Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Jean-Pierre

Articles avec #velo-boulot

Trop puissant, casse de manivelles carbone

3 Juin 2016, 16:59pm

Publié par Jean-Pierre

Vendredi 3 juin

Aujourd'hui vendredi la pluie a enfin cessé de tomber.

La météo devait s'améliorer cet après-midi.

Pour éviter de connaître à nouveau la grosse galère dans le train comme hier soir à cause des grèves à répétition (sans commentaire sur les fautifs car tout a déjà été dit sur ceux-ci), j'ai décidé de poser une RTT pour l'après-midi et de rentrer à vélo avec mon TIME qui reste à LYON pour me permettre de rouler le midi.

Je devais revenir sur BOURGOIN-JALLIEU pour récupérer ma voiture sur le parking de la gare en prenant des petites routes tranquilles avec comme objectif de faire quelques bosses au passage.

Tout allait bien, je venais de passer la bosse de MIANGES, j'arrivais à CHAMAGNIEU, quand tout à coup, lors d'une relance sur un faux-plat montant, mon pied droit s'est brusquement dérobé me faisant perdre l'équilibre, je me suis mis à zigzaguer dangereusement pour terminer contre un talus en évitant la grosse gamelle.

Ma manivelle droite venait de se rompre, la pédale est alors tombée par terre.

Je l'ai ramassée, aucun dégat pour moi, je voulais bien repartir avec ma seule manivelle gauche, j'ai essayé mais rapidement je me suis rendu compte que je n'y arriverai pas, encore au moins 20 bornes à faire et 3 bosses à passer.

Sortie terminée au bout de 50 bornes.

Coup de téléphone à la maison pour que mon fils vienne me chercher pour me conduire chez mon vélociste et ensuite récupérer ma voiture.

Voilà le résultat
Voilà le résultat

Voilà le résultat

Ça fait plusieurs fois que je suis obligé de changer de manivelles sur les deux vélos carbone, le Time et le Cannondale, à cause d'inserts de pédales dessertis, mais jamais je n'avais cassé une manivelle comme aujourd'hui.

J'ai évité la grosse gamelle de justesse et c'est bien le principal. Une voiture venait aussi juste de me croiser, pour un peu, ça ne se serait pas très bien passé. J'aurais également pu me déchirer le mollet. J'ai vraiment eu du bol.

Terminé pour les manivelles carbone, j'avais déjà fait rééquiper le Cannondale Synapse avec un pédalier HOLLOWGRAM, celui-ci va aussi y passer.

Texte ajouté le 6 juin: après vérification, le pédalier SRAM carbone compact 50x34 (manivelles 172,5 mm) avait 34540 km.

Voir les commentaires

59620

6 Décembre 2014, 10:15am

Publié par Jean-Pierre

Un code postal?

NON.

C'est simplement mon total de km "Vélo-boulot" à cette fin d'année 2014, celui-ci ne devrait plus évoluer avec l'hiver qui arrive.

La mauvaise saison est toujours propice aux bilans divers et variés.

Mon dernier bilan, pour cette rubrique, date déjà de 2011: voir l'article du 24 mai 2011.

Depuis le goudron a encore défilé sous les roues.

  • 2011= 37 jours et 4417 km sur un total de 10110 km soit 43%.
  • 2012= 30 jours et 3525 km sur un total de 7820 km soit 45%.
  • 2013= 26 jours et 2315 km sur un total de 7256 km soit 32%.
  • 2014= 32 jours et 3642 km sur un total de 10794 km soit 34% (en cours).

D'aucun pourrait toujours dire que je l'ai fait "petit joueur" car j'aurais pu atteindre les 60000, il ne s'en fallait que de seulement 3 sorties.

Et, en tout cas, les "escrolos en tout genre" ne peuvent pas la ramener, surtout ceux qui parlent des travaux du GIEC et qui roulent en 4x4.

ET TOUJOURS EN ROUTE POUR MON DEUXIEME TOUR DE LA TERRE.

Et pendant ce temps la construction du Grand-Stade avance
(photos prises lors de retours "Vélo-boulot", en fil rouge).

