Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Jean-Pierre

Mes 6 Etapes du Tour - Partie 1 - 1995 - L'Alpe-d'Huez

4 Janvier 2013, 12:25pm

Publié par Jean-Pierre

L'hiver est propice aux périodes d'inactivité.

C'est mon cas en ce moment où les rhinites, sinusites et autres bronchites m'empêchent de sortir pour rouler.

Ces périodes se prêtent donc bien pour écrire des articles sur quelques vieilleries datant d'avant la création du blog.

 

Ainsi, je m'en vais vous conter quelques souvenirs, déjà lointains pour certains, sur les 6 Etapes du Tour auxquelles j'ai participé.
L'ETAPE DU TOUR a été créée en 1993 par le magazine Vélo-Magazine auquel j'étais alors abonné, reprise ensuite par Mondovelo et maintenant organisée par ASO.

Les deux premières éditions ayant eu lieu dans les Pyrénées, je n'avais pas pu y participer.
Lorsque pour l'édition de 1995 le choix se porte sur les Alpes ma décision est vite prise, je m'inscris.

A l'époque il n'y avait pas besoin de s'inscrire très tôt et il n'y avait pas les critères nécessaires comme aujourd'hui.

Par la suite, je n'ai pas participé à toutes les EDT que j'aurais voulu faire et je n'ai jamais voulu faire celles qui ont été organisées dans les Pyrénées compte tenu de l'éloignement et de la logistique que cela impose.

Pour chaque édition à laquelle j'ai participé il y a des informations que j'avais récupérées sur l'ancien site de L'Etape du Tour - Mondovelo.

 

Voici ma première Etape du Tour 1995.

 

3e ÉDITION de l'Étape du Tour

Samedi 8 juillet 1995 : Aime -> L’Alpe d’Huez

Lieu : Alpes

Départements traversés : Savoie (73) et Isère (38)

Km : 160

Les difficultés : Col de la Madeleine, Col de la Croix de Fer et Montée de l'Alpe d'Huez

Nombre d’engagés : 4 595

Nombre d’arrivés : 2 975

Arrivée : Station de l'Alpe d'Huez

Météo : Voile brumeux au départ, arrivée sous un grand soleil, le goudron fondait dans la montée de l'Alpe-d'Huez

Les célébrités de la course:

A. Prost, P. Belmondo, B. Darniche, P. Portes

Les vainqueurs:

Masculin : Thierry Bourguignon

Féminine : Marion Clignet

Les pays représentés:

Allemagne, Andorre, Angleterre, Belgique, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Suisse, États-Unis, Australie, Japon, Total : 334 participants étrangers

Le drame:

Un jeune coureur, Sylvain Chaigneau, se tue dans la descente de la Croix de Fer.
Toutes nos pensées vont vers ses parents et sa soeur présents lors de cet accident qui nous marquera à jamais.
Notre plaisir d'organisateur disparaît, l'Étape du Tour est remise en cause.
Claude Chaigneau nous encourage à repartir en mémoire de son fils décédé.
Un grand merci pour son courage à lui et ses proches. Il vient maintenant chaque année remettre un trophée souvenir que nous décernons au vainqueur de la catégorie 18-25 ans

Les anecdotes:

Un village monté sur le terrain de football d’Aime avec les tentes de l'armée servant à la récupération des dossards.
Une équipe de bénévoles extraordinaire emmenée de main de maître par Patrick Charrière, adjoint à la Mairie de Aime.
Une sécurité accrue et de mieux en mieux organisée avec tous les carrefours protégés.
Richard Virenque est parrain de l'épreuve.
Bruno Lemoine a poussé l'identification jusqu'à chevaucher un vélo semblable à celui que Roger Lapébie utilisa lors de son tour victorieux en 1937. Toutes les pièces de son vélo sont rénovées mais d'origine avec un changement de vitesses à tringle pour 2 plateaux de 44 et 50 dents et 3 vitesses à l'arrière, le plus grand pignon comptant 25 dents.
David Pitman, dossard 4459, a roulé et terminé avec un VTT

Les citations:

Un moniteur de ski
« J'ai commis l'erreur de mettre des chaussures neuves ce matin. »

Thierry Bourguignon, dossard 6
« Ne pouvant participer au Tour de France en raison du désistement du Groupement, je n'avais pas un gros moral. J'étais même prêt à arrêter le vélo. Mais il y avait cette Étape du Tour, et je me la suis fixé comme objectif… »

Le profil:

Profil-EDT1995.JPG

Ma course:

 En 1994, j'avais fait ma toute première cyclosportive, La Marmotte, mais je n'avais pas voulu grimper l'Alpe-d'Huez, me contentant du Marmotton, préférant rester sur le plaisir d'avoir gravi pour la première fois les cols de la Croix de Fer et du Galibier avec mon vélo acier Raleigh doté comme plus petit développement d'un 42x28.

Aujourd'hui je serais bien incapable de tirer un tel développement dans le Galibier.

Et l'occasion m'est donnée avec cette Etape du Tour d'enfin gravir cette montée mythique.

J'ai réussis à convaincre mon épouse à m'accompagner pour assurer la logistique, le départ et l'arrivée n'étant pas situés au même endroit.

Nous nous étions installés au camping à AIME la veille, d'où nous pouvions faire de petites balades à vélo sur la piste cyclable et nous rendre à la pasta-party.

