention de ne pas me griller pour la suite, je vais améliorer pratiquement tous mes temps de passage sur Strava.

J'arrive au sommet en pleine forme.

Temps de montée: 57'29''.

Col de la Colombière

Col de la Colombière

Je bascule immédiatement dans la descente vers CLUSES.

Descente prudente, car il y a du monde et je n'aime pas trop, je préfère avoir de l'espace devant moi.

La descente sera quand même bien négociée puisque, là aussi, je vais améliorer mes temps sur Strava.

Ensuite, il y aura 50 km de faux plats, parfois un peu usants, dans la vallée entre SCIONZIER et SAMOËNS en passant par MARIGNIER, MIEUSSY, TANINGES et VERCHAIX.

Du coté de TANINGES

Du coté de TANINGES

Et voilà le dernier col à grimper, il est 12H05.

Tout de suite je mets tout à gauche, 34x28, et, comme d'habitude, je monte au mental, je compte les bornes, je ne m'affole pas, je sais que ce n'est que 1,5 fois le Relais du Chat que j'ai fait récemment avec JC, une paille quoi.

Chaque virage ombragé et même chaque zone un peu ombragée sont squatés par des cyclistes qui souffrent de la chaleur dans ce col.

Moi aussi la chaleur m'éprouve mais le mental est plus fort, aucune envie de poser pied à terre.

A 200m du col, j'ai des crampes qui apparaissent, en danseuse pour les faire passer.

Le col est franchi mais je dois pédaler car dès que je pose le pied elles reviennent, du coup je prends une photo du col plus loin (on ne voit plus la bannière distinctement).

Temps de montée: 1H27'18''.

 

Montée de Joux Plane
Montée de Joux Plane
Montée de Joux Plane
Montée de Joux Plane
Montée de Joux Plane

Montée de Joux Plane

Col de Joux Plane

Col de Joux Plane

Je saute le ravitaillement suivant pour filer vers MORZINE.

La dernière rampe vers le Ranfolly
La dernière rampe vers le Ranfolly
La dernière rampe vers le Ranfolly
La dernière rampe vers le Ranfolly

La dernière rampe vers le Ranfolly

Il y a encore un col à passer, le Ran Folly, mais ce n'est pas le plus dur du jour.

 

 

 

 

 

Descente de Joux Plane
Descente de Joux Plane
Descente de Joux Plane

Descente de Joux Plane

Enfin l'arrivée à MORZINE, dans un four.

Encore des encouragements sur la ligne d'arrivée, il y en a même qui m'appelle "papy", allez savoir pourquoi :-).

​Une bien belle Etape du Tour réalisée en 6H20'32" (6H02'31" roulées).

Je termine en 6935ième place sur 11201 classés (569ième/981 dans ma catégorie).

L'arrivée à MORZINE
L'arrivée à MORZINE
L'arrivée à MORZINE

L'arrivée à MORZINE

Cerise sur le gâteau j'ai gagné plus de 3000 places.

C'est terminé pour ma 10ième Etape du Tour qui est aussi ma 53ième cyclosportive.

La collation à l'arrivée avec une musette (je n'ai pas tout mangé sur le coup)

La collation à l'arrivée avec une musette (je n'ai pas tout mangé sur le coup)

Après la collation, juste avant de repartir, je croise le rémois du matin, il vient de terminer en 7H12' sa première EDT, bravo à lui.

Retour vers CLUSES à vélo en passant par LES GETS, au passage je récupère un nouveau col, le col des Gets FR-74-1163.

Mon épouse a décidé de pousser un peu pour me récupérer finalement à TANINGES.

Bilan de la journée: 143,5 km.

Presque la distance prévue avant que des circonstances géologiques n'aient obligé l'organisation et les pouvoirs publics à la raccourcir avec la suppression du col de la Ramaz.

Une bonne pression à TANINGES en attendant mon épouse

Une bonne pression à TANINGES en attendant mon épouse

Mon diplôme

Mon diplôme

Voir les commentaires

Le Tour de France 2016

20 Octobre 2015, 11:48am

Publié par Jean-Pierre

Le Tour de France 2016 vient d'être dévoilé.