17 janvier

17 janvier

31 janvier

31 janvier

5 juin

5 juin

29 octobre

29 octobre

Voir les commentaires

Retour "vélo-boulot" pour terminer ce mois de janvier en beauté

31 Janvier 2014, 20:31pm

Publié par Jean-Pierre

3ième retour "vélo-boulot" dans ce mois de janvier.

En plus on s'est donné rendez-vous avec mon ami JC pour rouler un peu ensemble, il faut bien profiter de cette belle journée.

Enfin belle c'est vite dit, le ciel est resté gris et bâché toute la matinée sur Lyon, et même lorsque je quitte mon boulot à 12H40 c'est encore gris et en plus il ne fait pas très chaud.

Le ciel commence à se dégager lorsque je sors (enfin) de la ville.

Photo0412

Les travaux du Grand Stade de l'OL avancent rapidement .

Photo0399

Je passe chez Cricri, je pensais lui piquer des KOM  mais c'est désespérément tout plat chez lui (la photo n'est pas d'aujourd'hui, je l'avais prise il y a 15 jours).

Photo0413

SAINT-BONNET DE MURE, le soleil me fait un contraste sur la photo.

Je vais enfin attaquer des bosses, ça fait 35 bornes que je roule sur du plat.

Photo0414

 

Photo0415

SAINT-QUENTIN-FALLAVIER, si j'ai un problème je peux toujours prendre le train, j'ai ma carte Oura dans la poche

Photo0416

Ou alors j'essaye d'attraper celui-là au vol mais il ne va pas dans la bonne direction.

Photo0417

Les routes sont très calmes.

Maintenant il fait globalement beau mais la température stagne vers 5°C.

Après avoir traversé ROCHE et pris la direction de FOUR, je retrouve JC.

A partir de ce moment le rythme va connaître une accélération, plus le temps de prendre de photo.

Nous filons sur ARTAS puis remontée à 30 à l'heure sur la plaque en direction de BOURGOIN-JALLIEU, je propose à JC quelques bosses, SAINT-AGNIN SUR BION puis CULIN où j'en profite pour voler une photo (celle-ci, je la dédicace à Véloblan , il comprendra).

Photo0418

Puis MAUBEC où il y a un sacré raidard et retour vers la gare de BOURGOIN-JALLIEU après avoir refait une boucle par MEYRIE.

Parcours de 92,2 kms en 3H56'45" et 1006m D+ .

Déjà 264 kms de "vélo-boulot" en 2014.

Le "vélo-boulot", ça ne fonctionne que pour ceux qui bossent.

N'est-ce pas Michel?

Voir les commentaires

Reprise du vélo-boulot le 14/08/2012

16 Août 2012, 19:52pm

Publié par Bernie38

4 semaines sans sorties "Vélo-boulot", la dernière sortie datait du 12 juillet, pour cause de mauvais temps et ensuite de 3 semaines de congés.

 

Le matin, il est 6H40 lorsque je pars de la maison.
Ciel très clair, température un peu fraîche, coupe-vent de mise.

Parcours direct jusqu'à LYON, sans passer par le Parc de Miribel-Jonage.
Belle moyenne à 29 km/h.

 

Aller 14-08-2012-copie-1

 

Le soir, je voulais prendre un TER en direction d'AMBERIEU pour aller grimper le col de Portes dans le Bugey pour la 15ième fois de l'année.

Mais, suite à un incident technique sur la ligne, un de plus, les trains accusent un retard important voire sont carrément supprimés.
Je décide donc de prendre le TER pour BOURGOIN-JALLIEU et d'aller faire des casse-pattes autour de chez moi.

Il fait bien chaud.
Mes 2 bidons vont y passer.
Beau retour tout de même à près de 25 de moyenne pour un coefficient de 1,34%.

2 KOM améliorés de plus de 1mn chacun, je suis même parvenu à grimper à MORAS à 19 km/h mais là je n'affiche que le 7ième temps.

Retour-14-08-2012.JPG

Un beau profil.

