Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Jean-Pierre

Ardéchoise le 19 juin 2010 : la dégonfle

21 Juin 2010, 16:25pm

Publié par Bernie38

Cette quatrième cyclosportive de l’année était promise pour rentrer dans mes annales.

En effet, c’est la dixième année sur les 11 dernières années que je venais parcourir les superbes routes de l’Ardèche.

A la clef, pour mes 50 ans, j’avais prévu un superbe défi : l’AVM.

Et patatras, le mauvais temps s’est mis de la partie.

 

 

Pourtant tout avait bien commencé, lever à 3H du matin pour un départ de chez moi à TREPT à 4H15.

Le temps est nuageux mais sec, par contre il y a du vent.

 

Je n’ai pas bien dormi de la nuit et sur l’autoroute cela s'est ressenti, j’en loupe même la sortie de Saint-Vallier, je suis obligé de continuer jusqu’à Tain l’Hermitage.

Je remonte tout de même à Saint-Félicien en passant par Tournon;
Il commence à tomber des gouttes.

Arrivé vers 6H15, je me gare juste en-dessous du col de Fontay.

La pluie commence à s'intensifier puis se met vraiment à tomber à seaux.

Je me suis équipé en court avec les manchettes et un vêtement de pluie.

Je retrouve les mêmes conditions que pour l’édition 2001.

Je descends précautionneusement pour aller chercher mon dossard et la plaque de cadre, j’ai pris un sac à dos avec des affaires de toilette et de rechange que je laisse à la bagagerie, j’ai fourré dedans les housses de roues.

 

Avec mon dossard 15071, je suis dans le sas pour l’AVM.

Le départ est donné, je déclenche mon chrono lorsque je passe sur la ligne, il est à peine 7H33, pas de temps perdu.

Il pleut toujours, faiblement certes, et je n’aime pas ça, j’ai déjà la bifurcation sur un circuit plus court en tête.

La montée vers le col du Buisson ne se passe pas trop mal, je mets 46mn.

Ardéchoise2010-1Ardéchoise2010-2Ardéchoise2010-3

Montée du col du Buisson à l'aller (Source Maindu Photo)

Après le col cela monte encore pendant 4 kms avant d’aborder la descente sur LAMASTRE que j'atteins après 1H10.

La route trempée incite à la prudence.

Ensuite montée vers les NONIERES qui est atteint après 32mn, il y a quelques paquets dans lesquels je trouve des roues.

A 2 kms du sommet, Armand un collègue du club et son fils Pierre me rattrapent.

Armand m’annonce qu’il va faire le 120, alors je m’accroche pour rester avec eux.

Descente précautionneuse car la route est encore trempée.

Après avoir finalement bifurqué au CHEYLARD, je vais réussir à tenir avec eux jusqu’à la sortie de SAINT-MARTIN-DE-VALAMAS, où un ravitaillement désorganise le groupe.

Armand est une centaine de mètres devant moi, mais je n’arrive pas à combler le trou, il y a des paquets de cyclistes qui font l'Ardéchoise sur plusieurs jours ainsi que des voitures en sens inverse.

Je me rends à l’évidence, je ne roulerais pas plus longtemps avec eux.

Un peu plus tard Pierre me double avec un groupe qui roule bien, je tente de m'accrocher mais finalement je dois les laisser filer.

La montée vers INTRES est agréable car le soleil a décidé de montrer son nez et finalement il fait presque chaud, mais il y a maintenant le vent en pleine face.

A SAINT-AGREVE atteint après 3H14 de route, le vent est froid.

Encore un effort et c'est le col de Clavière.

Descente rapide vers MALLEVAL puis remontée en 15mn à ROCHEPAULE, puis nouvelle descente pour rejoindre la vallée du Doux et enfin la montée vers le col du Buisson.

Je ne suis pas trop mal, je vais mettre 31mn pour le gravir.

Ardéchoise2010-6Ardéchoise2010-7
Montée du col du Buisson au retour
(Source Maindu Photo)

Il y a un moment déjà que j’ai constaté que mon plus mauvais temps sur ce parcours va être battu.

Malgré cela je finis la montée au sprint (les 2 derniers kilomètres).

Ardéchoise2010-4 Ardéchoise2010-5

Montée du col du Buisson au retour, le final au sprint (Source Maindu Photo)

Je redescends tranquillement sur SAINT-FELICIEN, la route a séché mais il faut quand même faire attention aux traces de gasoil.