La région Rhône-Alpes est encore mise à l'honneur avec l'Ardèche (un CLM), la Drôme (départ de Montélimar), l'Isère (et peut-être une partie du Rhône) traversée lors de l'Etape MONTELIMAR -> Parc des Oiseaux de VILLARS, l'Ain (arrivée et départ) avec deux grimpées du Grand-Colombier et les deux Savoie avec 3 étapes, ALBERTVILLE -> SAINT-GERVAIS, SALLANCHES -> MEGEVE (CLM) et MEGEVE -> MORZINE, à proximité du Mont-Blanc (4 même, si on ajoute une étape en Suisse avec l'arrivée au barrage d'EMOSSON).

L'Etape du Tour pour les cyclosportifs sera MEGEVE -> MORZINE, 146 km avec 4 cols principaux au programme: col des Aravis, col de la Colombière, col de la Ramaz et col de Joux-Plane.

4 cols que j'ai déjà grimpés lors de différentes cyclosportives (MORZINE-AVORIAZ 1995 et EDT 2002) mais que je referais avec plaisir.

Il n'y a plus qu'à bien se préparer pour cet objectif 2016.

Le parcours de ce Tour de France 2016

Le parcours de ce Tour de France 2016

Parcours de l'EDT 2016 (assez proche de la réalité)

Parcours de l'EDT 2016 (assez proche de la réalité)

Profil de l'EDT 2016 du 10 juillet

Profil de l'EDT 2016 du 10 juillet

Voir les commentaires

Etape du Tour 2015 tronquée - Saint-Jean-de-Maurienne -> La Toussuire

20 Juillet 2015, 07:55am

Publié par Jean-Pierre

Etape du Tour 2015 tronquée - Saint-Jean-de-Maurienne -> La Toussuire

J'étais inscrit depuis 6 mois, bien avant que mon souci de santé ne me fasse perdre tous les nombreux objectifs que je m'étais fixés pour 2015.

Alors, j'avais décidé de participer quand même malgré mon état de forme.

Je savais que je ne pourrais pas la faire entièrement, la tenter aurait été déraisonnable, d'autant plus que la fatigue et la gêne étaient revenus depuis quelques jours.

Samedi, ma décision était prise, je prendrais le départ pour faire le premier col, le col du Chaussy, un inédit pour moi, ensuite je ferais la boucle dans la vallée et je m'arrêterais à SAINT-ETIENNE-DE-CUINES, au pied du col du Glandon.

En ajoutant la distance séparant le camping du lieu de départ à SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE, cela ferait une boucle de 80 km.

Retour au camping, après 3 jours de travail, où je retrouve mon épouse.

Le samedi matin, montée à LA TOUSSUIRE pour aller chercher le dossard et le sac cadeau.

Le ruban de la liste des participants
Le ruban de la liste des participants

Le ruban de la liste des participants

Mon épouse étant reparti, j'ai planté la tente sur un autre emplacement.

Le soir, petit repas pris entre amis au camping.

Avec Stephen, Mathieu, Stéphane, Stéphanie et Brian (photo de Jean-Christophe)

Avec Stephen, Mathieu, Stéphane, Stéphanie et Brian (photo de Jean-Christophe)

Le dimanche 19 juillet, à 6H50, je pars du camping en direction de SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE, par la petite route allant de SAINTE-MARIE-DE-CUINES à PONTAMAFREY-MONTPASCAL, route très tranquile, aucune circulation.

Je me dirige vers mon SAS, celui des 8000 puisque j'ai le dossard 8178.

3/4H d'attente.

A 8H04, le départ est donné pour le SAS des 8000.

15000 cyclistes à répartir au départ

15000 cyclistes à répartir au départ

Le portique de départ (photo Sportograf)

Le portique de départ (photo Sportograf)

Nous roulons tranquillement dans la vallée jusqu'à HERMILLON car la plupart des cyclistes savent qu'ils sont partis pour une grosse journée de pédalage.

Je monte à ma main le premier col, le col du Ventour, que j'avais pris dans l'autre sens le dimanche précédent.

Après LE CHATEL, une légère descente pour remonter à MONTVERNIER avant d'attaquer le col du Chaussy.

La montée se passe bien, ce col n'est pas trop difficile mais il faut quand même se méfier.

A 5 km du sommet la route s'élève en balcons, la vue, alors dégagée sur la vallée, est superbe.

Le col est atteint, les 2 derniers km sont en larges lacets au milieu des prés verdoyants, ce n'est qu'un long serpent de cyclistes multicolores qui avance.

33 km parcourus depuis le camping et déjà 1200m D+, j'ai fait le plus gros du dénivelé du jour.

Le col du Chaussy, mon cinquième col inédit en une semaine

Le col du Chaussy, mon cinquième col inédit en une semaine

Pas d'arrêt au ravitaillement au col, j'ai assez à boire et à manger pour ce que j'ai prévu de faire.

La descente est annoncée dangereuse, prudence.

En fait rapidement nous sommes arrêtés, un bouchon, pieds à terre et nous sommes même obligés de marcher pendant quelques centaines de mètres.

Y-a t'il une chute devant?

Possible, car lorsque j'étais arrivé au dernier lieu-dit de MONTPASCAL, une ambulance des pompiers filait en direction du col, toutes sirènes hurlantes.

Nous reprenons la descente, ça file.

Encore une chute: un gars arrive trop vite dans un virage et fait un tout droit, il vient se manger un mur de soutènement, sans dégat, fort heureusement, il a eu une chance énorme.

Fin de la descente sans encombre jusqu'à LA CHAMBRE.

Direction EPIERRE, en passant par LA CHAPELLE, j'embraye car il ne me reste pratiquement plus que de la plaine à faire.

A EPIERRE, nous bifurquons pour remonter la vallée de l'autre coté.

Une belle bosse à SAINT-LEGER où je vais améliorer mon temps réalisé lors de la Madeleine 2014.

Nous passons ensuite à SAINT-REMY-DE-MAURIENNE.

Nouvel arrêt en pleine ligne droite, nous sommes plusieurs milliers de cyclistes.

Au bout d'un moment nous sommes autorisés à repartir, une chicane de motos de la gendarmerie a été mise en place pour fluidifier le flot avant d'arriver vers la longue ascension du col du Glandon.

J'arrive à SAINT-ETIENNE-DE CUINES où j'avais décidé de quitter la course.

Retour au camping.

Distance parcourue: 80,3 km - 4H16'51'' - 1593m D+.

 

Le profil de mon Etape du Tour

Le profil de mon Etape du Tour

Aurais-je pu en faire plus?

Certainement, il y avait moyen de stopper au col du Glandon et de prendre une navette mais celle-ci serait passée par le col du Mollard pour ne pas couper la route de la montée de la TOUSSUIRE et donc je n'étais pas rendu.

Je suis de toute façon satisfait de ma semaine durant laquelle j'aurais pu voir que mes sensations en montagne sont intactes même si j'ai perdu un peu en rythme de rotation

Et puis, j'aurais conquis 5 nouveaux cols.

Mon état de santé et la fatigue que je ressens ne me permettent pas, pour l'instant, de faire des distances plus longues.

Les résultats des amis et connaissances:

Jean-Christophe, 104ième (12ième de catégorie) en 5H43'03'' A L'HONNEUR

Patrick, 380ième en 6H14'17''.

Bruno F, 714ième en 6H35'10''.

Stéphane, 715ième en 6H35'12''.

Olivier, 1429ième en 7H07'16''.

Philippe, 1822ième en 7H20'46''.

Mathieu, 2661ième en 7H49'32''.

Bruno V, 4307ième en 8H33'12''

Arnaud, 4806ième en 8H46'29''

Alain, 6941ième en 9H41'16''.

Robert, 8295 en 10H16'33''.

Jean-François s'est arrêté au pied de la TOUSSUIRE après 6H d'effort.