Retour-14-08-2012---profil.JPG

 

TOTAL de la journée: 110,4 kms en 4H11'26" à 26,4 km/h pour 1034m D+ (coeff. 0,93%).

 

La prochaine fois, je vais repasser par le Parc de Miribel-Jonage pour tenter de récupérer le KOM sur la piste cyclage qui m'a été "volé" pendant mes congés. En fait c'est celui à qui je l'avais pris qui a récupéré son bien.
Il en va de 20" mais la moyenne est maintenant de 37 km/h, il va falloir s'arracher.

Voir les commentaires

Vélo-boulot + train + col de Portes (2)

18 Juin 2012, 21:30pm

Publié par Jean-Pierre

Mardi 5, j'avais inauguré cette formule, piquée à la Renarde  , une partie du retour en train.

La dernière fois j'avais pris le train jusqu'à TENAY car je voulais faire la quatrième face BIG du col de Portes.

Cette fois-ci, je prévois de descendre à AMBERIEU pour grimper par CONAND et la vallée de la  Caline.

Vendredi 15 juin: le matin, déjà 10 jours sans vélo, pour diverses raisons (obligations diverses, pluies et orages, manque d'envie certains jours et même un début de rhume attaqué aux huiles essentielles).

Du coup, même si je trouve qu'il y a moins de circulation que d'habitude, je roule avec un super rythme ce qui me permet d'établir mon record pour cette année.

Parcours aller: 53,1 km en 1H47'17'' à plus de 30 de moyenne.

Le soir, pas de retard de train en gare de LYON Part-Dieu, départ à 16H38, arrivée à AMBERIEU à 17H02.

Vélo-boulot + train + col de Portes (2)

Pour commencer, à AMBERIEU, à la sortie de la gare, je me trompe de direction, je me retrouve sur la route de PONCIN.

Lorsque j'arrive à DOUVRES, je me dis que je ne suis pas sur le bon chemin et puis comme je n'ai pas vu les ferry-boites, je fais demi-tour pour revenir sur AMBERIEU, et du coup je me rends compte que le vent de sud est plus fort que je ne pensais.

Cela va être un peu pénible avec ce vent qui souffle par rafales d'autant qu'il fait bien chaud avec 31°C, vent et chaleur le cocktail pour être desséché.

Je prends enfin la bonne direction, par l'ex N504 (direction BELLEY), il faut dire que le panneau de direction était du mauvais coté ou plutôt qu'il manquait de l'autre coté de la rue.

Heureusement je n'ai qu'une dizaine de kilomètres à faire dans la vallée avant d'attaquer la montée.

Et ça continue, je roule comme un vrai bourrin, je passe le croisement de la route d'ARANDAS et CONAND sans réagir, il faut que j'arrive à SAINT-RAMBERT-EN-BUGEY pour me dire "Quel c. ..., c'est avant qu'il fallait bifurquer", nouveau demi-tour, je ne pourrais pas dire que je ne suis pas échauffé.

Enfin je suis sur la bonne route et j'attaque fort, sur la plaque, dès le village de SERRIERES.

Mais, 14 kms de montée, c'est long, il me faut garder du jus, je tombe donc le petit plateau et quelques dents.
La première partie de la montée est agréable, vent insensible et fraîcheur bienvenue, les jambes tournent encore bien, je suis sur une portion de route que je n'ai jamais faite.
Je quitte ensuite la route d'ARANDAS pour filer sur CONAND.
Après CONAND, la route se redresse d'un coup, c'est parti pour 6 kms de pente dépassant par endroit les 10%.
Le vent est déjà plus sensible qu'en bas.

Cascade de la Caline à CHARVIEUX

Cascade de la Caline à CHARVIEUX

Après 1H50 d'effort, 37 km et près de 800 m D+, depuis la gare d'AMBERIEU, j'arrive enfin au col.

Vélo-boulot + train + col de Portes (2)

Là, je n'ai plus qu'à me laisser descendre, 11 km de descente rapide par BENONCES, c'est le pied.

Ensuite rentrée à la maison par SERRIERES DE BRIORD, COURTENAY et SOLEYMIEU, j'ai le vent dans le pif mais je rentre avec un rythme encore soutenu.

Parcours retour: 66,9 kms en 2H53'38'' (moyenne bof).

Profil et données du cardio au retour

Profil et données du cardio au retour

TOTAL du jour: 120 kms en 4H40'55'' avec 1240m D+

Un tout petit peu plus de 1% et 25,7 de moyenne et le col de Portes pour la cinquième fois de l'année mais j'ai encore du boulot pour atteindre mon objectif de 2012.

J'ai inauguré mes nouveaux gants, des EKOÏ Chronos, très fins et bien rembourrés au niveau des paumes de mains.

Très satisfait pour cette première utilisation.

EKOÏ Chronos

EKOÏ Chronos

Voir les commentaires

Vélo-boulot et col de Portes

6 Juin 2012, 18:30pm

Publié par Jean-Pierre

Ce mardi, la météo est annoncée clémente même si ce n'est pas la grande chaleur.
Et donc, 14ième sortie "Vélo-boulot" de l'année.

Je modifie légèrement mon parcours aller ce qui me fait passer ici.

A chaque fois que je passe là , je pense à De Funès et Hibernatus; N'est-ce pas mon cher Hubert?

A chaque fois que je passe là , je pense à De Funès et Hibernatus; N'est-ce pas mon cher Hubert?

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais je ne considère pas que j'ai tort de prendre le vélo, même si aujourd'hui j'ai une idée en tête pour le retour.

En effet, je veux aller gravir le col de Portes ce soir.

La dernière fois j'avais pris mon après-midi mais là ce n'est pas possible et puis j'avais trouvé sans intérêt les 60 bornes de plat pour arriver au pied du col.

Aussi je vais acheter un billet de TER pour faire en train une partie du parcours de LYON à TENAY (gare TENAY-HAUTEVILLE) car j'ai envie de grimper le col par sa 4ième face BIG n° 263, coté est.

Le train de 16H38 pour GENEVE est en retard de 8 mn au départ, ça commence bien.

Vélo-boulot et col de Portes

Enfin, je suis à TENAY, il est 17H22 lorsque je saute du train et sur le vélo.

Quelques kilomètres d'échauffement dans la vallée, plein sud sur la D1504 (ex RN 504), avec un petit vent de face, avant de tourner à droite pour rentrer dans le vif du sujet.

Une route qui s'élève rapidement en direction d'ORDONNAZ, avec une pente qui s'accentue au fur et à mesure que l'on avance, une pente moyenne de 8%.

Très vite, on domine la Cluse des Hôpitaux où l'on voit la voie ferrée (la D1504 est à cet endroit de l'autre coté du plan d'eau).

Très peu de circulation, je ne croiserais qu'un petit camion de chantier et une voiture et je ne serais dépassé que par 2 voitures et ................................un tracteur.

La cluse des Hôpitaux

La cluse des Hôpitaux

Ensuite, on rentre dans la forêt, il y fait même un peu sombre et frais, le GPS perd parfois la liaison et la pente s'accentue encore avec des passages supérieurs à 12% dans la partie en lacets.

Enfin la pente se radoucit avant l'arrivée au sommet (sur la route reliant ORDONNAZ à ARANDAS).

Déjà 48 mn d'effort à ce croisement.

Direction ARANDAS

Direction ARANDAS

Surprise, lorsque j'arrive au niveau de la route indiquée pour la 4ième face BIG de ce col, c'est un chemin de terre forestier, il faut un VTT.

Il est vrai que j'avais quand même un doute car je n'avais jamais constaté la présence d'une route goudronnée dans ce coin.

Vélo-boulot et col de Portes

Je repars en direction d'ORDONNAZ pour aller grimper le col par sa face sud.
Après le village, je dois me ranger pour laisser passer des travailleuses de retour des champs.

Changement de salle à manger

Changement de salle à manger

Le col de Portes, face sud, derrière la légère pointe boisée en plein centre de la photo

Le col de Portes, face sud, derrière la légère pointe boisée en plein centre de la photo

Déjà pour la quatrième fois de l'année

Déjà pour la quatrième fois de l'année

Je revêts mon gilet fluo, non pas pour être vu, mais parce qu'il va me servir de coupe-vent pour la descente ombragée jusqu'à BENONCES.

