Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Jean-Pierre

Mes 6 Etapes du Tour - Partie 4 - 2002 - Aime->Cluses

5 Janvier 2013, 16:18pm

Publié par Jean-Pierre

Retour dans les Alpes pour cette édition de l'EDT. Il s'agit de ma quatrième participation.

 

10e ÉDITION de l'Étape du Tour 

Lundi 22 juillet 2002 : Aime -> Cluses

Lieu : Alpes

Départements traversés : Savoie (73) et Haute Savoie (74)

Km : 142

Les difficultés : Col du Cormet de Roselend, Col des Saisies, Col des Aravis, Col de la Colombière

Nombre d’inscrits : 7 500

Nombre de partants : 7 108

Village Accueil : Stade de la Maladière de la Ville d’Aime

Arrivée : Stade Cluses Scionzier à Cluses

Météo : Beau temps

Les vainqueurs:

Masculin : Laurent Marcon

Féminine : Jeannie Longo

Les pays représentés:

Afrique du Sud, Allemagne, Andorre, Australie, Autriche, Belgique, Canada, Écosse, Émirats Arabes, Espagne, États-Unis, Angleterre, Islande, Israël, Italie, Japon, Luxembourg, Norvège, Nouvelle Zélande, Pays Bas, Portugal, Suède, Suisse

Quatrième Trophée de la ville la plus animée:

Flumet en Savoie

Le profil:

Profil-EDT2002.JPG

Ma course:

Une Etape du Tour pour laquelle j'ai un encore super souvenir.

J'avais loué un appartement à la Plagne 1850m pour passer le week-end avec mon épouse.

Le samedi matin, nous sommes passés par CLUSES pour y laisser une voiture puis nous nous sommes rendus à LA PLAGNE en passant par MEGEVE.

Le samedi après midi, visite du village d'accueil pour retirer mon dossard (N° 6140).

Le dimanche sera entièrement consacré à de la balade à pied dans la montagne au-dessus de LA PLAGNE, une très bonne oxygénation.

Descente le soir à AIME pour la pasta-party puis retour à LA PLAGNE où mon épouse me laisse seul car elle doit rentrer à la maison, elle travaillait le lendemain.

Le lendemain, lundi, descente à la fraîche et dans la pénombre, le jour est à peine levé, pour me rendre sur la ligne de départ, il s'agissait de faire attention.
Je n'étais pas seul, de nombreux cyclos avaient choisi la même option que moi
.

Le départ se fait en direction de BOURG-SAINT-MAURICE, cela monte légèrement mais pas suffisamment pour étirer le peloton.

Nous allons le payer cash dans les premiers lacets du Cormet de Roselend, gros bouchon de cyclos, impossible d'avancer, obligés de poser pied à terre et de marcher en poussant le vélo, certains coupent dans les virages à travers champs, sans pour autant gagner beaucoup de places, je ne me souviens pas combien de temps nous avons poussé mais cela me parût interminable.

Enfin, au bout d'un moment nous avons pu remonter sur le vélo.

Ensuite je me souviens d'un peloton largement étiré, après le Cormet de Roselend, dans la descente vers le barrage et le col du Méraillet, nous laissant le temps d'admirer les superbes paysages, en particulier le lac du barrage de Roselend, avant que des groupes plus compacts arrivent à se former.

Ensuite ce fût une belle journée de vélo avec une météo très belle, les cols des Saisies et des Aravis, les traversées de FLUMET et SAINT-JEAN-DE-SIXT, la montée du col de la Colombière, la fatigue et la chaleur qui provoquent un coup de moins bien dans l'ascension et font baisser la moyenne mais ensuite, après ce dernier col franchi, la descente casse-cou et mais réalisée à fond vers CLUSES.

Mon temps: environ 6H55' (je n'ai jamais reçu mon diplôme), moyenne de 20,5 km/h, classement inconnu.

Je récupère la voiture pour rentrer chez moi, j'ai quand même fait 167 kms au total dans la journée.
 

Un seul point vraiment négatif: en prévision d'une journée assez chaude et suite aux EDT précédentes où je n'avais peut-être pas assez bu par rapport à l'effort demandé, je m'étais équipé d'un Kamelback, mais celui-ci ne possédait pas un robinet au bout du tuyau, il y avait un simple bouchon qu'il fallait retirer d'une main en tenant le tuyau et le guidon de l'autre main ou inversement, c'était une vraie galère et à chaque fois je m'en mettais partout. Ce ne fût pas une réussite et jamais plus je ne l'ai utilisé sur une cyclosportive.

 

Diplôme jamais reçu, j'en ai bricolé un à partir d'une copie de celui d'un collègue, sur lequel j'ai collé les petites photos Maindru. Ca fait toujours un souvenir.

Etape du Tour 2002 

Commenter cet article

coeur vert 07/01/2013 18:58

Ma première EDT ! 10 ans déjà...dossard 7700 et des brouettes autant te dire que derrière moi au départ il n'y avait personne :(( => une attente interminable au pied du Cormet et un temps
officiel de 6h53...!!

Jean-Pierre 08/01/2013 08:29



Belle EDT pour toi
Et oui 10 ans ça passe vite le temps



jc 06/01/2013 12:13

Beau souvenir aussi que cette EDT plutôt très montagneuse en 2002, malgré le kamelback mal adapté et le diplôme jamais reçu :-(
ET tous les cas, beau bricolage aussi pour ton diplôme à partir de celui du collègue, on dirait le vrai :-)
Encore une EDT bien réussie malgré quelques embouteillages au départ. Ils avaient déjà des sas de départ à l'époque ?
JC

Jean-Pierre 06/01/2013 13:23



Pédalage et bricolages, les deux mamelles du vélo.
Sur chaque étape j'ai un souvenir d'un point qui n'a pas bien marché et que je n'ai pas reconduit, c'est le cas du Kamelback
Le diplôme de départ, c'est celui de Bruno



vercorschambaransport 06/01/2013 07:34

Tu penses à leur demander une carte de fidélité :-) ..... et une remise pour les prochaines !!! Pour moi compteur à zéro pour le nombre de participation :-(.....

Jean-Pierre 06/01/2013 11:13



La fidélité peut se traduire par un bon dossard qui évite de partir trop derrière
En tout cas j'aime bien l'esprit de cette course qu'il faut avoir faite au moins une fois pour se rendre compte
On toujours ergoter sur le prix de l'engagement, il y a d'autres un peu moins chères mais sans les prestations
Gros avantage: des parcours différents à chaque fois et surtout une route totalement privatisée et jusqu'à la fin
A bientôt