Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après le première étape à laquelle j'avais participé mercredi, place à cette quatrième et dernière étape de ce très beau Tour de l'Ain.

Une étape montagneuse, au départ de BELLEY, qui devrait se terminer en apothéose avec la grimpée finale du Grand Colombier coté CULOZ.

carte-E4-v4-cyclo

 

Lever 5h10 car le départ sera donné à 8H30.

A l'arrivée sur le lieu d'inscription à BELLEY, je tombe sur deux collègues du club, Bernard et Pierre, par rapport à moi ce sont des costaux.

P130811 07.520001

Après le retrait des dossards et nous être préparés nous décidons d'aller nous échauffer.

Petit tours dans BELLEY, jusqu'à ce que nous tombions sur un raidard, 18% sur 400m, idéal, un petit échauffement de 8 kms.

P130811 07.370001

Retour ensuite sur la ligne de départ.

P130811 07.530001

Départ comme prévu à 8H30, tout de suite ça roule fort mais moins que mercredi.

Le peloton va rester groupé pendant 25 kms, jusqu'à la montée au-dessus de GLANDIEU.

Nous sommes passé par BRENS, PEYRIEU, MURS-ET-GELIGNIEUX, IZIEU, BREGNIER-CORDON et GLANDIEU.

A IZIEU, un chat complètement affolé cours sur le trottoir en sens inverse du peloton pour finir par traverser la route au milieu de celui-ci, aucune chute, un véritable miracle.

J'aurais voulu prendre des photos, à la demande d'Olivier, mais cela roule trop vite pour sortir l'APN.

Nous abordons la montée en direction de PREMEYZEL, notre moyenne depuis le départ est supérieure à 36 km/h.

Le peloton va finir par se casser en de multiples groupes.

Nous passons PREMEYZEL, SAINT-BOIS, CONZIEU, AMBLEON, SAINT-GERMAIN-DES-PAROISSES, CONTREVOZ, ravitaillement escamoté, CONDON pour arriver à VIRIEU-LE-GRAND.

Ici commence la première difficulté du jour, la côte de THEZILLIEU, j'ai un besoin pressant, je suis obligé de m'arrêter et de laisser filer mon groupe.

Tant pis, je monte à mon rythme, entre 14 et 16 km/h, le soleil commence à chauffer sérieusement.

A PONTHIEU, un petit groupe me reprend, cela me permet de terminer l'ascension avec eux pour atteindre THEZILLIEU, en reprenant au passage quelques éléments de mon ancien groupe.

Dans la foulée nous passons le col de la Lèbe FR-01-0914, il s'agit d'un nouveau col pour moi.

lebe-p (photo ajoutée, source Confrérie des Fêlés du Grand Colombier)

Descente très rapide sur CHAMPAGNE-EN-VALROMEY, le groupe est étiré mais reste ainsi jusqu'à ARTEMARE.

Direction BEON, puis CEYZERIEU et VONGNES, la route est vallonnée, les côtes sont franchis sur la plaque mais la fatigue commence à se faire sentir.

Le ravitaillement de FLAXIEU est le bienvenu, arrêt pour remplir les bidons et manger un peu du solide.

Certains, qui ont encore escamoté le ravitaillement, se sont arrêtés plus loin pour satisfaire un besoin, du coup notre petit groupe se reforme jusqu'à CULOZ.

Là c'est chacun pour soi.

La moyenne depuis le départ, soit 122 kms, est encore de 29,9 km/h au pied du Grand Colombier, mais elle va fondre inéxorablement.

Terrible montée en plein cagnard, 34°C, mon 34x26 est trop léger, après les lacets, je pose pied à terre, impossible de retrouver mon souffle.

La perspective du replat, quelques centaines de mètres plus loin, m'aide à repartir.

Mais je suis victime de crampes dans les cuisses et seul la position en danseuse les fait passer.

La deuxième partie à 15% est aussi terrible, je pose à nouveau pied à terre, il reste quelques deux cents mètres avant le replat, je marche, après tout on va aussi vite en poussant.

Je repars, toujours des crampes, toujours une position en danseuse, la pente est plus douce, je me refais un peu, le dernier kilomètre est là, plus que 500 mètres, les spectateurs nombreux au bord de la route nous encouragent, c'est super, on entend la voix de Daniel MANGEAS, le but est proche, les barrières, plus que 200 mètres.

Ca y est, la ligne est passée et le col atteint FR-01-1500.

Parcours: 138,4 kms en 5H58 tout rond, pour 2625m D+, 5138 Kcal, la moyenne est tombée à 23,6 km/h, coefficient de 1,9%.

profil E4 v4-cyclo

Je termine en 249ième position sur 288 coureurs classés (classement corrigé).

16 ans que je n'avais pas grimpé ici, je n'avais pas un souvenir de la difficulté de cette montée.

Il faut rentrer à CULOZ pour le repas mais la descente est interdite par le coté que nous venons de monter, certains nombreux ont bravé l'interdiction, l'un d'eux avait failli me percuter.

Donc, descente par LOCHIEU, au passage je note que je passe à La Selle FR-01-1175.

Retour par ARTEMARE, BEON puis CULOZ, encore 28,5 kms dans la musette à la moyenne de 35,4 km/h, heureusement en descente la plupart du temps.

Repas à CULOZ, je retrouve mes deux collègues du club, ou plutôt ce sont eux qui me retrouvent, car au sommet du Grand Colombier où ils m'attendaient je ne les avais pas vu et ils ont chassé derrière moi pour revenir.

Bernard a mis 5H09 (151ième) et Pierre 5H23 (194ième).

Après le repas, retour sur BELLEY pour récupérer les voitures, et hop, encore 18 kms, sagement dans les roues.

Je suis victime d'une crevaison lente à la roue avant mais je termine ainsi.

TOTAL du jour: 194,2 kms en 8H02'00'' pour 2875m D+, moyenne 24,5 km/h, coefficient final de 1,4%.

Tag(s) : #Cyclosportives
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :