Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Jean-Pierre

Time Megève Mont-Blanc 2014, le 50ième show, chaud, chaud

9 Juin 2014, 22:15pm

Publié par Jean-Pierre

Et oui, il s'agit tout simplement de la 50ième cyclosportive à laquelle je participe.

Une cyclosportive inédite pour moi car c'est la première fois que je viens la faire, j'avais eu d'autres occasions mais il y avait toujours eu des raisons pour ne pas la faire.

Lever ce dimanche matin à 3H00 pour me rendre chez Jean-Christophe avec lequel je vais covoiturer, départ fixé à 4H45 de chez lui, en fait je serais même en avance et nous quitterons son domicile à 4H30.

Le temps du WE était annoncé au beau mais je n'étais pas inscrit, inscription sur place.

Nous sommes largement en avance pour aller retirer notre dossard et la plaque de cadre et finir de nous préparer, pas besoin d'aller s'échauffer, contrairement au Challenge Vercors 15 jours auparavant, il fait déjà très doux.

Je me suis inscrit, comme Jean-Christophe, sur le parcours moyen de 114 kms qui comporte tout de même 3 cols dont un inédit, le col du Pré qui me fait peur par son profil, selon ce que m'en a décrit Jean-Christophe.

Les parcours: le 114 km correspond au bleu + le vert

Les parcours: le 114 km correspond au bleu + le vert

Time Megève Mont-Blanc 2014, le 50ième show, chaud, chaud
Dans le SAS de départ, nous rencontrons Christophe que Jean-Christophe connait par l'intermédiaire de son blog, encore une rencontre en chair et en os

Dans le SAS de départ, nous rencontrons Christophe que Jean-Christophe connait par l'intermédiaire de son blog, encore une rencontre en chair et en os

Le SAS se remplit petit à petit, comme nous sommes arrivés bien en avance nous sommes bien placés à l'avant mais cela n'a aucune importance pour cette cyclosportive.

En effet toutes les descentes sont neutralisées, les classement ne sont établis que par addition des temps des montées pour éviter les prises de risques inconsidérés qui ont values un accident mortel il y a quelques années.

Nous retrouvons également au départ mon collègue de travail Bruno et nous voyons passer un collègue du club qui se rend dans le SAS des dossards prioritaires.

A 8H30, le départ est donné, le temps est donc neutralisé jusqu'à FLUMET, cela me convient très bien car la route est en très mauvais état, bosselée, fissurée, crevassée, il y a déjà des crevaisons et des pertes de bidons qu'il faut éviter en zigzagant.

Et c'est parti pour la première montée, la montée vers le col des Saisies FR-73-1633 et le village éponyme, une belle montée régulière où je ne veux pas me griller.

Je vais atteindre le col en un peu plus de 54mn à 14,7 km/h, ce qui constitue une belle moyenne.

La montée n'est pas tout à fait terminée, après une légère descente dans la station, nous bifurquons à droite pour grimper en direction du signal de Bizanne, 2 kms de grimpette à près de 8%.

Nous arrivons au premier ravitaillement.

Temps du premier segment chronométré FLUMET - Bizanne: 1H08'14''.

Alors que je suis sur le point de repartir, j'entends une voix connue derrière moi, Mathieu viens d'arriver.

Mathieu, Thierry et Jean me retrouvent au ravitaillement
Mathieu, Thierry et Jean me retrouvent au ravitaillement

Mathieu, Thierry et Jean me retrouvent au ravitaillement

Descente rapide par une route en lacets qui nous mène dans la vallée en passant par VILLARD SUR DORON, nous prenons ensuite la direction de BEAUFORT.

Descente sur VILLARD SUR DORON (Maindru Photos)
Descente sur VILLARD SUR DORON (Maindru Photos)
Descente sur VILLARD SUR DORON (Maindru Photos)

Descente sur VILLARD SUR DORON (Maindru Photos)

Nous attaquons alors le morceau de choix de la journée, la montée vers le col du Pré (FR-73-1703) par ARECHES.

D'entrée la pente est raide, il s'agit de prendre son rythme, encore ne pas se laisser griser, la chaleur commence à se faire ressentir.

12 kms de montée, de petits panneaux indiquent tous les kilomètres, l'altitude et le D+ du km suivant, c'est à l'énergie et à la volonté que je progresse, km par km, l'œil rivé sur le GPS, les 3 derniers kilomètres sont les plus pentus, ils approchent en moyenne les 10%, je m'arrête juste pour prendre une dose de caféine, surtout pour éviter de m'en mettre partout.

J'arrive enfin au sommet.

Le plaisir est immense tant le panorama est magnifique.

Temps de montée: 1h18'07'', 9,4 km/h

Temps du deuxième secteur chronométré VILLARD - col du Pré: 1H30'04''

Au col du Pré (Maindru Photos)
Au col du Pré (Maindru Photos)
Au col du Pré (Maindru Photos)
Au col du Pré (Maindru Photos)

Au col du Pré (Maindru Photos)

Au col du Pré, vue sur le barrage de Roseland, magnifique
Au col du Pré, vue sur le barrage de Roseland, magnifique
Au col du Pré, vue sur le barrage de Roseland, magnifique
Au col du Pré, vue sur le barrage de Roseland, magnifique

Au col du Pré, vue sur le barrage de Roseland, magnifique

Après s'en être mis plein les yeux, descente sur le barrage de Roseland, légère remontée pour atteindre le col de Méraillet, lieu du deuxième ravitaillement.

Il faut reprendre des forces car nous ne sommes qu'à mi-chemin.

Encore un ravitaillement superbement achalandé
Encore un ravitaillement superbement achalandé

Encore un ravitaillement superbement achalandé

Alors que je suis sur le point de repartir je vois arriver Jean, complètement cuit, il souhaite abandonner, je lui dis de continuer avec moi, je l'attendrais s'il le faut mais je pense qu'il peut se refaire dans la longue descente vers BEAUFORT.

Finalement il repartira avec moi.

Jean en pleine détresse, dur, dur

Jean en pleine détresse, dur, dur

Longue descente réalisée avec prudence, d'une part parce qu'elle est toujours neutralisée et surtout à cause de la présence de nombreuses plaques de gravillons.

Nous arrivons à BEAUFORT, nouveau secteur chronométré jusqu'au col des Saisies.

Dans la vallée je mène un petit groupe face au vent, je fais le tracteur.

Au pied de la montée vers le col des Saisies, Jean pose définitivement pied à terre.

Je continue seul, enfin pas tout à fait, je reprends un certain nombre de cyclistes qui étaient repartis lorsque j'attendais Jean.

Belle montée mais que ce fut dur quand même sous une chaleur écrasante, pas de palier pour se reposer, peu de lacets ou des grandes portions droites en plein soleil et quelquefois avec le vent de face qui donne une petite sensation de fraîcheur avec un maillot complètement ouvert.

1 kilomètre avant le sommet je suis victime d'un début de crampes dans le haut de chaque cuisse, je dois mouliner en danseuse pour les faire passer.

Temps de montée: 1H30'38'', 9,9 km/h de vitesse moyenne.

Ce troisième col de la journée est enfin atteint.

Nouvelle descente vers FLUMET, la route est également en mauvais état, pas de prise de risque inutile, ce n'est pas le moment, si près du but.

Un dernier secteur chronométré pour remonter à MEGEVE.

Le vent est un petit peu plus favorable mais il fait encore plus chaud au fond de cette vallée.

C'est enfin l'arrivée après 6H24'06'' de selle.

Jean-Christophe, Romain, Bruno et Christophe m'attendent. Romain a fait le grand parcours.

Mathieu et Thierry qui sont également sur le grand parcours sont en approche.

Jean a trouvé pour se faire ramener au lieu de départ, tant mieux.

C'en est terminé pour ma 50ième cyclosportive, l'une des plus dures que j'ai effectuées surtout à cause de la chaleur.

