Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Jean-Pierre

BRM 400 de Grenoble du 30 avril et 1ier mai: en très bonne compagnie mais dur, dur

3 Mai 2011, 12:57pm

Publié par Jean-Pierre

3ième étape en vue du PARIS-BREST-PARIS.

Après le BRM 200 de Bourg et le BRM 300 de Grenoble, place au BRM 400 de Grenoble organisé tout récemment par Jean-Philippe BATTU.

Initialement j'avais prévu de faire le BRM 400 d'Albertville le 21 mai mais ayant appris la création de celui de Grenoble, j'ai préféré changer d'avis pour ne pas prendre le risque de n'avoir aucune solution de repli en cas de problème.

C'est Christophe qui va me décider et au vu du parcours avec quelques cols inédits pour moi.

Encore un beau parcours après celui du BRM 300.

Départ vers 14H00 de la maison, Christophe m'ayant proposé un covoiturage bienvenu, nous passons ensuite chercher Michel.

Nous sommes largement en avance à Grenoble, cela nous laisse du temps pour nous équiper.

P300411 15.290001

Petit à petit les autres concurrents arrivent, certains que j'ai déjà croisé mais aussi des têtes nouvelles.
J'ai un peu plus de temps pour faire connaissance avec Olivier BUISSON.

En attendant la remise des cartes de route, nous papottons sur notre matériel, notre équipement et nos ravitaillements respectifs.

P300411 16.420001

Christophe, Laurent et Michel

Bonne ambiance générale.

16H00, Jean-Philippe arrivent et commence la distribution des cartes de route.

17H00, le top départ est donné par Jean-Philippe qui mène d'ailleurs le petit peloton sur la piste cyclable.

Les choses sérieuses commencent à Voreppe, avec l'ascension de la première difficulté de ces deux jours, le col de la Placette FR-38-0587.

Il n'y a même pas 1km que nous sommes en train de monter que je ressens un pompage de ma roue arrière.

Crevaison, réparation, irritation.

Un micro fragment de verre très effilé, le reste d'une canette de bière jetée sur le bord de la route par un petit con, et je pèse mes mots, le sport national d'une jeunesse désoeuvrée: casser du verre sur les routes.

J'avais changé mes pneus Michelin Pro Race 3 trop fragile à la crevaison par des Continental 4000S que tout le monde vante pour leur résistance, peine perdue.

Ensuite une chambre à air de rechange qui est percée, alors que j'avais bien vérifié récemment pour ne pas rencontrer ce genre de désagrément.

Je repars en ruminant, plus qu'une seule chambre en réserve et 2 cartouches de CO2 alors qu'il reste 400 kms à faire.

Christophe, Michel et Laurent qui nous accompagne jusqu'au sommet m'ont attendu.

Nous terminons la montée vers le col.

P300411 18.220001

Bien que je sois rassuré par mes compagnons, ils ont des chambres à air de rechange, je vais ruminer longtemps, tout simplement jusqu'à LAGNIEU, j'ai même l'idée plus d'une fois en remontant le Rhône de mettre le clignotant à gauche, je ne suis qu'à une quinzaine de kms de la maison, que ce soit à PONT DE GRÔLEE, MONTAGNIEU, SAULT-BRENAZ, parcours sans saveur, même la cascade de GLANDIEU ne trouve pas grâce à mes yeux.

Mais je ne peux pas faire cela à mes compagnons de route.

Et puis aurais-je une autre opportunité?

Je trouve plus de bonnes raisons que de mauvaises excuses.

A LAGNIEU, ma décision est prise, je continue, une fois dans la Dombes et dans la nuit, mon agacement s'estompera petit à petit.

Nous nous sommes arrêté dans un bar, ravitaillement et un coca bienvenu offert par Alain, un collègue du club de Christophe.

Nous nous équipons pour la nuit qui devrait être fraîche, jambières, veste manches longues, bandana.

Nous traversons la Dombes en passant par CHALAMONT, VILLARS, nous changeons de jour près de SAINT-TRIVIER-SUR-MOIGNANS, après 154 kms de pédalage, pour rentrer dans ce joli mois de mai.

Un souci majeur: trouver de l'eau, à BELLEVILLE, que nenni, il nous faut arriver à BEAUJEU, capitale du beaujolais, pour enfin faire le plein.........d'eau.

Nous attaquons ensuite la longue montée vers Les Echarmeaux, Alain et Michel, qui mènent le train depuis le départ, sont loin devant, je ferme la marche avec Christophe intercalé.

Contrôle surprise au col des Echarmeaux FR-69-0712 où Jean-Philippe nous attend pour valider ce point de contrôle.

P010511 02.360001

Un petit groupe s'est formé qui va rester pratiquement jusqu'au col des Ecorbans FR-42-0825 en passant par le col des Aillets FR-42-0715.

P010511 02.520002P010511 03.050001

Fichtre cela fait flic, avec le flash c'est flou, pffff.