Les finishers du VCBJ. BRAVO à eux (photo de Jean-Christophe)

Les finishers du VCBJ. BRAVO à eux (photo de Jean-Christophe)

Rendez-vous dans 2 ans pour la prochaine Etape du Tour, à moins que je n'en tente une dans les Pyrénées l'année prochaine.

Voir les commentaires

Etape du Tour 2015

22 Octobre 2014, 14:42pm

Publié par Jean-Pierre

Ça y est, la nouvelle est tombée aujourd'hui.

Choix retenu par ASO pour l'EDT 2015 cyclosportive:
Saint-Jean-de-Maurienne -> La Toussuire-Les Sybelles

Dimanche 19 juillet 2015.

142 km. (D+ 3800m ?)

Avec dans l'ordre: le col de Chaussy (par col du Ventour?), descente sur la Chambre, un tour dans la vallée en direction d'Albertville puis les cols du Glandon et de la Croix-de-fer, ensuite le col du Mollard et pour terminer la montée vers La Toussuire - Les Sybelles.

Initialement, je pensais que les lacets de Montvernier serait intégrés à cette étape mais, en fait, ils seront franchis par les PRO sur la fin de l'étape précédente, il faut dire que faire passer 10000 cyclos dès le départ aurait été une sacrée gageure.

Affaire à suivre.

En tout cas, j'en serais.

Le BRA, qui était l'un de mes objectifs 2015, sera avancé au WE précédent, cela veut dire que 2 gros WE vont se suivre.

Le profil

Le profil

4 belles étapes dans les Alpes, nous sommes vernis les régionaux

4 belles étapes dans les Alpes, nous sommes vernis les régionaux

Le parcours complet du Tour 2015

Le parcours complet du Tour 2015

Voir les commentaires

Cyclosportive "La Madeleine" 2014

18 Août 2014, 11:48am

Publié par Jean-Pierre

Cyclosportive "La Madeleine" 2014

Après notre sortie commune ratée du 15 août, Jean-Christophe me propose d'aller participer le dimanche 17 août à la cyclosportive La Madeleine à laquelle je n'ai d'ailleurs jamais participé alors que c'est la 11ième édition.

Après réflexion, j'accepte sa proposition, d'autant que je n'ai pas été participer aux 2 étapes du Tour de l'Ain que j'avais en tête, il est certain que je n'aurais pas fait celle du 15 août à cause du temps exécrable.

Et ça tombe bien car la cyclosportive "La Madeleine" propose 2 cols inédits pour moi ainsi que la montée du col de la Madeleine par le coté ouest que je n'ai jamais faite.

Lever dimanche matin à 4H15 après une mauvaise nuit de sommeil pour retrouver JC chez lui pour du covoiturage.

A 5H45, je suis chez JC.

Suite à ma sortie du 15 août et au retour de mon problème de bague de roue arrière, il me propose de changer la cassette car il a l'outil pour démonter la cassette de la roue arrière de mon Synapse pour la monter sur la roue arrière du Time.

Zut, ce n'est pas le même montage l'un est avec un corps Shimano et l'autre avec du Campagnolo, inversion de cassette impossible. Prendre la roue du Time me paraît juste avec seulement un 26. Tant pis, je pars comme ça. Je m'arrêterais régulièrement pour resserrer.

Lorsque nous arrivons à Saint-François-Longchamp, il n'y a pas trop de monde aux inscriptions.

Nous avons les dossards 273 et 274, cette cyclosportive est plutôt confidentielle.

Nous avons choisi de faire le parcours de 118 km, l'avantage c'est que nous pourrons choisir en cours de route en fonction de notre état de forme.

Nous avons encore droit à un maillot, je n'aime pas trop la couleur, il est d'un vert.

Préparatifs, il fait froid, manchettes, gants longs et deux maillots en plus du coupe-vent.

On reste en jogging le plus longtemps possible.

Les préparatifs, il ne fait pas chaud
Les préparatifs, il ne fait pas chaud

Les préparatifs, il ne fait pas chaud

Après nous être préparés et avoir fixé le transpondeur et la plaque de cadre sur le vélo, dernières vérifications.