Je le retirerais en bas à SERRIERES DE BRIORD.
Ensuite retour à la maison rapidement et par le chemin le plus court (COURTENAY, SOLEYMIEU) car il commence à se faire tard.

Arrivé à 19H50.

Bilan de la journée: 113 kms en 4H26' (25,5 km/h de moyenne) avec un D+ total de 1329m, pour une fois je dépasse les 1% sur une sortie "Vélo-boulot".

Le profil et les données du cardio

Le profil et les données du cardio

Assurément, je reconduirais cette formule train + vélo mais il faudra que j'en choisisse un qui s'arrête à SAINT-RAMBERT-EN-BUGEY.

Voir les commentaires

Reprise des sorties "vélo-boulot"

2 Mars 2012, 21:40pm

Publié par Bernie38

Cette semaine le temps est annoncé en mode très beau et déjà un peu chaud.
C'est l'occasion de regarder pour reprendre le vélo pour aller bosser à LYON.
Comme je n'ai repris le travail que lundi je ne sais pas trop à partir de quelle heure il commence à faire jour.
Le début de semaine va m'apporter la réponse, il commence à faire jour vers 6H45.
Comme en début de semaine j'étais un peu enrhumé, j'attends mercredi pour commencer, le total de kilomètres du mois de février s'en trouveras un peu moins ridicule.
Le vélo TIME était prêt depuis dimanche soir, équipé de deux lumières rouge à l'arrière, de l'écarteur de danger et d'un feu à l'avant, et il piaffait d'impatience dans le garage.
Je lui donne donc satisfaction.
 

Mercredi 29 février.
Départ à 6H50
Gelées blanches et quelques brumes dans les vallons, température de -3°C.
Je suis habillé assez chaudement et tout va bien même si je sens que je n'ai pas encore le rythme.
Cela viendra petit à petit.
Pour cette première sortie, je ne traverse pas le parc de MIRIBEL-JONAGE, il faut dire qu'il y a des travaux au pont de DECINES et le route goudronnée est défoncée, du coup je prends plus court en traversant VAULX-EN-VELIN.

Parcours: 49,1 kms - 1H48' (moyenne de seulement 27,9 km/h).

Retour le soir à 16H15.
Je reprends mon parcours habituel pour rentrer par JONAGE et le Val d'Amby où il ne fait pas bien chaud, à peine 6°C, d'autant que le soleil a disparu derrière l'horizon.
J'arrive à la maison à 18H50, il commence à faire bien sombre et avec les lunettes de soleil ce n'est pas top, je ne vois pas grand chose.

Parcours: 64,1 kms - 2H34' 

Vendredi 2 mars.
Je suis prêt un peu plus tôt, je décole il est 6H40.
Ce matin la température est juste positive mais il y a encore quelques gelées blanches et bancs de brume.
J'ai laissé les surchaussures à la maison.
Passé le pont de DECINES, je vois un cyclo qui tourne après la Rise, je le suis ce qui me fait traverser le parc de MIRIBEL-JONAGE, mon parcours s'en trouve ainsi allongé de 6 kms.

Parcours: 55,8 kms - 2h00' (moyenne un peu plus élevée à 28,3 km/h, c'est bon le rythme reviendra)

Retour le soir à 16H16.
J'ai laissé au travail mon sous-vêtement trop chaud remplacé par un plus fin.
Dès que je sors dans la rue je ressens la chaleur, il fait 18°C, j'ouvre carrément ma veste thermique.
Il y a aussi du vent du sud.
Je vais vraiment souffrir de la chaleur, j'aurais dû anticiper et apporter des affaires plus légères pour le soir.
Arrivé à OPTEVOZ, je m'arrête pour changer les verres de mes lunettes.

Parcours: 63,9 kms - 2H40'

P020312 17.250002

La fontaine au rond-point de JONS est toujours en mode "hiver", il y a un énorme bloc de glace qui ne fond pas vite malgré la chaleur (l'ancre est prise dans un iceberg).