Avant de nous lancer dans la descente dans la nuit noire et la fraîcheur, nous revêtons nos coupe-vents.

A RANCHAL, arrêt pour refaire le plein des bidons, encore une bonne info de Jean-Philippe.

Il va rouler un moment avec nous, puis d'un coup à CUBLIZE il rétrograde dans le groupe, nous ne le reverrons pas.

AMPLEPUIS, contrôle, rien d'ouvert, il faut répondre à une question.

Montée sur LES SAUVAGES, Alain et Michel sont toujours devant, je commence à me sentir bien dans les montées, Christophe est un peu décroché.

Au col des Sauvages FR-69-0723, arrêt pour ravitaillement.

Je suis content, je viens de franchir mon 4ième col inédit.

P010511 04.500001

Descente rapide sur TARARE, remontée vers SAINT-MARCEL-L'ECLAIRE, il y a effectivement quelques lampadaires allumés, je suis de mieux en mieux, je rivalise avec Michel.

Une partie assez vallonnée, La Croix de SIGNY, VILLECHENEVE, SAINT-LAURENT-DE-CHAMOUSSET, qui nous amène au prochain pointage à SAINTE-FOY-L'ARGENTIERE avec une descente où il ne fait pas chaud, la température est tombée à 4°C.

Le contrôle consiste à une série de réponse où il est histoire de train et de voie ferrée, heureusement nous trouvons une boulangerie "AU BON PAIN", croissant, pain au chocolat, pain aux raisins sont bienvenus, et même, avec gourmandise, éclair à l'abricot et sablé à la groseille que je dégusterai plus tard en roulant.

P010511 07.210001

Cerise sur les gâteaux, si je puis le dire, la boulangère fort sympathique nous offre même un café car tous les cafés de la ville sont fermés en ce 1ier mai.

Je ne bois jamais de café noir mais cette boisson chaude est bienvenue.

Après un long arrêt qui nous a permis de recharger les batteries, nous repartons en direction de DUERNE.

Une montée raide avec passage à plus de 9% que je n'ai jamais faite dans ce sens, à chaque fois pour les 1000 bosses c'est dans le sens de la descente.

J'ai quelques craintes vu le développement maxi que j'ai et je prends les devants pensant que mes compagnons reviendront sur moi, mais j'ai beau me retourner, je ne vois personne, du coup je continue en me disant que cela serait bien si j'arrivais le premier au sommet.

Belle montée réalisée sur mon 34x23.

Pour l'anecdote, MIchel arrive 1mn après moi, puis Christophe à 1mn30 et enfin Alain, qui souffre du dos, à 2mn15.

P010511 08.070001

Michel

P010511 08.070002

Christophe

P010511 08.080001

Alain

Après une dernière bosse à SAINT-MARTIN-EN-HAUT, nous attaquons la descente qui va nous amener jusqu'à la vallée du Rhône.

CHAUSSAN, MORNANT, mes terrains de jeu de mon adolescence, mon collègue de boulot FIL n'était pas là pour me supporter (sortie annuelle de son club dans les gorges de la Cance), GIVORS, CHASSE-SUR-RHÔNE, un arrêt ravitaillement et déshabillage car il commence à faire chaud, j'avais déjà retroussé mes jambières pour faire respirer les jambes.

P010511 09.320001

Séquence SMS pour Christophe et Michel

Nous traversons ensuite le Rhône pour rentrer dans le département de l'Isère pour un long faux-plat usant de VIENNE à ARZAY en passant pat PONT-EVÊQUE, EYZIN-PINET et MEYSSIEZ, une route que je connais très bien pour la prendre très souvent à 30/35 km/h, mais là on en est loin.

J'ai soif et je réclame à cor et à cri une bière.

Arrêt à EYZIN-PINET pour combler mon désir, merci les amis.

P010511 10.560001

Encore une bosse avec le col de Crozes FR-38-0440 avant d'arriver au pointage de LA-CÔTE-SAINT-ANDRE, patrie d'Hector Berlioz.

Nous décidons de nous restaurer à la cafétériat MEILLAT où nous faisons tamponner notre carte.

Un sandwich et un coca pour moi, la quiche au fromage est conservée pour l'arrivée.

Nous repartons pour la dernière étape, SAINT-GEOIRS, LA FORTERESSE, col de Châtain FR-38-0683, TULLINS et la piste cyclable et ses 23 kms.

Nous arrivons à GRENOBLE à tout pile 15H00 après 22H d'effort.

430 kms au compteur Polar mais 427 kms retenus (enregistrés par le logiciel sur l'ordinateur) pour 22H02 et 4260m D+.

Un BRM dur mais qui s'est déroulé dans une très bonne entente.

Très sympathique d'avoir pu rouler avec de tels compagnons.

Ce sera assurément un super souvenir.


Les données du cardio:

BRM400Grenoble300411.JPG

 

Ma carte de route:

P010511 15.020001

Commenter cet article

aboju 26/05/2011 21:41


Bravo pour ton récit et ta performance...je dois dire que ça donne envie. Et surtout, courage pour ton brevet des 600 km....que la force soit avec toi !