La bague de ma roue arrière est desserrée, je la resserre à nouveau et décide d'aller faire un petit tour pour voir.

Je monte en haut de SAINT-FRANCOIS-LONGCHAMP puis je reviens à la voiture.

La bague est à nouveau desserrée.

Ça ne va pas pouvoir le faire.

Jean-Christophe me propose d'aller au départ pour me faire prêter une roue.

Cela est possible.

J'ai même droit au prêt d'une roue Mavic R-Sys, le top.

Je peux alors me rendre au SAS de départ, parfaitement rassuré.

Le parcours du circuit 118 km

Le parcours du circuit 118 km

SAS de départ (photos de l'organisation)
SAS de départ (photos de l'organisation)

SAS de départ (photos de l'organisation)

A 9H, départ groupé et neutralisé jusqu'au pied du col à LA CHAMBRE.

Nous descendons à la fraîche, j'ai conservé les manchettes, le bonnet et le coupe-vent.

Descente prudente puisque neutralisée.

C'est parti, direction LA CHAMBRE (photo de l'organisation)

C'est parti, direction LA CHAMBRE (photo de l'organisation)

Je suis même surpris, c'est un arrêt total, je pensais que les motos et les voitures de l'organisation s'écarteraient pour lâcher la meute.

D'aucun en profite pour s'alléger et mettre leur vêtement dans un véhicule de l'organisation, prévu d'ailleurs à cet effet.

A LA CHAMBRE, attente du départ officiel (photo de l'organisation)

A LA CHAMBRE, attente du départ officiel (photo de l'organisation)

Ensuite les fauves sont enfin lâchés, ça part à fond, un peloton compact lancé à vive allure dans la vallée.

Nous passons par EPIERRE, ARGENTINE, des paquets se sont formés, nous arrivons en bas de la vallée à AITON puis CHAMOUX-SUR-GELON.

Sur la route vers ARGENTINE, en deuxième position (photo de l'organisation)

Sur la route vers ARGENTINE, en deuxième position (photo de l'organisation)

Après environ 45 km de route plutôt plate, nous allons bientôt nous attaquer à la première difficulté, le col de Champlaurent, totalement inconnu pour moi.

Ce col n'est finalement pas facile, il me rappelle "mon" col de Portes, pratiquement le même paysage, même végétation, même revêtement, mais quand même un peu plus dur car pour un dénivelé pratiquement identique il ne fait que 9 km de longueur.

Je le monte bien, à ma main, il me reste le grand pignon en réserve.

Après le village de CHAMP-LAURENT, où je zappe le ravitaillement, il reste encore 1 km pour atteindre le col.

Temps de montée: 9,4 km / 788 m D+ / 8% / 56'09'' soit 10,1 km/h.

1ier col inédit (FR-73-1113)

1ier col inédit (FR-73-1113)

Après une courte et rapide descente, se présente la deuxième difficulté, le col de Grand Cucheron, encore un inédit, 4 km avec les 3 derniers donnés à 9% de moyenne.

Pendant un petit moment, je suis avec un cyclo de Chambéry qui connaît bien ce col.

Je décide de monter les 3 derniers km sur le grand pignon, d'une pour ne pas m'user et de deux pour le tester et voir si ça tourne bien car j'ai pu constater que quelques pignons craquaient m'obligeant à passer par moment sur le grand plateau et à d'autres moments sur le petit pour chercher les rapports sans craquement.

Tout se passe bien, ça me rassure aussi pour la Madeleine car je sais que je monterais tout à gauche.

Temps de montée: 4 km / 293 m D+ / 7% / 22'49'' soit 10,5 km/h.

2 ième col inédit (FR-73-1188)

2 ième col inédit (FR-73-1188)

Après ce deuxième col, longue descente, rapide pour revenir dans la vallée par SAINT-ALBAN D'HURTIERES et SAINT-PIERRE-DE-BELLEVILLE.

Nous sommes maintenant un petit groupe de 4.