Au total: 114,6 km en 6H13'26'' avec 3064m D+

Je finis dans le milieu du classement en 272 259 268ième place sur 447 458 classés avec un temps total de 4H38'10'' pour les secteurs chronométrés.

Très content d'en avoir fini avec cette superbe cyclosportive magnifiquement organisée

Très content d'en avoir fini avec cette superbe cyclosportive magnifiquement organisée

Voir aussi l'article de Jean-Christophe

Time Megève Mont-Blanc 2014, le 50ième show, chaud, chaud

Commenter cet article

Philippe 07 15/06/2014 18:38

Bravo elle était encore plus dur cette année à cause de la chaleur. J'avais des collègues sur le grand parcours ils en ont bavé tu a bien fait de faire se parcours. Magnifiques paysages. A+

Jean-Pierre 26/06/2014 15:18

Je te réponds un peu tardivement
Dommage car même des cyclos où il y a du monde ce n'est jamais un gros peloton mais tout plein de petits paquets de cyclistes
On arrive toujours à trouver un groupe pour rouler à sa main

ZAMMIT 22/06/2014 11:35

Bravo JP pour cette cyclosportive et ce super article !
Je me suis inscrit à la cyclo des copains d'Ambert(157kms-3050mD+) mais je ne vais pas la faire car je ne suis pas habitué à rouler en peloton, il y a trop de monde pour moi dans les grosses cyclos!

Jean-Pierre 16/06/2014 08:50

C'était effectivement bien suffisant par cette chaleur même s'il y avait un col supplémentaire inédit à aller chercher
Ceux qui sont partis sur le grand parcours étaient des vrais courageux
La beauté des paysages fait oublier la difficulté
A++

jc 10/06/2014 08:19

Bravo JP d'abord pour avoir bien voulu m'accompagner, aussi pour ta 50 ème cyclo et enfin pour ton résultat, tu n'as rien lâché jusqu'au bout, et avec cette chaleur c'était vraiment pas évident pour nous tous, moi le premier !!.
On a vraiment passé une très belle journée tous ensemble et les descentes neutralisées moi j'ai adoré pour pouvoir profiter des ravitos ;-)
PS : je crois que tu as oublié une partie de ton article car tu ne parles pas de ta montée du col du Pré.
A bientôt dans le train et encore bravo pour ta course !
JC

Jean-Pierre 11/06/2014 08:21

Merci Christophe pour ta visite et content d'avoir fait ta connaissance, JC m'avait parlé de toi
Belle formule, à refaire si les circuits sont différents
J'avais la volonté de ne pas poser pied à terre
A bientôt

Christophe gimenez 10/06/2014 22:36

Salut Jp,
Merci pour ton récit et bravo a toi, quand je vois le nombre de cyclo qui ont du s'arrêter dans la montée finale des saisies on se dit que c'était déjà pas si mal de finir cette epreuve.
Heureusement que les descentes étaient neutralisées ça nous permettait de bien profiter des ravitos, ce qui était une aubaine par cette forte chaleur!
A bientôt Christophe

Jean-Pierre 10/06/2014 12:23

Merci JC, on fait une bonne équipe, toi devant et moi derrière, deux sensations, mais deux plaisirs partagés et en plus avec toute une bande de copains
Le bonheur qui nous fait oublier nos petits désagréments physiques
Et comme tu dis superbe formule pour profiter des paysages et également des ravitos

Cricri le cyclo 10/06/2014 05:57

elle donne envie... Enfin il donne envie ce parcours. Le Col du Pré je connais... ça grimpe dur... On avait ensuite enchainé sur le cormet de Roseland. En tout cas je te vois bien dans ton élément ici...

Bizarre (mais compréhensible) cette gestion du temps (neutralisation des descentes). Pas facile pour les premiers de savoir où ils en sont je suppose...

Jean-Pierre 10/06/2014 12:19

Oui j'ai repris goût cette année à cette ambiance
En cyclosportive, il faut accepter le challenge de se faire mal
Les paysages somptueux et le plaisir qu'ils engendrent nous permettent de surmonter la difficulté
En plus ça me fait un nouveau col