P020312 18.360001
Le clocher de l'église d'OPTEVOZ a rendez-vous avec le lune.
Il fait encore clair mais un quart d'heure plus tard, lorsque je serais rentré à la maison, il fera déjà nuit.

Une bonne première semaine avec donc 2 sorties.
233 kms en 9H04' et 1115m D+.

Il n'y a plus qu'à continuer pour retrouver la forme et le rythme. 

 

Voir les commentaires

Sortie "Vélo-boulot" du 14 septembre 2011: dites 33

14 Septembre 2011, 21:18pm

Publié par Bernie38

Euh, quoi de neuf docteur?

npo080wv[1] 

Non ce n'est pas mon médecin traitant que j'évoque, ni mon ostéopathe que je suis retourné voir avant-hier pour mon mal de dos, mais bien ma 33ième sortie "Vélo-boulot" de l'année, 2010 est effacée des tablettes.

Un petit mot sur mon mal de dos qui est revenu petit à petit en août, même s'il ne m'avait pas empêché de bien rouler et de faire de nombreuses sorties "Vélo-boulot".

Lundi de la semaine dernière une sortie VTT pendant la pause déjeuner avec une désagréable sensation de rouler sur de la tôle ondulée et mardi matin une douleur fulgurante dans le dos, à gauche, au niveau des reins.

Impossible de rouler.

Avant hier, séance chez mon ostéopathe.

D'après lui, la douleur, là où elle se situe pour un cycliste, est vraisemblablement due au fait d'avoir roulé "en piochant".

Séquelle de la dernière étape du Tour de l'Ain cyclosportif avec le Grand Colombier?

Pas impossible.

Mon ostéopathe me conseille une reprise en douceur, sans forcer, en moulinant au maximum.

Pas facile pour moi qui ai tendance à tirer du gros.

 

Après m'être accordé une journée sans vélo supplémentaire, je reprends ce matin après 11 jours sans vélo de route.

A 6H30, il fait nuit noire et le ciel est bien nuageux, ça change de ces derniers jours et de la pleine lune matinale.

Toutefois, pas de pluie.

Je me déguise en sapin de Noël.

Et me voilà parti, je mouline un max (pour moi), j'ai encore mal aux reins mais petit à petit, au fur et à mesure que je m'échauffe, cela s'atténue.

Pas de pluie? Et bien si, je prends la bruine en route mais ce n'est pas trop méchant.

Il y a aussi un vent de nord assez sensible.

La moyenne s'en ressent, pas terrible à 28,2 km/h. Par contre, j'ai bien réussi à mouliner et je finis quand même avec une moyenne de 82 trs/mn.

Une bonne chose aussi aujourd'hui, je ne me suis engueulé avec personne.

Parcours: 54,8 kms - 2H00'03'' - 130m D+ - 1584 Kcal.

 

Retour à 16H20.

Le ciel a fini par se dégager au prix d'un vent plus soutenu que ce matin.

Température idéale de l'ordre de 24°C.

Comme ce matin, je décide de rouler en moulinant le plus possible sur le 50x17.

Malgré le vent que j'ai un peu de travers, je roule bien.

P140911 17.560001

VERNA, la preuve que le ciel est bien dégagé (en arrière-plan les falaises du plateau de l'Isle-Crémieu).

P140911 17.560002

VERNA, le château du Cingle et non du cinglé.

Je vais même réussir à remonter le val d'Amby en conservant la plaque avec une bonne cadence de 80 à 85 trs/mn.

Finalement une bonne moyenne de 28,3 km/h un tout petit peu mieux que ce matin malgré un parcours remontant.

Encore des douleurs dans le dos, cela doit passer au bout de quelques jours, normalement!!!!!!!

Parcours: 70,1 kms - 2H33'38" - 455m D+ - 1989 Kcal - fréquence de pédalage moyenne 78 trs/mn.

 

TOTAL du jour: 124,9 kms - 4H33'41" - 585m D+ - 3573 Kcal.

 

Voir les commentaires

Une bonne semaine avec 3 sorties "Vélo-boulot"

2 Septembre 2011, 20:50pm

Publié par Bernie38

Depuis la dernière sortie tropicale du 23 août dernier, je n'ai pas roulé à cause des orages puis d'un rhume consécutif à un refroidissement causé par les dits orages et la chute vertigineuse associée des températures, ce qui m'a fait louper la Vercors-Drôme.

 

Mardi 30 août:
Ce matin, je suis en manque de vélo mais le rhume est toujours là.

Je me mets donc un coup de pied au cul pour sortir le vélo, d'autant que la température est bien fraîche avec 11°C et un tout petit 7°C en température minimale relevée.
Je ne veux pas que ce mois d'août, où je devais exploser mon compteur mensuel, ne se termine en eau de boudin.

Départ à 6H24, cette fois ça y est, il faut remettre l'éclairage et le coupe-vent fluo car le jour n'est pas encore levé.
Parcours sans encombre même si la circulation est beaucoup plus importante, preuve que les vacances sont bel et bien terminées.

54,7 kms - 1H48'56'' - 30,4 km/h - fréquence de pédalage de 82.

Le soir départ de Lyon à 16H23, je me sens bien, le rhume est presque passé, c'est vrai que de rouler par temps sec ça purge, c'est efficace.

Retour habituel, avec un bon rythme, un petit vent de nord/nord-est pas génant du tout, température idéale de 23°C.
Du coup j'ai des envies de casses-pattes pour augmenter le dénivelé, et des casses-pattes ça ne manque pas en Isle-Crémieu.

79,4 kms - 2H47'39'' - 28,8 km/h - 540m D+

TOTAL du jour: 134,1 kms - 4H36'35" - moyenne 29,1 km/h - 665m D+ - 3697 Kcal

 

Mercredi 31 août:

Plus de trace de rhume.

J'avais envie de sauter à nouveau sur le vélo.

Et hop, c'est parti.

Il fait un tout petit peu plus doux qu'hier mais la température minimale n'est toujours que de 8°C.
Je laisse le coupe-vent fluo, j'opte pour des manchettes et le gilet fluo sans manche.
Un peu moins de circulation, normal on est mercredi.

54,5 kms - 1H50'14" - 30,1 km/h.

Retour le soir à 16H27.

Deux jours de suite, je commence à être un peu entamé, je ressens un début de fatigue, d'autant qu'un vent de sud assez sensible s'est levé dans la journée (prémice des orages nocturnes annoncés), il me gêne dans ma progression, les jambes tournent moins bien que la veille et l'envie de rallonger a disparu.

69,6 kms - 2H30'21" - 28 km/h - 380m D+.

TOTAL du jour: 124,1 kms - 4H20'35" - moyenne 28,6  km/h - petit dénivelé de 500m D+ - 3279 Kcal

 

Satisfaction du jour: avoir franchi le cap des 4000 kms de "Vélo-boulot".
Mon objectif de battre mon record de 2000 (5054 kms) tient toujours.

 

Vendredi 2 septembre:

 

32ième sortie "Vélo-boulot", j'égale mon score de 2010 (établi au 28 octobre).

Ce matin, le ciel est clair, plus de trace des nuages qui ont donné la pluie en milieu de nuit, et qu'est ce que le temps est doux, il fait encore 17°C.
J'ai déjà chaud en roulant, j'ai pris le coupe-vent fluo, je n'aurais dû prendre que le gilet fluo sans manche.
Il y a encore plus de circulation, et ,à JANNEYRIAS, j'ai une altercation avec un "blaireau" qui a voulu passer malgré un terre-plein central en me rasant, il a eu l'outrecuidance de ma dire que je prenais trop de place, un vrai "blaireau".

53,9 kms - 1H44'44" - 31,4 km/h (j'avais oublié de démarrer mon cardio, il manque 800m et environ 3mn, dommage car c'est ma moyenne la plus élevée pour un parcours aller, j'ai dû battre mon temps record).

Retour le soir à 16H20.