Ardéchoise2010-8 8955152 
Descente du col du Buisson au retour (Source Maindu Photo)

Je passe l’arrivée après 4H56’ (je n’ai pas mon temps exact).

C’est mon plus mauvais temps sur les Boutières.

 

Passé l’arrivée, je retourne chercher mon sac à la consigne et je vais récupérer ma caution puis me restaurer.

 

Parcours au compteur : 119,4 kms – moyenne de 23,9 km/h - 5H04’57’’ – FCmoy/max 134/162 puls/mn – 4523 Kcal – 2120 m D+.

 

Ci-dessous le fichier cardio.

ArdéchoiseBoutières190610

 

Après le repas je croise Frédéric et Pascal, deux autres collègues du club, qui ont fait le 120 et qui viennent d'arriver.

Je met mon vélo à la consigne pour aller prendre ma douche, trop chaude à mon goût.

Mon diplôme n’était pas prêt à cause d’un problème informatique, je suis donc parti sans.

 

Les cyclosportives se suivent et ne se ressemblent pas, autant j’étais super content après le Challenge Vercors, autant je suis énormément déçu de ma prestation.

Je peux y trouver de nombreuses excuses, le temps, le manque de sommeil……

 

Lorsque je suis reparti, je suis remonté jusqu’au col de Fontay avant de redescendre à la voiture.

Il s’est remis à pleuvoir à seaux.

Je pense à ceux qui ont fait les circuits plus grands. 

Etait-ce pour ne pas me faire trop regretter d’avoir raccourci ?

 

Pour mémoire :

2001 : 4H38’08’’

2003 : 4H35’03’’ (record)

2004 : 4H39’59’’

2006 : 4H40’01’’

2008 : 4H48’57’’

2009 : 4H44’54’’

Commenter cet article

Eric, le monde des cyclosportives 27/06/2010 09:01


Je pense qu'il fallait déjà être très motivé pour prendre le départ avec ce temps.
Tu as raison de dire que le fait de pouvoir choisir le parcours en cours de route, c'est à "double tranchant".
Et raison aussi d'avoir eu une pensée pour ceux qui ont fait les longs parcours... la pluie, bien plus forte que le matin, est tombé dès St Agrève...
L'édition 2010 est à oublier pour la plupart d'entre nous... on fera mieux l'an prochain, sous le soleil !
A bientôt
Eric


Bernie38 27/06/2010 15:54



Bonne chance pour ta Marmotte, en espérant qu'il n'y ait pas de neige à la Croix de Fer et au Galibier et qu'il ne fasse pas trop chaud non plus.
Jean-Pierre



olivier buisson 23/06/2010 22:49


Pas évident d'avoir les mots pour réconforter les copains après une désillusion , mais cela reste un passe temps ! tu rentre entier et tu peut aller au boulot lundi matin voilà l'essentiel , tape
toi un bon 200 samedi en solo pour" réparer " l'affront ..


Bernie38 24/06/2010 10:41



Bonjour Olivier
Merci pour ta tentative de réconfort
Je vais assayer de laver l'affront mais ce ne sera pas samedi



Brigitte 23/06/2010 22:32


Mais non, la dégonfle, c'est quand on reste couché !
Ca n'a pas été ton cas !En ski de rando on appelle ça un but de type B2 : on se replie sur autre chose et on le fait jusqu'au bout ! (B4 : on reste au lit)


Bernie38 24/06/2010 09:44



Merci Brigitte
N'empêche que .......!!!!!!!
L'Ardéchoise a un bon coté, c'est le choix du parcours au fil de l'eau, mais je me demande si ce n'est pas un coté négatif par ailleurs, parce que finalement on trouve toujours une "excuse" pour
bifurquer sur plus court
Merci de venir voir mon blog
Amitiés cyclistes
Jean-Pierre



Olivier 23/06/2010 18:51


Moi aussi, j'ai mis la flèche sur la volcanique...
Une mauvaise année


Bernie38 24/06/2010 10:42



Oui mais au Cheylard t'as quand même filé tout droit



Coeur vert 22/06/2010 22:19


C'est pas grave Bernie : l'année prochaine il fera beau...et tu feras l'AVM !


Bernie38 23/06/2010 07:51



Cela dépendra du planning 2011
Cette année je n'ai pas fait le BRM600 de Beaurepaire avec Jean-Christophe à cause de la proximité de l'Ardéchoise
En 2011 cela risque d'être la même chose