Le lendemain lever très tôt, il faisait encore nuit, prise du petit-déjeuner à l'entrée de la tente à la lumière de la lampe à gaz.
Il faisait bien frais, au bord de l'Isère.

Rendez-vous sur la ligne de départ.

Quelques minutes avant le départ, alors que j'étais déjà dans mon SAS, je constatais une crevaison lente de la roue arrière, j'eus tout juste le temps de remplacer ma chambre à air, il ne me restait plus qu'une seule chambre à air de rechange.

Et ce fût le départ, c'était parti à fond en direction de MOUTIERS, sur la nationale, sur toute la largeur, rien que pour nous.

Arrivé au pied du col de la Madeleine, je m'arrêtais pour acheter une autre chambre à air à un point Mavic.

J'ai ensuite comme souvenirs, d'avoir très bien monté le col de la Madeleine, une première pour moi, d'avoir fait une superbe descente vers LA CHAMBRE (avec l'air qui me rafraîchissait bien le visage ), ensuite d'avoir effectué une belle grimpée du col de la Croix de Fer par SAINT-JEAN-D'ARVES et ses tunnels, une autre première pour moi dans ce sens, d'avoir fait encore une belle descente sur ROCHETAILLEE en admirant au passage les ouvrages des barrages de Grand-Maison et d'ALLEMONT sur lesquels j'avais travaillé en 1983/1984.

Ensuite ce fût plus dur, je coinçais dans les lacets de l'ALPE-D'HUEZ, je dûs mettre pied à terre plusieurs fois, dans le cagnard , mais après le village d'HUEZ, la pente s'adoucissant quelque peu, je pûs terminer sur le vélo, et l'excitation, liée au plaisir de vaincre cette montée, aidant, je terminais au sprint à plus de 20 km/h les derniers kilomètres .

J'attendis un long moment l'arrivée de mon épouse, prise dans des bouchons depuis VIZILLE , qui me juras que c'était la dernière fois qu'elle m'accompagnait, ce que je compris bien évidemment.

Mon temps: dossard 4155 - 10H40'29", petite moyenne de 14,6 km/h, classé 2369ième (sur 2975 arrivants).

Le matériel utilisé avait montré ses limites, par rapport à mon gabarit, en haute montagne.

Etape du Tour 1995

Commenter cet article

fred 17/06/2016 11:14

Bonjour, merci je l'ai retrouvé dans le velomag qui a suivi

Remy77 14/06/2016 02:51

bonjour , je l'ai le classement si ça interresse quelqu'un

fred 22/08/2014 19:01

Quel souvenir ! Nous l'avions fait avec mon papa, chacun à son rythme....Je cherche le classement sur le net ! Je me souviens avoir doublé Alain Prost dans La Madeleine après l'avoir contemplé et félicité !! J'avais gravi une bonne partie de l'Alpe d'Huez en compagnie de Paul Belmondo que j'encourageais et qui m'avait tendu une mini boîte de Coca. J'étais aussi à l'époque en catégorie B. Fred

fred 24/08/2014 11:57

Il faut que je cherche j'ai peut être encore le vélomag ou le canard local pour le classement..
Dossard 709 j'avais terminé 261e en 21,07 de moyenne malgré un final compliqué (plusieurs arrêts sur le muret ! J'étais dans les 100 juste au petit ravito au pied.
J'ai ensuite participé aux éditions 1996 Superbesse et 1997 Loudenvielle.
Avec mes 90 kgs passés j'ai arrêté ces épreuves et pratiqué ensuite pour le plaisir.
Dernièrement depuis plusieurs années, j'effectue la veille du Ronde pro, le tour des Flandres cyclo sur le parcours mythique de la classique, c'est ce jour la "Grand Messe du Vélo" avec 15.000 participants, mais là c'est un autre genre... Bravo pour le blog de passionné !!

Jean-Pierre 23/08/2014 17:17

Moi non plus je n'ai pas retrouvé les classements, c'est dommage car il y a encore quelques années, avant le changement de site Internet, il y avait encore ceux-ci
Visiblement vous aviez terminé bien devant moi
Merci pour votre visite

jc 06/01/2013 12:18

Une étape sans doute très dûre pour toi vu ton gabarit et le développement impressionnant que tu tirais à l'époque!!
Mais quel exploit d'arriver au bout de ton objectif, malgré la difficulté, et de vaincre l'Alpe d'Huez en fin de parcours malgré la canicule...j'ai connu ça moi aussi lors de ma Marmotte 2010...un
vrai chemin de croix!
JC

Jean-Pierre 06/01/2013 13:25



Oui une Etape très dure avec le matériel que j'avais en 1995, surtout sur le final
j'aimerais bien refaire le parcours avec ma forme et mon matériel actuel



Brigitte 04/01/2013 16:27

Sympa de faire un article retrospective ! Ca m'est arrivé aussi ;-) mais je n'ai pas grand chose sur le vélo dans mes rétrospectives !
Tous mes voeux pour 2013 !

Jean-Pierre 04/01/2013 22:36



Oui surtout que je n'ai rien à raconter sur le présent puisque je ne peux pas rouler
C'est vrai que le vélo c'est plus récent pour toi
Je te présente également tous mes voeux pour l'année 2013 ainsi qu'à ta famille en espérant que tu sois bien occupée.......................par ton travail


A bientôt sur tes routes ardéchoises dans une chasse aux cols