Vent indéfinissable, j'ai toujours l'impression de l'avoir défavorable.

Ce soir je modifie mon itinéraire retour pour aller grimper à PANOSSAS et MORAS.

Malgré une poche de crème de marrons et une barre de céréales, je n'ai pas de jus et la moyenne s'en ressent.

Je trouve le retour bien laborieux, il y a des jours comme ça.

77,4 kms - 2H54'31" - 27,1 km/h - 610m D+.

TOTAL du jour: 132,1 kms - 4H39'15" (+ 3 mn) - moyenne 28,1  km/h - dénivelé de 730m D+ - 3540 Kcal

 

Ainsi se termine une bonne semaine avec 3 sorties et 380 kms engrangés.

TOTAL "Vélo-boulot": 4139 kms

VIVE LE BOULOT (n'est-ce pas Michel?)

 

Et maintenant le WE et son cortège d'orages, Raid du Bugey compromis.

Voir les commentaires

Sortie "Vélo-boulot" du 23 août 2011: Tropique au compteur

24 Août 2011, 07:02am

Publié par Bernie38

Aujourd'hui, c'est sortie "vélo-boulot", la 29ième de l'année.

Ce matin, rien à redire, il fait bon, déjà un petit 24°C dans mon Nord-Isère à 6H30, l'explication quelques nuages se sont invités dans le ciel pendant la nuit réduisant le rafraîchissement nocturne, du coup c'est une température idéale pour rouler à vélo, ciel encore nuageux mais s'éclaircissant, très léger vent de sud (en regardant la chaîne météo, j'avais vu que les nuages devaient se dissiper, pas de pluie en vue).

Sur la route tout va bien jusqu'à la sortie de JANNEYRIAS, il y a un peu plus de circulation que les 2 semaines précédentes, retour de vacanciers oblige, mais cela n'est pas gênant.

Toutefois, après le passage du dernier feu, un foufurieuxmotorisé, au volant d'un Berlingo, trouvant sans doute que je roulais trop doucement à plus de 40 à l'heure, me double de l'autre coté d'un haricot, à contre-sens (il n'y a pas déjà assez d'accident de ce type sur autoroute), il se rabat brutalement après le haricot en ayant falli percuter la voiture qui me précédait.

Est-ce un effet de la chaleur ou une connerie naturelle de cet individu.

Retour le soir vers 16H15, le vent de sud s'est renforcé dans la journée, il souffle même en rafales violentes.

Je dois lutter contre ce véritable Scirocco, un vent chaud, il fait 38°C, l'avantage c'est qu'il me sèche au fur et à mesure, pas de transpiration qui coule partout, maillot sans manche de l'Ardéchoise ouvert, je progresse pas trop mal.

En 1986, Muriel Dacq chantait "Tropique au compteur", une chanson sur laquelle certain(e)s se sont trémoussé(e)s.

Viens et dis-moi les mots qui font de moi

L'été...

Chaud, chaud, chaud, chaud

Chaud, chaud, chaud, chaud

Sorti de la playa, mama mia que calor

En la discoteca, han han !

Sorti de la playa, mama mia un tropique

un discoteca han han ! (pour la suite cliquer sur le lien)

Bon d'accord ce n'est pas la playa ni la discoteca mais la campana, mais il fait chaud quand même.

P281010 17.130001

A JONS, une envie de trempette (photo d'archive)

Le final de mon parcours retour remonte et le vent est de face, dur, dur.

Distance du jour: 128 kms en 4H29, à près de 28,5 km/h, un petit 560m D+.

A l'arrivée, ce n'est pas le champagne mais une bière bien fraîche pour reminéraliser l'organisme.

Avec 3747 kms au compteur, je bats d'ores et déjà mon total "Vélo-boulot" 2010.

Maintenant, mon prochain objectif, battre mon record de 5054 kms en 2000.

Mais il y a encore du ............................ boulot, c'est le cas de le dire.

Ah oui, j'allais oublier (en fait j'avais bien oublié mais j'ai rajouté), compteur total route depuis le début de l'année à plus de 8000 kms.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 > >>