Bernie38 27/05/2011 11:30



Merci pour tes encouragements
J'espère que cela se passera bien



Laurent 04/05/2011 20:53


Un bien beau récit ! Cette histoire de crevaison aura été un bon entraînement mental. Il est tellement facile de trouver des excuses pour abandonner ! (malheureusement j'en sais quelque
chose...).
Bravo et bon courage pour le 600.


Bernie38 05/05/2011 09:29



Merci Laurent
Dommage que nous n'ayons pas pu rouler plus longtemps ensemble
Bonne chance pour toi également sur ta saison recentrée sur de nouveaux objectifs
J'ai lu ton article sur la 1000 bosses, tu as fait une belle cyclo, bravo
A bientôt sur une cyclo (en fin de saison j'aimerais bien aller faire les bosses du 13)
Amitiés



Romain 04/05/2011 18:45


Bravo Jean Pierre.
Ce parcours avait l'air d'être bien vallonné avec plus de 4000m de dénivelé ! La marmotte c'est rien à coté !
J'ai toujours admiré ceux qui font des longues distance... Un jour je tenterai l'expérience :)


Bernie38 05/05/2011 09:35



Tu es le bienvenu
Tu vois moi aussi je pensais que ce n'était pas dans mes cordes
Finalement on y arrive, il faut du physique avec un peu d'entraînement mais il y a aussi une grosse partie de mental



bernie38 04/05/2011 13:06


Ça y est je suis pré inscrit pour PBP
Encore un effort avec le 600


Michel 04/05/2011 12:44


Hello Jean-Pierre,

Super ton compte-rendu que je n'avais pas vu hier ! Avec des photos inédites !

Un très bon moment passé ensemble !

A très bientôt

Michel


Bernie38 04/05/2011 13:04



Merci Michel, ce fut une bonne balade tous les 4
Mon CR est plus classique que le tien et avec celui de Cricri, je crois que tout est dit
Tu as même pensé à ma selle
A bientôt



jef cyclo 38 04/05/2011 09:28


Un seul mot me vient : BRAVO !!!


Bernie38 04/05/2011 12:20



Merci Jef
En passant à Tullins j'ai cherché du regard un gars avec une bouteille de coca frais


Pas vu





 


 



Buisson 03/05/2011 21:07


Donc rendez vous fin mai à Beaurepaire ! un début laborieux imprevisible ! mais hélas assez fréquent de voir des canettes sur la route ! bonne récupération et au plaisir de se revoir


Bernie38 04/05/2011 08:59



Merci Olivier
Bravo pour ton très beau parcours également
RDV à Beaurepaire pour le 600 ou avant?



JC 03/05/2011 21:00


Bravo pour ton parcours.Surmonter les moments difficiles procurent souvent les meilleurs souvenirs.Bonne suite..


Bernie38 04/05/2011 09:02



Merci
Avec le recul c'est encore plus savoureux d'avoir pu passer par-dessus les désagréments qui n'étaient finalement que de simples péripéties



jc 03/05/2011 20:01


Bravo pour ce BRM 400 un peu plus en autonomie que celui que l'on avait fait l'an dernier à Beaurepaire. Tu es maintenant prêt pour le 600 ! Mais décidément tu n'as pas de chances avec les
crevaisons dans les BRM 400 ;-)


Bernie38 04/05/2011 08:53



Oui maintenant je peux attendre sereinement le 600 de Beaurepaire avec ton beau-père
Crevaison, c'est une anecdote qui m'a agacé mais finalement le reste c'est bien passé
Fais-tu le rallye de l'Isle d'Abeau dimanche 8 mai avec les Mille Martyrs?



brigitte 03/05/2011 19:23


Très beau compte-rendu ! Je comprends ton agacement et même sa persistance, une fois l'incident terminé. Cela m'est arrivé aussi ! Et parfois j'ai écourté mon parcours parce que l'agacement gâchait
tout le plaisir ... En tout cas bravo !


Bernie38 04/05/2011 08:49



C'est vrai que l'idée de couper m'a effleuré mais la raison a repris le dessus
Vu le groupe que nous avons formé, cela aurait été dommage
Maintenant je n'ai plus que le 600 de Beaurepaire à faire fin mai avec des solutions de repli sur d'autres BRM en juin, je suis plus serein



cricri-le-cyclo 03/05/2011 14:43


un superbe souvenir pour moi aussi.. En plus le plaisir de faire une sortie avec toi, longue qui plus est, et des photos que je n'avais pas eu le plaisir de découvrir...


Bernie38 03/05/2011 16:56



Je t'ai envoyé les photos par courriel
Content d'avoir fait tout le parcours avec toi
Bon courage pour tes prochains BRM
Pour moi ce sera "vélo-boulot", rallyes et sortie club avant le BRM 600 de Beaurepaire
Amitiés