La route à un profil de toboggan, je suis toujours obligé de jongler avec les deux plateaux, par moment je me retrouve dans des rampes sur la plaque et obligé d'y rester mais ça se passe bien.

Seul un petit vent sensible, je n'arrive d'ailleurs pas à déterminer s'il est favorable ou non.

Nous arrivons à un ravitaillement, le seul où je vais faire un arrêt pour manger un peu de salé, dommage il n'avait pas d'eau salé sur leurs ravitaillements, seul point négatif que j'ai trouvé dans l'organisation.

Ravitaillement du coté de Saint-Léger

Ravitaillement du coté de Saint-Léger

Notre groupe de 4 repart en direction de SAINT-REMY-DE-MAURIENNE.

Nous allons rester ensemble jusqu'à LA CHAMBRE, chacun prenant à son tour des relais.

Nous sommes alors au pied du col de la Madeleine.

Et c'est parti, tout à gauche.

Je vais monter seul, à l'énergie, au mental, mais ce sera très dur.

Il fût un temps où j'aurais posé pied à terre plus d'une fois.

Mais là, non, je m'accroche, je regarde les bornes kilométriques, près de 20 km de montée c'est long.

Je m'en rendrais compte à l'arrivée mais le grand pignon n'a que 27 dents, 1 dent qui fait la différence.

Je passe à SAINT-FRANCOIS-LONGCHAMP, JC est là pour me soutenir.

Je sais que j'irais au sommet, à ma vitesse.

Saint-François-Longchamp, le sommet est en vue, mais que c'est dur
Saint-François-Longchamp, le sommet est en vue, mais que c'est dur
Saint-François-Longchamp, le sommet est en vue, mais que c'est dur

Saint-François-Longchamp, le sommet est en vue, mais que c'est dur

5 km avec une progression lente.

4, 3, 2, 1.

Le col de la Madeleine, juste derrière la trouée en V

Le col de la Madeleine, juste derrière la trouée en V

Le sommet est enfin là.

Quel plaisir au sommet avec cette superbe vue sur le Mont-Blanc, la récompense.

C'en est fini de cette belle cyclosportive.

Temps de montée: 19,5 km / 1577 m D+ / 8,5% / 2H10'37'' soit 9,0 km/h.

Parcours: 119,6 km en 6H04'31'' pour 3090 m D+.

Temps scratch: 5H43'.

Classement 59/74 - 8ième de catégorie D.

Col de la Madeleine, monument refait et toujours à 2000 m

Col de la Madeleine, monument refait et toujours à 2000 m

Panorama à coupler le souffle au sommet, le Mont-Blanc, les Aiguilles d'Arves, Les Rousses
Panorama à coupler le souffle au sommet, le Mont-Blanc, les Aiguilles d'Arves, Les Rousses
Panorama à coupler le souffle au sommet, le Mont-Blanc, les Aiguilles d'Arves, Les Rousses
Panorama à coupler le souffle au sommet, le Mont-Blanc, les Aiguilles d'Arves, Les Rousses

Panorama à coupler le souffle au sommet, le Mont-Blanc, les Aiguilles d'Arves, Les Rousses

Un petit ravitaillement et il faut redescendre à SAINT-FRANCOIS-LONGCHAMP pour le repas, la douche et les podiums mais aussi pour rendre la roue arrière.

Je remercie chaleureusement l'organisation pour le prêt à titre gracieux de cette roue qui m'a permis de pouvoir participer à la cyclosportive.

Vue sur Saint-François-Longchamp

Vue sur Saint-François-Longchamp

Heureux d'en avoir terminé

Heureux d'en avoir terminé

Petite collation bienvenue pour reprendre quelques forces et nous avons bien mérité notre demi
Petite collation bienvenue pour reprendre quelques forces et nous avons bien mérité notre demi

Petite collation bienvenue pour reprendre quelques forces et nous avons bien mérité notre demi

Le trophée de JC, 3ième de sa catégorie, un grand BRAVO

Le trophée de JC, 3ième de sa catégorie, un grand BRAVO

Voir les commentaires

1 2 3 > >>